Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 20:13

Sur le plagiat suite


Retour sur la découverte qu'une contributrice considérée comme une des meilleures de wikipedia reprenait les articles de l'Universalis  (ceci explique cela). Le fait est intéressant car il donne une idée du niveau de wikipedia et de son problème de fond : dépourvue de contributeurs qualifiés, elle condamne ses contributeurs au plagiat. 



Certains contributeurs en témoignent


Sur le bistro du 13 janvier :


«  La plupart du temps, il me semble que nous écrivons sur des sujets où nous n'avons que des connaissances plutôt marginales, n'étant pas notre domaine d'expertise. Assembler un article avec des phrases prises ici et là ne me dérange pas


J'ajouterai que dans un bon ouvrage, une source est utilisée généralement quelques fois pour appuyer le propos de l'auteur. Dans beaucoup de nos AdQ, [articles de qualité] on utilise une source plusieurs dizaines de fois, et pas uniquement par manque d'alternatives »


« Nous sommes des plagiaires, au sens où nous ne pouvons faire de WP:TI,  [ i.e. travail inédit ; cf. note 1] mais nous ne pouvons aller au delà de ce plagiat intellectuel forcé et devons nous protéger de la violation du droit d'auteur. Où sont les limites ? »


« notre boulot, en tant qu'encyclopédiste, est de plagier...en donnant les sources, mais ça c'est surtout une exigence de sourçage interne »


sur le Bulletin des administrateurs le 14 janvier :


« Ce ne serait pas un peu l'activité principale de Wikipedia que d'être un Copyvio Géant se donnant bonne conscience avec un bon dico de synonymes et quelques modifs de forme?... allons-allons!.. un peu de morale STP Cormier, et descend de ta montagne! Wikipédia, j'y contribue aussi, mais au moins j'ai l'honnêteté de reconnaître que c'est de la pompe à l'état industriel! intelligente parfois (...pas toujours) mais industrielle. Un contournement organisé de copyright (p.a. le TI est y bien proscrit: n'est-ce pas?!)  »  

 

Suite du même (pour s'expliquer après s'être fait menacer de se faire exclure pour avoir osé) :  


«  le probleme du plagiat est effectivement assez sérieux et m'inquiète un peu dans la mesure où paradoxalement il est encouragé par le système WP lui-même (d'où l'hypocrisie du système)... je n'ai pas suivi les méfaits de Maffemonde, néanmoins, j'ai croisé pas mal d'articles où la pompe était assez flagrante. Mais comme le TI est interdit officiellement, la marge créative reste mince »


et la pieuse Serein d'apporter son témoignage : « Je commence à vraiment m'inquiéter du nombre de gens qui estiment que plagier, c'est normal... »... Serein 14 janvier 2009 à 20:49

 

 

évidences : il faut réunir pas mal de qualités pour écrire un article qui ne sont pas la caractéristique première des wikipédiens

 

«  On voit que sur beaucoup de sujets, si WP se présente comme une encyclopédie libre, le respect du cahier des charges implique un niveau minimum de connaissances dans le domaine concerne (cursus universitaire, professionnel ou amateur pointu) et une capacité à faire preuve d'esprit de synthèse (et de vulgarisation). Sans ces qualités, il vaudra mieux que le contributeur se limite a des inputs chirurgicaux sur l'existant ou a des interventions en PdD.

PS: le travail à plusieurs sur le même article est aussi un bon moyen d'éviter la pompe.»



Figurez-vous que pour écrire de bons articles certaines compétences sont nécessaires ! On découvre la lune à wikipedia. Du moins le wikipédien de base, pas  le grand gourou Wales suivi par les petits chefs, qui a décrété le système immuable , les règles non négociables et de totte façon une seule chose l'intéresse : plaire, avoir du succès.


 Ce qu'ils appellent le TI  [travail inédit] : voyons la règle  qui mène les participants à être complètement bloqués, toute analyse leur étant interdite, aucun rédacteur  qualifié ne peut accepter de rédiger dans de telles conditions . Il est dit sur la page énonçant les règles [1]  que :


" Wikipédia n'est pas un endroit où publier des idées originales,"

" L'un des critères d'admissibilité des articles de Wikipédia est qu'elle n'est pas destinée à servir de lieu de publication pour les travaux inédits".


On voit d'emblée qu'entre travaux inédits et rédactions inédites (idées originales), la confusion  est grande.  En tout cas les deux sont interdits : publications et idées.   Faute de préciser davantage [par exemple que wikipedia ne publie pas de travaux de recherche non encore validés et inédits telles des thèses en cours non validées ou non publiées] au résultat tout le monde comprend que toute idée est interdite. Ainsi les wikipédiens censeurs  et partisans n'ont pas de mal à faire barrage aux idées qu'ils veulent exclure taxées d'originales et à réduire au silence un  participant  à qui ils veulent interdire des rédactions taxées de "travail inédit" .


Et dans le cadre étroit ainsi tracé, d'où tout véritable intellectuel est absent car de telles règles le font fuir, parmi une communauté bien trop inculte pour être capable de sélectionne correctement, s'ouvrent les possibilités aux deux pincipaux travers de wikipedia  : les articles partisans et le plagiat .


Poursuivant la citation  voilà ce qui est expliqué  :

" L'expression « travail inédit » désigne ici des théories non vérifiées ; ainsi que des résultats, des observations, des concepts ou des idées qui n'ont jamais été publiées par une source fiable ; c'est également toute analyse ou synthèse qui constituerait une interprétation originale de données déjà publiées. Elle désigne aussi toute synthèse sans équivalent par ailleurs d'informations et de travaux existants"


Quelques questions :

Donc : 1- si on interdit la publication de théories non vérifiées, jamais publiées par une source fiable, pourquoi tant de publication des logorrhées illuminées : pseudo-sciences, de présentations des croyances irrationnelles diverses, des sectes des soi-disant complots, des théories négationnistes, toutes parfaitement contraires aux définitions données  ? 


2- Si on interdit la publication de théories non vérifiées, jamais publiées par une source fiable, pourquoi tant de publications d'articles de propagande , qui eux mêmes ne relèvent pas de "théories vérifiées" ni de "publications fiables" ?


3- Pourquoi dans ces deux cas la communauté donne-t-elle raison à des révisionnistes, des fausaires, des manipulateurs qui vont chercher sur les sites négationnistes, antissémites et dieuconnistes leurs "arguments" immondes ?


La réponse tient à l'incompétence incommensurable des participants à wikipedia, dépourvue de rédacteurs vraiment qualifiés.


C'est la même incompétence qui explique le plagiat, dans ce cadre où toute pensée personnelle est interdite.


 Car comme cité + haut, est formulée  l'interdiction de toute synthèse originale  impliquant les interdits de penser et  d'écrire, qui aboutitssent à rendre impossible toute synthèse, tout simplement.


Preuve cette déclaration de Wales -qui fait à lui tout seul les principes et règles de wikipedia : étonnez-vous qu'ils soient mauvais-

«  Un article qui ne produit pas de nouvelles affirmations brutes, mais néanmoins qui fait une synthèse sans équivalent par ailleurs de travaux existants, est de fait une recherche originale, donc je crois que nous ne devrions pas la publier. » visible sur la même page.


Tout est dit.  On est aux antipodes du travail d'une encyclopédie et qui en fait l'intérêt., rédiger des analyses inédites. Par ailleurs, ces propos sont d'une grossièreté rare, excusez-moi de le souligner.


Cet interdit de toute pensée, de toute synthèse même, condamne les wikipédiens à l'absence de pensée (ce qui est une évidence), au plagiat (en conséquence) et, last but not least, il est LE moyen utilisé par la censure des propagandistes et esprits partisans.  [2]



Alithia

notes :

[1] voir  critères d'admissibilité des articles

[2] la méthde employée et comment ça marche  : sur un sujet qui se prête à la  prise en mains par des esprits partisans , on écrit un truc bien connu, du type "à la mort de Louis XIV Louis XV lui succède ", en ajoutant quelques  commentaires par soi-même, ; il peut être supprimé sous les accusations  d'« essai personnel » et « non sourcé » s'il y a la moindre analyse  ; on s'appuie alors sur une source,  mais elle est contestée.


 Car cela va jusqu'à ce point même : les  censeurs et propagandistes substituent à la prescription d'écrire des articles dits « neutres » la notion dépourvue de sens de source « neutre » pour récuser les sources qui contredisent leurs rédactions. Voyez du côté des bandes qui sont spontanément pro-islamistes et dieudonnistes qui vont chercher leurs sources aux sites négationnistes, antisémites les pires, mais récusent des sites autres  au x documentations sérieuses mais contradictoires de celles des sites de propagande au  titre de « non neutres » ! Ce que  la communauté wikipédienne laisse passer.

C'est dire son niveau.

C'est dire aussi que sur ce media dit "libre" -car il ne s'assume pas comme une  une édition, qu'il ne dépend pas d'une entreprise et vit de dons, ne se vend pas et peut se consulter gratuitement-,  et pour cette raison se présente  comme libre quant à ses idées -il n'y a pas plus conformiste en vérité- on est tout sauf libre.  Ni libre de penser, ni libre de faire valoir les véritables travaux, censurés de diverses manières. Sur ce media dit  "neutre," alors qu'il est bourré de propagande,  qui se croit supérieur  parce que sa "liberté" consiste à se soustraire complètement au monde de la culture, de l'édition et au monde académique et à toute règle de rédaction et de publication, une publication inculte et  profondément ancrée dans l'anti-intellectualisme, eh bien en fait de libre discours d'un media libre, les rédacteurs témoignent être  spontanément dans la vulgate la pire et  être le reflet des  opinions les pires qui traînent aujourd'hui.

La "liberté" de wikipedia, fière d'avoir échappé à la sphère de la culture et du savoir et à tout professionalisme, ne produit que la mise en ligne des idées les plus répandues, les plus vulgaires et les plus fausses de l'opinion commune qu'elle répète.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

videomix 01/02/2009 17:50

Merci pour ces précisions. Il y a un problème.Si un auteur désire retirer ce qu'il a écrit, il en a parfaitement le droit.Wikipedia est de manière caractérise hors norme de contrat, bien que léonin et donc illégal.Le fait que Wikipédia soit hébergé chez américains, cela ne change rien à l'histoire. Wikipédia est encore hors-la-loi dans ce cas.Un seul conseil à donner...Ne contribuez, jamais sur Wikipédia ! Sur Knol, vous souhaitez retirer un texte...C'est tout à fait possible. Et Knol est bien plus sérieux que Wikipédia !

Videomix 01/02/2009 13:06

Je viens de trouver cette information sur wikipedia d'un certains Maffemonde, une bataille juridique dont je ne saisi pas les tenants et aboutissants



Information [modifier]
Je signale que j'ai demandé par lettre recommandée à wikimédia foundation d'excercer mon droit de retrait. j'ai signalé cette intentipn sur ma PDD et par lettre recommandée à Wikimédiafrance. En attendant la réponse des Etats-Unis et afin d'éviter les litiges, j'ai demandé par l'intermédiaire de la wikimédia france, l'arrêt des purges historiques. Ce n'est qu'une affaire de quelques semaines puisque la lettre est partie il y a quinze jours pour San Francisco, la réponse ne saurait tarder. Je me permets de le préciser car, il semble que HB se prépare à demander une purge historique sur culture de l'Allemagne. Je pense que toute purge histoirque peut être dans ces conditions, interprétée comme une volonté de m'enpêcher mon droit de retrait. De plus, une correpondante du conseil de l'Europe, dont j'ai sollicité l'autorisation pour un extrait d'article sur culture de l'Allemagne attznd le retour de vacances d'un juriste du bureau parisien pour me dire si la licence "libre" est bien légal au regard des conventions internationales comme la convention de Berne ratifiée par la France et les etats-Unis. un peu de patience donc. Maffemonde (d) 1 février 2009 à 12:09 (CET)

alithia 01/02/2009 15:18


Apparement elle veut retirer ses textes, ce que wikipedia n'accorde pas, s'étant appropriée les textes des rédactions grâce à sa licence GFDL sous laquelle les
rédacteurs écrivent et s'engagent à concéder leurs textes à wikipedia y compris droit de réutlisation ultérieeure.

Apparement  aussi elle étudie la possibilité d'examiner si  la licence "libre" est bien légale au regard des conventions internationales, concernant le droit d'auteur donc.

Une chose peut être précisée : si l'on peut démontrer qu'on a affaire à un contrat léonin, celui-ci n'est pas valable. De plus, il est également certain qu'on ne cède jamais son droit moral. Donc
si elle peut démontrer que son droit moral en l'occurrence n'a pas été respecté par wikipedia, elle aura raison.

Intéressant. A suivre.


Le concombre masqué 01/02/2009 12:04

Hum je sursaute à votre réponse de 11 heures 43 où vous écrivez "sous licence GDFL machin, par laquelle le rédacteur abandonne sa rédaction à wikipedia qui ensuite exige pour être citée ou reprise que le texte soit attribué à wikipedia, càd ni à l'auteur d'origine repris par le rédacteur, ni à ce dernier qui a reformulé le/les textes d'origine" et "Wikipedia DITE LIBRE (...) EXIGE par sa licence GNU machin et GDFL machin, d'être considérée comme SOURCE".Ceci me semble une interprétation erronnée de la licence GFDL, qui exige (contrairement à ce que vous écrivez) que les auteurs (les cinq auteurs "principaux" plus précisément) soient mentionnés, mais n'exige _absolument_pas_ que l'éditeur précédent du texte repris (à l'identique ou avec modifications) ne le soit. Il est parfaitement possible de réutiliser un article de Wikipedia en parfait respect de la licence sans faire aucune mention ni de "Wikipedia" ni de la "Wikimedia Foundation".

alithia 01/02/2009 15:10


Bien sûr que si wikipedia exige d'être citée comme source. Il y a des quantités de témoignages sur wikipedia qui l'expriment. Et évidemment la source originale n'est
pas mentionnée une fois que wikipedia s'est imposée comme source.


Petra la navigatrice 01/02/2009 01:41

Effectivement wikipedia est dans le plagiat le plus monstrueux depuis internet...Wikipedia et ses malhonnêtes contributeur ont plagié ce site http://www.musiquesdumonde.fr/CHERIFA-LA-GRANDE-DAME-DE-LA,1565Wikipedia se réapprroprie gracieusement le contenu et ses sois-disant dirigean quémandent comme des mendiant des dons.Voici le texte du plagiat fait par la bande de taré du genre Pierrot le menteur !http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Ch%C3%A9rifa&oldid=22106444Bref Wikipedia, c'est le petit artisan du coin, mais avec des principes fondateurs immoraux.

alithia 01/02/2009 11:43



Sur internet tout le monde plagie tout le monde, ce qui est assez logique. D'un clic on peut copier, c'est facile, et le texte est là : mis en ligne il semble
appartenir à tout le monde càd à personne. En plus c'est l'idéologie de wikipedia dite "libre" SAUF que, au sein du libre SEULE wikipedia fait exception : pour elle la liberté est à sens
unique.

En effet de même qu'elle met tous les liens des sites cités en "no-follow" -tandisque Google la favorise en la faisant apparaître aux 1° rang de ses classements  : wikipedia prend mais sans
retour-, de même, pour se remplir elle fabrique son contenu par pillage et plagiat des travaux des autres MAIS les met sous licence GDFL machin, par laquelle le rédacteur abandonne sa rédaction à
wikipedia qui ensuite exige pour être citée ou reprise que le texte soit attribué à wikipedia, càd ni à l'auteur d'origine repris par le rédacteur, ni à ce dernier qui a reformulé le/les textes
d'origine.  Le texte est devenu un texte de wikipedia.

En clair Wikipedia DITE LIBRE, S'APPROPRIE, pour le mettre sous son label, le travail des autres (auteurs pillés par ses rédacteurs, et travail des rédacteurs) et EXIGE par sa licence GNU
machin et GDFL machin, d'être considérée comme SOURCE . Faut le faire non ?

Rien que cela suffit à comprendre que c'est le SYSTEME wikipedia qui est malhonnête.

Ajoutez l'irresponsabilité juridique (il n'y a qu'un hébergeur en fin de course, càd aux EUA car sur place dans chaque pays, il n'y a personne)

Ajoutez le système de chefferie qui inévitablement s'installe : des minables dans la vie, incapables d'écrire un article tout seuls, deviennent des chefs qui vous surveillent et vous censurent,
vous insultent et vous cassent les pieds,  si vous en savez plus qu'eux et si voius contrariez leurs options souvent très peu neutres : un système de pouvoir dictatorial règnant sur une
communauté de plus en plus sectaire se met en place. L'ambiance délétère qui règne à wikipedia le montre. Nous avons tous remarqué que les administrateurs, comme leur nom l'indique, administrent
mais n'écrivent pas (ils en sont incapables), leurs contributions aux articles sont nulles mais leur rôle de surveillants-flics-censeurs qui les occupe entièrement suffit à les justifier dans
leur rôle;

Et Wales qui veut leur donner le pouvoir de contrôle du contenu des articles ! De Charybde en Sylla !

Mais tout le net fonctionne ainsi : c'est à qui copiera qui et Wikipedia le 1° sauf qu'il s'est approprié tout le contenu ramassé ailleurs par ses petits abrutis de
rédacteurs qui n'ont rien compris au système et il ne règne que des rapports de force dans tous les groupes communautaires et sur les lieux d'expression où les individus se lâchent et se
défoulent.



sonata 20/01/2009 11:23

bonjour alithia.je n'ai pas le temps de pondre un pavé mais, en plus de vous féliciter une fois de plus, je vous ferai remarquer concernant votre question numéro un à propos de l'abondance de négationistes ou d'illuminés que la beauté (ou perversité) du système réside également dans un autre "détail" que vous avez mis en évidence: la sacro-sainte "neutralité"! en effet, en pondant ça, il devient impossible de qualifier une source de non fiable, de négationiste ou de pseudo science, vu qu'un tel jugement n'est pas neutre. et ça y est, problème réglé, on peut dire tout et n'importe quoi! pire: comme sur internet on trouvera plus de sources à la con, de sites xénophobes et autre, les partisans de ces thèses trouveront plus de sources pour appuyer leurs propos que leurs détracteurs. ajoutez à celà une pincée de malveillance, de la malhonnêté intellectuelle et une absence de gars compétants (ou du moins ceux qui y sont sont au mieux mis sur la touche, ou pire, sont des utopistes) et vous obtennez la bonne recette! c'est-y pas magnifique?!sur ce, une bonne journée à vous.

alithia 20/01/2009 13:21


ne vous inquiétez pas pour les pavés, il n'en est de dignes que de boeuf !

mais bien entendu cette sinistre  idée de neutralité  est désastreuse par ses effets. Car il s'agit ainsi  d'autoriser l'opinion à se dispenser de connaissances. c'est une
prime donnée à l'ignorance et par delà, aux articles tendancieux et partisans.

Car neutralité d'opinions, n'oubliez jamais : d'opinions. Ainsi chargé de reproduire des opinions le rédacteur wikipédien est autorisé à se cantonner à l'opinion. L'opinion  qui dispense de
l'exigence de vérité , cette dernière supposant à l'inverse une solide connaissance d'un sujet avant de pouvoir rédiger. Cette référence à l'opinion seule requise pour remplir wikipedia 
autorise des ignorants à participer à la rédaction d'articles.

 Ce principe joint à celui d'"écriture collective" permettent ensemble d'écrire  absolupent n'importe quoi : de grosses erreurs, de grosses bêtises et grosses nullités , ou grosses
beaufitudes dignes du Dupont-la-joie de base électeur de Le Pen ou de Dieudonné selon le milieu culturel du beauf , bref de toute façons cela autorise de gros lieux communs, ainsi qu' étaler
son ignorance et ses préjugés en toute tranquillité , en se disant que d'autres passeront derrière et amélioreront ... peut-être, ou pas. Mais de toute façon on s'en fout, on n'est pas tenu
à la vérité sur wiki-merdia, n'est-ce pas ? Non seulement Wales l'a dit mais en plus tous les petits chefs de wiki-merdia vous le confirmenet : l'important c'est la soumission et pas de vagues. A
ces conditions n'importe qui peut écrire n'importe quoi, mais dans la soumission car "nul esprit libre n'entre à wiki-merdia où la réflexion est interdite" : son mot d'ordre de
base.

bonne journée Sonata