Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 21:19
Vu sur un blog témoignages d'un artiste qui s'est frotté à wikipedia et est tombé de haut : il a wikipedia une société de flicage ou des ignorants souvent imbéciles et plus si affinités, se sont arrogé le droit de faire la police, c'est à dire exercer une censure sur wikipedia. On les nomme "administrateurs". Ce ne sont que des grandes gueules, prétendûment "reconnues par la collectivité" parce qu'ils ont été "élus" mais par deux pelés et trois tondus + leurs copains en échanges de bons procédés : ils voteront pour eux ensuite. En clair ça s'appelle de la cooptation. Ils sont simplement là car ils ont de l'ancienneté, sont des activistes qui se sont fait remarquer pour leur présence quasi-permanente sur wikipedia, et ont leurs petits réseaux de copains, afin de se coopter donc. Ils ne sont en aucun cas recrutés sur leur culture, leurs talents ou leurs capacités, du genre de celles qu'on suppose pour participer à une encyclopédie. Une fois en place et le pouvoir acquis de cenurer, punir et exclure les autres, ils jouissent de leur pouvoir en l'exerçant, comme il en va de tout pouvoir, comme des ânes bâtés, comme il en va de tous les ânes bâtés. Bien sûr il faut ajouter leur esprit partisan et la les propagandes diveses auxquelles ils se livrent où racisme et antisémitisme jouent un rôle non seondaire.

Wikipedia ? Bienvenue dans le royaumes des beaufs, parmi lesquels se sont glissés de gentils petits fachos. Exemple ? Il est maintenant devenu punissable de relever l'antisémitisme de quelques propos sur wikipedia. La faute n'est plus de tenir des propos antisémites. Non la faute est de les dénoncer.  Un article suivra sur le sujet.


Revenons à nos artistes atterrés de ce qu'ils ont découvert sur wikipedia, voici :


" Une amie m'a conté plusieurs démêlés qu'elle a eus avec de prétendus "contributeurs" de l'encyclopédie en ligne Wikipédia. Si chacun peut y écrire n'importe quoi sur n'importe qui, d'autres s'improvisent police du Net en prétextant rechercher la vérité. Le problème, c'est que les premiers doivent prouver leurs dires aux seconds qui ne s'embarrassent pas plus pour écrire n'importe quoi. L'anonymat des uns ou des autres n'arrange rien à l'affaire. Peut-être est-ce là que le bât blesse ! Si chacun devait assumer ses écrits l'encyclopédie ne serait-elle pas plus rigoureuse ? Pour autant cela ne résoudrait en rien la qualité des articles ni les tendances flicardes d'une partie de la population.

Les artistes ont toujours eu maille à partir avec de nombreux journalistes qui bâclent leur travail et donnent des notes comme à l'école. Je me suis souvent dit que si je faisais mon boulot de compositeur de la manière qu'il était chroniqué je n'aurais pas fait de vieux os dans la profession. Il existe heureusement des plumes scrupuleuses et talentueuses, mais ce n'est hélas pas monnaie courante. Les soupçons que font peser les flics de Wikipédia sont souvent insultants pour les contributeurs zélés qui se sont donnés du mal pour rédiger bénévolement tel ou tel article. Les auteurs qui planchent sur leurs sujets de prédilection laissent transparaître leur étonnante érudition ou leur manque cruel. J'ai été ainsi estomaqué par celui sur Jean Cocteau qui ressemble plus à Gala ou Paris Match qu'à La Quinzaine Littéraire. Mais les "discussions", que mon amie m'a fait lire, entre certains auteurs d'articles et les analphabètes qui prétendent les corriger dépassent mon entendement. S'en dégage une nauséeuse impression délatrice et diffamatoire digne de la pire milice. Lorsque de telles vocations se révèlent j'en ai froid dans le dos."

Autre témoignage faisant suite au papier précédent  :

" ça correspond exactement à ce qui m'est arrivé une ou deux fois en voulant corriger des erreurs factuelles sur Wikipedia. Je ne me suis jamais créé de pseudo, donc je ne suis identifié que par mon adresse IP. A chaque fois, je suis tombé sur une sorte de kapo qui m'a annoncé qu'il décidait de supprimer mes modifications car je n'avais pas cité des sources dignes de ce nom (en l'occurrence la source était ma propre correspondance avec les artistes concernés !), et il a remis ses conneries à la place ! Voulant manifester de la bonne volonté, j'ai envoyé au mec un message détaillant mes sources, et - partant du principe que j'avais affaire à un passionné scrupuleux - j'ai ajouté tout un tas d'infos et citations annexes en lui suggérant de les utiliser. Jamais de réponse, jamais de modification sur la page. En gros, ce mec s'est autoproclamé chien de garde de la page, il aboie quand quelqu'un s'introduit sur son territoire, mais sa conception de son rôle se limite à ça. Je suis assez d'accord avec ton interprétation psychologique de la chose. Ça correspond effectivement à un type d'individus qu'on croise ici ou là, sur le net et ailleurs. Qui récupèrent un petit bout de pouvoir et s'y accrochent, comme un chien avec son os." Rien à ajouter.


référence de l'article


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mary Reed 27/03/2009 17:59

Ouais, comme deviné, aujourd'hui c'est le tour de Furmeyer. Sur le Bulletin des admins, ils sont en train de discuter de la durée de son blocage.Un seul administrateur, Gribeco, est pour un blocage d'un jour (motif : "Je n'ai pas suivi cette affaire par le passé, je me doute que c'est un fâcheux de gros calibre, mais je n'ai rien de concret qui me permette d'approuver un blocage long").Neuf autres, à l'instant où j'écris, sont pour un blocage indéfini.

Mary Reed 25/03/2009 19:54

Non, je ne pense pas qu'ils m'accusent d'être un faux nez de Furmeyer ; simplement ils nous trouvent le même profil, et ensuite, ça fonctionne aux associations d'idées ; j'espère que je ne vais pas être à l'origine d'un départ en chasse de la meute avec Furmeyer pour cible ; je ne le connais pas ; il ne m'a rien fait ; il ne mérite pas d'être ciblé pour cause de ressemblance avec moi selon les critères d'Alchemica.

Mary Reed 25/03/2009 17:37

Excellente question. Je n'ai jamais eu affaire à lui mais, d'après l'article du Bulletin des administrateurs me concernant, je crois qu'ils lui trouvent un certain nombre de "défauts" identiques aux "miens", à savoir : usage de sources primaires et d'historiens anciens. D'où ces associations d'idées. Enfin c'est ce que je suppose à la lecture de l'article.

alithia 25/03/2009 19:35


Assez extraordinaire : des accusations fantastiques (d'être un autre : une habitude de ces wikipédiens) ; sans preuves bien entendu mais sur la seule base du fait
qu'on témoigne d'une certaine culture (c'est si rare en effet sur wikipedia), des reproches d'utiliser des livres (quel grave défaut en effet), plutôt que des sources de 2° ou 3° main (c'est
certainement plus précis) et des commentateurs (de préférence de 2° ordre : ils ont plus de chances de comprendre sinon de connaître) et surtout grave faute d'utiliser des livres et les sources
originales, les textes eux-mêmes, les auteurs eux-mêmes, plutôt que les documents (de 2° ordre bien sûr) qui traînent sur internet et que l'on recopie en faisant un peu de paraphrase sans avoir
même besoin de les comprendre.

Wikipedia, c'est ça !


Mary Reed 23/03/2009 20:13

Bonjour,Voici quelques aveux dénués d'artifice extraits du Bulletin des administrateurs du Dimande 22 mars, titre "Contributrive très énervée"(http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Bulletin_des_administrateurs). La contributrice très énervée, c'est moi, mais, selon le principe des associations d'idées, la meute finit par parler d'un certain Furmeyer.Voici ce que dit un certain Alchemica :La série PurpleHz/Furmeyer, on dirait un vieux comics genre Captain Wikipedia contre Docteur Pov. C'est toujours pareil et un peu lassant, parce qu'on sait qu'à la fin c'est forcément Captain Wikipédia qui va gagner, mais on ne peut pas s'empêcher de lire chaque nouvel épisode malgré tout. Ceci dit c'est vrai que sans réelle nouveauté, avec juste de vagues rappels de la trame principale, dont tous les lecteurs sont à présent familiers, les ventes risquent de baisser. Il faudrait faire un beau cliffhanger dans le prochain numéro... Alchemica - discuter 23 mars 2009 à 07:17 (CET) "

alithia 24/03/2009 22:04


Qui est ce Furmeyer ? Que vient-il faire dans l'histoire ?


anonyme 03/03/2009 19:42

wikipedia ou Molière revisitétoujours sur la page dev discussion de yiddish, Un administrateur joue aux Monsieur Jourdain (le bourgeois gentilhomme pour ceux qui l'ont oublié)
Afin de réparer ce copyvio :
« De toutes les langues juives, le yiddish est celle qui a connu la plus large expansion géographique : onze millions de personnes, soit les deux tiers des Juifs du monde, le parlaient à la veille de la Seconde Guerre mondiale. » copyvio
En : « Le yiddish a été parlé par les deux tiers des Juifs du monde, soit onze millions de personnes à la veille de la Seconde Guerre Mondiale. » C'est ma petite pierre. -- Perky ♡ ✍ 29 janvier 2009 à 18:55 (CET)
Peut être mieux ? : « Le yiddish a été parlé par les deux tiers des Juifs du monde, soit onze millions de personnes à la veille de la Seconde Guerre Mondiale. Aujourd'hui, elle est en voie de disparition. »[1] . -- Perky ♡ ✍ 1 février 2009 à 12:32 (CET)

↑ Rapport sur la culture yiddish.

C'est anecdotique, mais vas-y. Je t'en prie...--LPLT [discu] 1 février 2009 à 18:27 (CET)Marquise, d"amour, vos beaux yeux mourir me font dirait Monsieur Jourdain.Tartuffe ou l'imposteur
Une dernère question à LPLT: ... Le plagiat-est-il interdit si WP? Répondez simplement par oui ou par non. C'est tout. Merci. Maffemonde (d) 23 janvier 2009 à 17:54 (CET)
Plagier un texte sous copyright est interdit. Utiliser/plagier un texte sous licence libre non, par définition puisque libre. Tous les ajouts notés sont sous copyright explicite donc en infraction...--LPLT [discu] 23 janvier 2009 à 19:43 (CET) Bref, plagier c'est interdit, paraphraser, c'est permisau fait c'est quoi la paraphrase: Développement explicatif d'un texte, souvent verbeux et diffus, qui ne fait qu'en délayer le contenu sans que rien ne soit ajouté au sens ou à la valeur.et la plagiat: OEuvre faite d'emprunts; reproduction non avouée d'une oeuvre originale ou d'une partie de cette dernière (définition du trésor de la langue française)bref la paraphrase, c'est du plagiat en plus nul