Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 12:04


A wikipedia, on n'est pas vraiment sérieux. On ignore les règles du travail intellectuel et de la publication, mais on ignore aussi le droit et le principe fondateur d'une démocratie, la liberté d'expression.

En 2007, Anthère qui est alors la grande présidente de la "Wikimedia Foundation" (attention, ça se dit en anglais), une organisation caritative dont chacun peut admirer la charité,  et qui facilite wikipedia pour la financer et lui donner son infra-structure, Anthère donc, écrit à ses consultants juristes de la Foundation pour essayer de me fabriquer un procès au titre que je critique wikipedia. Une faute selon le droit sans doute, aux yeux de cette pauvrette .

Voici son message et la réponse des juristes de la Wikimedia :


" j'ai fait une demande à Hugot et Mike pour savoir ce qui pouvait être fait au sujet du blog d'Alithia, et des attaques contre plusieurs wikipediens. Le commentaire de Sue à ce sujet a été

  • We have no money for it;
  • It would be extraordinarily complex: we are active in hundreds of countries with different & conflicting legal systems;
  • We have no mechanism for assessing who "deserves" our help;
  • We have no control over Wikipedians' behaviour, and therefore no ability to control our own organizational risk.

Pour être franche, le point 1 me parait gonflé. Oui, nous n'avons peut être pas beaucoup d'argent, mais dans le cas d'une bonne vieille diffamation de base, il doit être possible de condamner le responsable à payer les frais de justice. Par contre, les points 2, 3 et 4 sont, il est vrai, complexes."


Anthere 1 décembre 2007 à 14:55



Funny isn't ?



[voir ici ou lorsqu'Anthère espère faire un procès à Alithia ]


C'est drôle , Anthère "the big président" qui demande à sa fondation comment elle pourrait m'attaquer en justice, pour faire fermer mon blog je suppose, et qui est renvoyée dans les cordes car, polis, ils disent qu'ils ne peuvent rien faire . Et pour cause. Anthère qui ne connait pas le droit, et qui a une mentalité de censeur et de flic, ignore la notion de liberté d'expression.

Elle regrette, comme tous les wikipédiens, que wikipedia ne  puisse faire taire toutes les critiques avec des méthodes de police et en recourant à la justice pour  faire condamner  ceux qu'elle juge coupables de propos qui n'adorent pas wikipedia comme leur veau d'or, voire qui dénoncent l'escroquerie de la fausse encyclopédie et ses tendances partisanes en prime . Elle déplore que les flics de wikipedia avec le  logiciel dit "CU" (sic) -qui  permet de localiser une IP et le nom de son FAI mais rien de plus-  ne réussissent pas à obtenir de vrais pouvoirs, de la vraie police, pour sommer les FAI de communiquer les identités des personnes qui osent parler en mal de wikipedia. En effet les FAI ne leur livrent pas les noms des gens correspondant aux IP , c'est la loi.  Ils enragent.

Une encyclopédie qui rêve de devenir un coprs de police avec ses attributs, ça ne s'était encore jamais vu.



Elle regrette que police et justice ne collaborent pas comme voudraient les wikipédiens qui aimeraient étendre leurs règles pro domo empêchant tout débat et censurant toute critique  de wikipedia , mais  les étendre à l'extérieur de wikipedia, et ça ne marche pas. Curieux n'est-ce pas ? Les règles de droit protégeant les individus et la liberté d'expression, arrêtent wikipedia dans ses velléités totalitaires.

Ils ne comprennent pas pourquoi. Bien sûr s'il y a des choses qu'ils ignorent, ce sont bien et le droit et les principes de la liberté : ils s'assoient dessus.

Wikimedia, c'est à dire ses juristes, lui répondent que l'association n'a pas les moyens de poursuivre les gens qui critiquent wikipedia. Que c'est  étonnant ! La naïve Anthère  n'en revient pas : elle s'imaginait qu'une critique de son joujou était passible de la justice. Très drôle.  

Et puis ceci  encore : We have no control over Wikipedians' behaviour, and therefore no ability to control our own organizational risk.

Wikimedia ne contrôle pas ses usagers donc ne peut contrôler les risques auxquels s'expose wikipedia.

Voilà qui est dit.

A bon entendeur salut, Anthère !


Alithia

Partager cet article

Repost 0
Published by alithia - dans libre expression
commenter cet article

commentaires

Pierre qui roule 31/03/2009 15:21

bonjour Alithia Cela faisait longtemps que je n'étais pas venu sur votre blog, mais je trouve ce post excellent.Par ailleurs je trouve toujours votre blog aussi bon et bien informé, mais celui-là,  d'article, est remarquablement bien envoyé et me plaît beaucoup.  Drôle et juste. Bonne pioche. Oui il ne faut pas l'oublier : Wikipedia n'est pas une démocratie. Ces crétins de wikipédiens s'en vantent à Wikipedia et sur les blogs , je l'ai vu quantité de fois. Je me souviens de Jean-no qui venait expliquer cela paisiblement, comme un bon petit mouton, et qui trouvait cela tout à fait bien et tout à fait normal. Wikipedia n'est pas une démocratie, ça veut dire que chez eux ils font ce qu'ils veulent, avec les gens, avec les règles (ils s'en tapent) , avec les idées et les publications : ils disent ce qu'ils veulent et les contradicteurs n'ont qu'à bien se tenir, ils se chargent de les faire taire, invoquant justement que Wikipedia n'est pas une démocratie et que ici , c'est chez eux, et ça ne se passe pas comme à l'extérieur. Et ils le disent très sûrs d'eux et très contents (ces imbéciles ! ils ne savent pas ce qu'ils disent).Wikipedia n'est pas une démocratie, Wikipedia s'assoit avec son gros poids de mastodonte du net sur les droits civils, le droit de l'édition et des publications, les droits des individus (liberté de conscience) les droits de l'homme, elle n'est régie que par elle-même, elle fait ce qu'elle veut, on y écrit ce que l'on veut, et les chefs excluent qui ils veulent, sans discussion et sans appel, si des contradicteurs veulent corriger leurs bêtises ou leurs erreurs. Surtout sur les sujets propres à laisser de la place à des interprétations différentes et partisanes. Là c'est la GEPEOU qui    surveille. Rien ne se discute. Les controverses sont interdites dès lors qu'elles critiqueraient ce qui est écrit dans Wikipedia. Elle se fout du droit commun qui impose à toute les sociétés des règles et des valeurs communes.Wikipedia fait ce qu'elle veut chez elle. Point. Y compris pour rédiger ses sujets à sa manière.  Et ça ne se discute pas. Sinon on prend le risque de se faire vite débarquer. Wikipedia est ultra-libérale, mais anti-démocratique, elle contrôle tout, ses rédacteurs qui sont soumis à l'obligation de se couler dans le moule et de ne rien contester. Elle ne respecte pas la liberté des individus. Elle n'a que faire de la liberté d'expression. Wikipedia se présente comme encyclopédie libre : deux mots, deux mensonges. Elle n'est ni encyclopédie ni libre. C'est une dictature où règnent des petits chefs imbéciles aux tendances idéologiques plus que douteuses, qui franchissent en eprmanence les limites, qui n'ont pas fait d'études (sauf peut-être en informatique), et n'ont aucune culture générale. Leur suffisance est proportionnelle à leur ignorance et ils verrouillent bien leur publication. Ils surveillent, fliquent, accusent les participants, excluent au moindre signe d'indépendance d'esprit.Wikipedia n'aime ni la liberté d'expression, ni la liberté tout court. Si les gens connaissaient comment est faite Wikipedia dans les coulisses, ils ne la liraient plus jamais. Alors ? Que faut-il faire ?

Félix le Chat 30/03/2009 18:44

je reconnais Popo le chien wouf wouf

Shaolin P. 29/03/2009 09:53

Madame Alithia je vous ai déjà expliqué que le CU révèle l'IP (et donc le FAI puisque les FAI ont des blocs d'IP bien précis) mais aussi diverses autres infos comme le navigateur et sa version exacte. Vous trouverez ces infos par exemple ici :

http://www.whatsmyip.org/more/

À noter que ces informations sont communiquées à Wikipédia par un cookie. Vous pouvez refuser les cookies avec la plupart des navigateurs et ainsi rester invisible et anonyme.

alithia 29/03/2009 12:59


le CU révèle le CU, on le sait, et ne permet pas de déterminer, à partir d'une IP si on a affaire à la même personne, dans les cas de soupçons (sauf dans les cas
grossiers du genre de l'éternel et unique cas de MS qui se reconnaît de loin, pas besoin de CU pour cela).
Impossible d'identifier la eprsonne, impossible d'affirmer, contrairemetn à ce que fait wikipedia constatment que x = y, fausse accusationsq qui n'est invoquée que pour exclure quelqu'un : sans
preuves.

C'est bien pourquoi les exclusions, sur la base d'accusations de "faux-nez" sont fausses et toput à fait arbitraires, et ne font que signaler l'arbitraire et le terrorisme avec lesquels fonctionne
wikipedia;

Je vais vous expliquer tout cela, preuves à l'appui, dans un petit article qui ne va pas tarder.
Méthodes totalitaires et pratiques de fachos, je vous le démontrerai si vous n'avez pas encore compris vous qui êtes un adorateur de cette secte. Un peu de patience.


certains plus égaux que d'autres ! 23/03/2009 00:29

une fourmi 22/03/2009 21:03

La ménagerie wikipédienne, c'est la ferme des animaux. Que l'(ex)présidente  d'une association qui supporte l'entreprise mondiale Wikipedia et qui diffuse toutes les  Wikipedia dans le monde entier,  soit à ce point ignorante du droit, et des droits de l'homme dont un des articles fondateurs est la liberté d'expression est confondant. C'est plutôt accablant pour cette dame. Mais plus grave encore c'est drôlement révélateur de ce qu'est la ménagerie wikipédienne. La ferme des animaux, en quelque sorte. Partis pour être "libres" sur des présupposés ultra-libéraux, ceux des "libertarians" dont fait partie le gourou J. Wales, ils finirent par mettrre en place une dictature des opinions les plus viles. bonne continuation Alithia, votre travail de fourmi est précieux.