Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 14:42



Rachida Dati remplit l'actualité de ses bourdes et de son agressivité gaffeuse, en utilisant le site du ministère pour ses règlements de comptes personnels.






Vu sur le site de Maître Eolas, éminent avocat au blog bien connu.  Sous le titre Pétage de plomb à la chancellerie il se demande si Dati écrit elle-même ou si un hacker a pu lui jouer des tours, tant on croit rêver, au vu de la manière dont elle  riposte par une attaque personnelle à Elisabeth Guigou qui avait estimé,  sur une radio, qu'elle avait "gâché ses chances" par manque de travail et autoritarisme Dati évoque à plusieurs reprises  le "manque d'intelligence"  de Madame Guigou. On se demande comment il est possible qu'une Ministre se comporte comme une vulgaire internaute (du genre wikipédien) 


Eolas écrit : " Ou un hacker fait des siennes, ou le Garde des Sceaux est en train de pêter un câble en direct."



En effet, sur le site du ministère de la justice, on peut lire les deux communiqués de Madame Dati, intitulés "réponse à Madame Guigou", le premier  et le  second permettent de se demander si elle mesure bien qu'elle est encore, officiellement du moins, Garde des Sceaux, avant de se jeter dans des pugilats bas de gamme en des termes injurieux pour la personne cible de sa colère, sur le site du ministère, comme si, elle n'avait pas accès aux media pour s'exprimer.  Ce type de règlement de comptes via le site officiel du ministère est tout à fait inédit.

Rachida Dati  ainsi récidive. Elle avait en effet déjà utilisé le site officiel du ministère précédemment, pour attaquer Elisabeth Guigou de manière personnelle , à propos de l'affaire Burgaud et pour défendre avec un certain parti-pris, des contre-vérités, comme l'indique le site Rue89 où Marilyse Lebranchu s'étonne de
la transformation d'un instrument institutionnel de communication en support publicitaire de l'UMP qui polémique avec le PS.

 



Alithia

 

note : C'est un sujet annexe à wikipedia, soit, mais qui mérite de figurer dans la rubrique des news, dis-je pour les inquiets que je dérive hors de mon sujet [qui n'est pas  le mien, ni le seul : ni une exclusivité ni exclusif de ce qui peut être rapporté en contra-position].

 

 

au cas où ces courriers viendraient à disparaître , je les enregistre :

1er communiqué :

''Réponse à Madame Elisabeth Guigou Communiqué de presse

Rachida Dati renvoie les Français au bilan d'Elisabeth Guigou en tant que Garde des Sceaux

L'arrogance d'Elisabeth Guigou est révélatrice de l'attitude hautaine de certains socialistes vis-à-vis des souffrances de nos concitoyens dans leur vie quotidienne.

Je renvoie les Français au bilan d'Elisabeth Guigou en tant que Garde des Sceaux : un taux record de délinquance +17%; des taux records de suicide en détention (125 suicides en 1999), et de mineurs incarcérés (975 en juillet 1999 contre 698 en avril 2009), un taux inacceptable de détention provisoire (40% des personnes en prison en 1998 contre 26% aujourd'hui), le taux record de fermetures de places de prison sans nouvelles ouvertures (497 places fermées contre près de 9 000 places créées entre mai 2007 et 2009).

Je laisse le soin aux Français de juger de la grandeur d'Elisabeth Guigou en tant que ministre de la justice.

Rachida Dati''

2nd communiqué :

''Réponse à Elisabeth Guigou (suite) Communiqué de presse

Compte tenu de l'intelligence de Mme Guigou, celle-ci devrait déroger au principe archaïque selon lequel tout prédécesseur mésestime ses successeurs. Rachida Dati''

 

 

Les  propos d'Elisabeth Guigou sur Europe1 vers 8 heures 20 en réponse aux questions de J P Elkabbach :

  • " Ça ne sert à rien de construire de nouvelles prisons si, en même temps, on vote des lois comme les peines planchers qui ne visent qu'à les remplir davantage ",

Elisabeth Guigou, a dénoncé " l'inflation des détentions provisoires". A la question "Rachida Dati a-t-elle été un grand ministre de la Justice ?", l'ancienne Garde des Sceaux (1997-2000) a répondu :

  • " Non. Elle a gâché ses chances, qui étaient grandes. Par désinvolture, par autoritarisme mal placé, par incompétence aussi. Elle n'a pas assez travaillé. J'avais de la sympathie pour elle, mais c'est fini."


______________________


Le précédent en date du 27 avril 09 :

" Mme Guigou a cru pouvoir mettre en cause la Chancellerie alors que celle-ci n’avait aucun moyen de connaître cette situation remontant à plusieurs années et qu’aucun des membres du CSM ne connaissait. Cette attaque est indigne. Mme Guigou, porte une lourde responsabilité, avec le parti socialiste, dans la dégradation de la confiance des français envers leur justice ; elle n’a porté, lorsqu’elle était Garde des Sceaux, aucune des réformes qui auraient pu éviter cette dégradation. Elle n’a pas réformé le CSM, alors qu’il s’agissait pourtant d’un des points du programme de François Mitterrand et de Lionel Jospin. "

 


Partager cet article

Repost 0
Published by alithia - dans politique
commenter cet article

commentaires

Barbara 13/05/2009 20:34

Grandiose !