Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

1 avril 2007 7 01 /04 /avril /2007 00:11
révisionnisme en histoire  - Comment on écrit l’histoire sur wikipedia
 
On a un article « guerre israëlo-arabe de 1948 » qui est renommé « Guerre de Palestine de 1948 » bien que les historiens ne parlent pas de « guerre de Palestine » pour la  « guerre israëlo-arabe » de 1948. C'est juste une nvention wikipedienne qui nomme les événements comme elle l'entend -malgré cette sempiternelle recommandation répétée selon que ça convient à celui qui la formule "pas d'idées personnelles", ou "pas d'essai personnel", opposée à ceux qui citent les historiens de référence.
 
 
De plus l’article, largement composé par Ceedjee, avec participation de Markov, a pour sources à peu près exclusives deux historiens, Ilan Pappé et Benny Morris, soit deux historiens israëliens d’extrême-gauche, aux engagements politiques marginaux, et de plus ou surtout très fortement contestés dans le milieu des historiens. A quoi s’ajoutent encore Alain Gresh et Dominique Vidal, deux journalistes du Monde Diplomatique connus pour leur engagement pro-palestinien militant univoque. Là, de la part des deux wikipediens auteurs de l'article, qui passent leur temps à récuser les historiens reconnus que veulent citer d'autres utilisateurs, il n'y a pas de discussion sur le caractère fiable des sources .
 
 
Malgré ce titre baroque et peu admis et malgré le caractère univoque des sources, l’article est classé « article de qualité »
 
On comparera avec Encarta , une encyclopédie écrite par des spécialistes et qui met en ligne ses articles, comme on voit.
 
 
Ce qui donne la comparaison :
 
1) wikipedia : raconte par le menu les batailles, donne beaucoup de détails événementiels, mais pour l’essentiel ne fait que raconter . Wikipedia se représente l’histoire-discipline comme un simple récit. Aucune idée synthétique, ce qui lui permet d’oublier l’essentiel , soit ce que dit Encarta en quelques lignes
« Le rejet d’Israël par les nations arabes se manifeste sur le terrain militaire, dès le lendemain de la déclaration d’indépendance. Le 15 mai 1948, les troupes égyptiennes, syriennes, libanaises et celles de la Transjordanie envahissent le nouvel État. Cette agression concertée transforme en guerre les multiples actions de guérilla qui ont lieu depuis 1947. »
L’idée est absente sur l’article wikipedia .
 
 
2) la situation avec les termes du conflit ne sont pas caractérisés ; là encore manque un minimum d’idée synthétique, qu’Encarta résume clairement :
« L’armistice, conclu avec les Arabes en février 1949, laisse subsister deux problèmes dont la seule existence explique les conflits à venir : l’État hébreu ne dispose pas de frontières reconnues, les Palestiniens vaincus par Israël deviennent des réfugiés sans terre. La seule question des revendications territoriales alimente la tension entre Juifs et Arabes. »
 
 
 
 
L’idée manque sur l’article de wikipedia .
 
 
Sur ces deux points essentiels, wikipedia est en défaut et déforme l'histoire.
 
= ceci d’abord pour indiquer le piètre outil pédagogique qu’est cette prétendue encyclopédie : même si l’article est bourré d’informations et de détails intéressants, l’essentiel manque. Les articles, descriptifs, ne permettent pas de comprendre une situation et sont des anti-modèles pour les élèves et étudiants qui étudient l’histoire et cherchent à la comprendre, à qui il est demandé d’être capables de saisir une synthèse des événements, afin de donner sens à une situation.
 
Ensuite :
 
3) wikipedia se fonde presque exclusivement sur des historiens d’extrême-gauche (Pappé, Morris) qui ne font pas référence et dont l'autorité est tout à fait contestée (nature polémique de leurs thèses), ainsi que sur des journalistes du Monde Diplomatique qui sont également d’extrême-gauche et pro-palestiniens militants, dont le point de vue est tout à fait univoque  : Gresh et Vidal
 
4) malgré sa propension à entrer dans le détail, wikipedia passe sous silence un certain nombre de faits qui ne permettent pas une vision aussi univoque de l’histoire et qui en même temps ne sont pas tout à l’honneur des (dirigeants) Palestiniens, mais qui sont fort importants pour comprendre la si durable impasse israelo-palestinienne. Pour n'en citer qu'un seul et faire bref : c'est le cas pour le fait que "les  Palestiniens" n'existent pas comme s'il s'agissait d' une entité monolithique unie.
 
Il a existé et existe parmi eux des courants et positions différents. Dès le début de l'histoire (histoire des implantations juives en Palestine avant la création de l'Etat d'Israël) divers courants existent, opposés, dont la différence éclate au moment de la décisiçon de l'ONU , 1947, autorisant la création de l'Etat d'Israël aux côtés d'un Etat palestinien, selon un plan de partage de la Palestine.
 
Dès le début les Palestiniens étaient divisés entre une tendance politique, constitués de modérés ou hommes ouverts à la négociation, prêts à négocier un possible partage représentés par les Nashashibis (sur eux ils n'y a rien sur wikipedia, comme on peut le vérifier) et d’autre part, des radicaux, religieux ou plus religieux que politiques, représentés par le clan des Husseini. Ces derniers, ayant à leur tête le Mufti Hadj al-Husseini qui s’allia avec les nazis après avoir fait éliminer physiquement tous les modérées du clan des Nashashibis, ainsi que ceux de 11 autres clans palestiniens, pour prendre la tête du mouvement palestinien . Les Husseini avec le Mufti sont appelés par wikipedia dans cet article, « nationalistes ». Ce qui est faux : ce sont des religieux, des islamistes en somme, soit partisans du non partage, de l’absence de compromis (politique) et d’une unique Palestine arabe et musulmane pour des motifs religieux (la terre d’islam ne se partage pas avec des juifs). Déniant toute idée politique de compromis, à la différence des Nashashibis, le Mufti a placé d’emblée le mouvement palestinien dans une impasse, religieuse, que celui-ci n’a pas fini de payer encore aujourd’hui. Rien de cela ne transparaît dans l’article de wikipedia.
 
 
N.B. rien sur  les Nashashibis ; et pourtant sur le Mufti en revanche un article correct, qui a été écrit avant que les censeurs de l'histoire et partisans de la cause antisioniste  tels Markov et Ceedjee, les principaux artisans sur ces sujets, ne l'aient rédigé. Et une foits l'article rédigé avec de nombreuses références historiques à l'appui  il ne leur a aps été possible de le corriger car les faits sont là, cités, confirmés par de nombreux participants qui ont visé l'article. Mais s'ils n'ont pas pu, ça n'est pas l'envie qui a manqué.
 
 
5) wikipedia invente sa propre terminologie renommant la Guerre israélo-arabe de 1948. en Guerre de Palestine de 1948 ; parle de guerre civile pour le conflit entre juifs et arabes de palestine en 1947 ; renomme l’implantation juive ou Yichouv, d’avant la création de l’Etat d’Israël « communauté juive palestinienne » etc.
 
= en somme on a une manière de présenter l’histoire et des nominations sui generis qui permettent de soutenir un point de vue : la mise en question de la légitimité de l’Etat d’Israël . Etat d’Israël que l’article évite de citer sous ce nom. Et défend de manière univoque la légitimité arabe sur la Palestine, oubliant de distinguer entre les religieux radicaux (islamistes) et les politiques, disposés à chercher une solution politique : ceci depuis 1947.
 
En conclusion on a une présentation orientée, comme pour tous les articles, ou presque, concernant Israël et le Moyen-Orient, ainsi que l’islam et le monde islamique.
 
Voilà pour la « neutralité » : il n’est pas question de l’Etat d’Israël, pas plus que du fait que 5 Etats arabes se sont ligués contre le jeune Etat aussitôt déclarée son existence mais wikipedia parle de « deux points de vue » soit la guerre d’Indépendance, côté israélien, soit la catastrophe, côté palestinien , ce qui est un peu passer par-dessus, ou à côté d’une partie de l’histoire, curieusement nommée, selon une terminologie qui est propre à wikipedia, comme souvent, pour distordre ce que les historiens (fiables) ont établi.
 
 
Alithia
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires