Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 12:24

 


Comme l'écrit Libération sous le titre  fort  " Sarkozy, menteur multirécidiviste sur le bouclier fiscal allemand" , dans la rubrique "DESINTOX" , le Président ne cesse de mentir sur un soi-disant bouclier fiscal allemand qui limiterait dans ce pays, le taux d'imposition maximal à 50% des revenus, prétendant de plus que ce supposé  bouclier fiscal serait même inscrit dans la Constitution allemande. Or tout cela est inexact.  Invoquer de sa part cette réalité allemande qui n'existe pas n'a pour but, bien entendu, que de faire passer pour une norme le bouclier fiscal français qui est son oeuvre.


Or cela n'est pas nouveau : dès le 27 mars dernier, le site Mediapart  informait de ce que la référence invoquée par le Président à un supposé  bouclier fiscal allemand pour justifier sa propre position , était pure invention. Puis Le Monde le 30 avril a, de nouveau exposé les raisons de l'inexactitude des propos présidentiels. Tout ceci est resté inaperçu de wikipedia -ce qui n'est pas franchement pour nous étonner- bien que Nicolas Sarkozy ait récidivé répétant encore les mêmes affirmations à plusieurs reprises.


Libération dans un article très précis et détaillé démonte la contre-vérité présidentielle. On ne peut que saluer l'existence d'une presse libre au vu d'articles  de ce genre, quand les media tendent de plus en plus à être étouffés, contrôlés. Mais, on ne peut que déplorer, en revanche, qu'une publication qui se veut "libre" telle wikipedia, n'est en fait que libre de droits, ses auteurs étant anonymes et dépossédés de leur travail, donné à wikipedia qui se l'approprie, mais elle n'est certainement pas un exemple de libre expression non plus que de pensée libre, qui serait susceptible de garantir liberté et vérité des informations, quand cela est devenu plus que jamais nécessaire. La liberté de wikipedia est la liberté de laisser n'importe qui publier  n'importe quoi , ce qui n'a rien à voir avec une publication libre.


En dépit des démentis, le Président continue d'affirmer que le bouclier fiscal est inscrit dans la constitution allemande. Intox : extraits de l'article de CÉDRIC MATHIOT dans Libération qui vaut d'être lu en entier



Intox

Péché originel de la politique économique de Nicolas Sarkozy, le bouclier fiscal cristallise toujours les critiques. Pour dégonfler la fronde, Sarkozy s'abrite depuis plusieurs mois derrière un prétendu bouclier fiscal que les Allemands auraient inscrit dans leur Constitution.


«Le principe selon lequel l'Etat n'a pas le droit de prélever plus de 50 % de l'argent gagné par un contribuable, les Allemands y sont tellement attachés qu'ils l'ont inscrit dans la Constitution», affirmait le Président, le 24 mars à Saint-Quentin (Aisne). Il ajoutait, pour mieux moquer les socialistes français : «Il ne viendrait à l'idée, naturellement, d'aucun membre de la CDU de revenir sur cet engagement, mais - plus intéressant - d'aucun socialiste allemand non plus A Nîmes (Gard), lors d'un discours sur l'Europe, le 5 mai, il a remis une couche : «On ne peut pas vouloir faire l'Europe et refuser le bouclier fiscal que l'Allemagne a inscrit dans sa Constitution.»


Désintox

Nicolas Sarkozy pourra le marteler cent fois, cela ne changera rien à l'affaire : la loi fondamentale allemande ne garantit aucun mécanisme tel que celui mis en place par Dominique de Villepin (bouclier fiscal à 60 %) puis Sarkozy (qui l'a abaissé à 50 %), pas plus qu'elle ne fixe de taux maximal d'imposition.


L'article 14 de la loi fondamentale allemande (l'équivalent de notre Constitution), qui garantit le droit de propriété, dispose que la propriété doit en même temps bénéficier à l'usage privé et contribuer au bien de la collectivité. En clair, la personne redevable de l'impôt sur la fortune doit pouvoir continuer à tirer profit de sa fortune. C'est en s'appuyant sur ce principe général qu'en juin 1995, la cour constitutionnelle de Karlsruhe a rendu le jugement où Nicolas Sarkozy trouve sans doute un pendant au bouclier fiscal Français.


[...]

article complet : Libération

Alithia


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aurèle 15/05/2009 20:15

ça n'intéresse pas les wikipédiens, ils sont plus investis pour les pokémons, les mangas, le foot et les infos people qui sont systématiquement reproduites sur Wikipedia où vous pouvez trouver tous les détails de la vie et des amours des célébrités mediatiques, des artistes, souvent des hommes politiques et des hommes historiques. Pour leur oeuvre, cherchez ailleurs, les lacunes sont phénoménales, les articles sont anecdotiques, vous ne saurez pas ce qu'il faut retenir de leur oeuvre, si vous lisez Wikipédia.  Si vous lisez Wikipédia, à vous de chercher, ailleurs bien sûr où de vrais auteurs écrivent de vrais articles.

alithia 15/05/2009 20:56


oui, il semblerait.