Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 19:13
Les media commencent à découvrir  les possibilités extraordinaires qu'offre wikipedia à qui veut faire passer un message.



Ils sont sur la voie de  découvrir qu'une publication en ligne modifiable avec la plus grande facilicité -un simple clic suffit pour enregistrer ce qu'on veut-,  est d'une totale facilité d'accès. Que de plus, ouverte aux rédactions de tous sans exclusion  et sans pré-conditions, dans le plus complet anonymat, elle peut attirer n'importe qui. Que les surveillants sont si peu nombreux, -une poignée- et si peu compétents, à  surveiller des articles dont le nombre se compte en millions  -presque un pour l'édition française ; et pour l'anglaise multipliez par  trois- que les mailles du filet sont sans doute assez nombreuses et vastes pour pouvoir s'y faufiler sans difficulté. 


Ils sont en voie de découvrir peut-être aussi que la visibilité de wikipedia occupant les premiers rangs de Google et le grand nombre des consultations dont elle fait état, donne à ce media une place particulière  et particulièrement intéressante pour véhiculer des informations, vraies ou fausses.


A ces conditions, qui pourrait ne pas avoir envie de modifier wikipedia selon ses opinions et ses a priori ou ses intérêts ?


Les media découvrent, sur le tard, que wikipedia est ouverte à qui veut et à qui veut introduire se propres informations, qu'il s'agisse de publicité ou de propagande. Il était temps.


L'Expansion s'est livrée à une petite enquête, -malheureusement elle ne nous dit pas comment elle a procédé-,  qui tend à montrer que chaînes de télévision, entreprises, hommes politiques ou partis politiques, et l'Elysée aussi, tous modifient wikipedia. Comme c'est étonnant ! Il fallait bien du recul pour s'en douter et commencer à le dire , puisque wikipedia a 8 ans d'existence  Il faut supposer qu'il fallait 8 ans pour commencer à dire timidement que n'importe qui peut l'utiliser à son profit et que personne ne s'en prive .

 L'hebdomadaire cite une liste d'exemples, assez anodins finalement, mais qui montrent le principe de la modification possible par qui veut préserver ou défendre ses intérêts ou diffuser ses idées.


Cependant,  il n'a pas réalisé d'exploration en profondeur qui aurait montré la propagande sur les articles mettant en jeu des idées, dans le domaine de l'actualité et dans celui de la connaissance. Histoire, politique etc. et tous les sujets prêtant  à interprétation (ils sont nombreux) aucun domaine de connaissance n'est abordé.

 Il n'a pas envisagé non plus l'hypothèse, que ces articles lissés et parfaitement conformistes visant à écarter toute contradiction et toute idée quelque peu gênante car douée de contenu, qui aboutissent à faire l'apologie du sujet traité, -qu'il s'agisse de Poutine ou d'Amadinedjhad, des Ovnis ou de la Scientologie-, étaient rédigés
ainsi par les wikipédiens eux-mêmes et avec le consensus de la communauté, lui-même plus ou moins imposé par les grandes gueules et les gros bras de wikipedia au nom de la "neutralité" et que c'est exactement ce qu'ils appellent "neutralité".

Il n'a pas envisagé qu'à côté des petites tricheries qu'il cite,  (ou même des grosses, comme les interventions de la firme Total) il y avait quantité de rumeurs (voir toutes les pages consacrées aux soi-disant "complots") et de propagande, par ce même jeu de suppressions et retouches, et art de remplacer un mot par un autre ou une expression par une autre dont il a bien vu la méthode, et qui présentent des inflexions  autrement plus graves que la promotion du yaourt.

Mais il est déjà significatif qu'il se soit aperçu que l'article consacré à Brice Hortefeux ne mentionne plus l'appartenance du ministre au Groupe union défense (GUD), un mouvement étudiant d'extrême droite
[1]. De même que les rectifications concernant TF1 que  l'Expansion attribue à la chaîne de télévision elle-même :


" le journal de 13 heures de TF1 n'est pas « populaire ». Il est simplement « proche des préoccupations quotidiennes » des Français... l'émission Sans aucun doute n'est pas non plus en « légère diminution » d'audience, mais « continue de réaliser des scores importants ». Quant au présentateur Jean-Pierre Pernaut, il n'est pas davantage attaqué par toute « la presse parisienne », mais seulement décrié par « quelques titres ». " Et c'est wikipedia qui l'affirme, donc ça doit être vrai pour le lecteur qui ignore les petits arrangements dans les coulisses.


L'Expansion affirme que :

" Si ces entrées de l'encyclopédie noient les critiques ou minimisent les baisses d'audience avec une réelle application, c'est pour une bonne raison. Ces textes ont été en effet directement amendés au sein même de TF1, qui porte un soin particulier à retoucher les informations qui ne s'accordent pas avec le discours maison. L'an dernier, la chaîne avait déjà été pointée du doigt, lorsqu'elle avait elle-même supprimé la mention d'une polémique sur l'article consacré à JET, sa télé dédiée aux jeux, aujourd'hui disparue. Depuis, TF1 a semble-t-il pris goût à l'exercice et multiplie les ajustements."


Ce qui s'explique par le fait que "Nombre d'entreprises ou d'administrations exercent un droit de regard sur leurs propres articles."


L'Expansion a encore remarqué que : sur wikipedia "les conséquences du réchauffement climatique ne sont plus qualifiées d'« extrêmes » mais de « graves », après le  passage de Total, tandis que le changement climatique est devenu  « important », au lieu de « catastrophique » ".  Ou encore que "Cet été, un internaute est intervenu depuis l'Assemblée sur la fiche Wikipedia de Bruno Le Maire, l'ancien directeur de cabinet de Dominique de Villepin, pour y ajouter des références à Imad Lahoud et l'affaire Clearstream. Un autre familier de Palais Bourbon a tenté de lancer une rumeur sur une liaison entre Rachida Dati et François Pinault, sur l'article de ce dernier."  Et de citer une série de modifications repérées par ses soins qui infléchissent ou changent le sens des articles.  Si Total rectifie les articles, il ne faut pas s'étonner que le thème de l'écologie soit massacré sur wikipedia.


L'Expansion conclut  que sur wikipedia, en conséquence "les textes ainsi amendés n'ont parfois plus rien à envier aux discours diffusés sur les sites officiels. [...] Les articles de Wikipedia, qui apparaissent très haut dans les résultats de Google, deviennent des vecteurs de communication qui doivent être également contrôlés."


Eh oui, la presse peut légitimement s'interroger sur la validité de l'information que diffuse  un megalo-site d'informations qui de plus, se pose en garant de la véracité de ses textes puisque "encyclopédie" n'est-ce pas ?


L'Expansion parle des sites officiels des entreprises qui font leur publicité via wikipedia, sous couvert d'encyclopédie. Mais l'hebdomadaire n'est pas allé  toutefois jusqu'à explorer d'autres sites officiels, ceux qui mettent au point  la propagande de certains Etats plus ou moins dictatoriaux ou totalitaires, non plus que ceux des sectes ni des groupes propageant des rumeurs, ni de ceux des mouvements d'extrême-droite aux couleurs diverses. Dommage. Il  aurait peut-être pu remarquer bien des choses encore et d'étranges similitudes avec toutes ces versions officielles de l'histoire. 


Un peu de patience. Huit ans encore et les media oseront peut-être dire clairement que les articles de wikipedia sont nuls et biaisés, car caviardés par tous les groupes de pression qui se sont immiscés au sein de wikipedia, et dont certains ont leurs relais dans la place qu'ils dirigent : combien d'administrateurs appartiennent à cette catégorie des infiltrés pour une cause ou une autre ? Et combien sont de toute façon trop incompétents et totalement débordés par l'ampleur de la tâche, de plus, pour être capables de s'apercevoir de problèmes qui n'en sont même pas à leurs yeux ?


Pour conclure : Media et journalistes, encore un effort, pour être républicains ! Osez dire ce qu'est vraiment wikipedia.



source



Alithia


note :

[1] L'Expansion affirme que : "l'auteur de ce caviardage en savait manifestement long sur la question. Il agissait depuis le ministère de l'Intérieur".




Partager cet article

Repost 0
Published by alithia - dans Désinformation
commenter cet article

commentaires

sonata 28/12/2008 21:56

bonsoir alithia et joyeuses fêtes.pour les sceptiques concernant un accord entre google et wikipédia, voici un argument de plus qui était sous mon nez depuis pas mal de temps sans que j'y fasse réellement attention. google, ce n'est pas que le moteur de recherche, pour lequel effectivement on peut douter de l'existence d'un accord. regardez google earth: chaque lieu remarquable se voit affublé d'un lien vers l'article de wikipédia le concernant. alors, pas d'accord?cordialement bonne soirée et bonne fin d'année.

alithia 29/12/2008 19:00


merci pour vos voeux à mon tour je vous adresse mes meilleurs voeux pour les fêtes et pour la nouvelle année.

Votre remarque est très pertinente et donne une peuve de plus qu'il existe , sinon un accord explicite Googgle-wikipedia, du moins une alliance de fait et qu'ils marchent ensemble avec l'idée
qu'ils se complètent, eux les deux poids lourds du  web, sociétés américaines  à l'idéologie soeurs jumelles.


Ydéphes 25/12/2008 19:17

Peut-être virez-vous dans un esprit proche de la parano ??

Ydéphes 24/12/2008 09:39

Concernant la scientologie, et venant de lire l'article la concernant sur Wikip, il est assez révélateur et disuasif sur cette secte. (bien qu'elle soit autorisée dans certains pays)Concernant l'astrologie, l'article montre clairement qu'il ne s'agit pas d'une science, contrairement à ce que vous avez dit.

alithia 24/12/2008 20:06


Les articles sur la sciento sont rédigés par la secte elle-même. Il faut croire que votre esprit critique n'est guère acéré pour ne pas vous en être aperçu.


sonata 21/12/2008 17:17

je prends note de votre requête. depuis quelque temps, je passe l'adresse de votre blog à pas mal de mes amis, ainsi qu'à une ancienne prof de français. pour le moment malheureusement nous sommes en blocus, examens de janvier obligent, donc bien peu ont du temps devant eux. un autre problème est que beaucoup s'en servent pour des informations poncuelles, et il est vrai que pour trouver la population totale du guatémala il s'agit de la source la plus accessible. pour ce genre de "travail", les dangers de wiki n'apparaissent pas forcément de manière évidente. il est clair cependant qu'aucune de mes connaissances de l'unif ne se sert de wiki pour un boulot sérieux. faut pas déconner non plus ^^wikipédia me fait un peu penser à facebook. savez-vous que facebook "se réserve le droit de divulguer les informations que l'on y dépose"? d'ailleurs il n'y a pas longtemps, plusieurs employés d'une compagnie aérienne ont été viré car leur entreprise est tombée sur leur profils, sur lesquels ces employés avaient parlé de ladite entreprise en termes peu flatteurs? j'avais lu un article là dessus de l'afp. de même aux usa certaines personnes paient des détectives privés pour trouver des infos sur facebook concernant leurs voisins?bon bien sûr, ce n'est pas la même chose que wiki mais: on a là un exemple de grande (pour ne pas dire tentaculaire) entreprise américaine cherchant à faire du profit avec tout. de plus, la plupart des utilisateurs l'utilisent tout à fait innocemment, sans se douter du danger que celà réprésente. enfin, on peut finallement y répandre rumeurs, ragots, calomnies et autres. troublant non?enfin soit, une autre fois je raconterai ce que j'ai vu sur wiki à propos de mon ancien prof de chimie, assez connu en belgique, j'ai nommé michel bougard. mais là, je n'ai vraiment pas le temps et je retourne à mon travail. bonne soirée.

sonata 20/12/2008 18:53

comme si google se souciait de faire bonne impression. ça fait bien plus jaser leur accord avec le gouvernement chinois, et pourtant ils l'ont fait.

alithia 20/12/2008 19:35


Vous avez tout à fait raison . Les accords de Google , comme de Yahoo, avec le gouvernement chinois, qui ont permis non seulement censure mais arrestations
d'opposants, de même que les accords pour plier devnt la censure iranienne , ont fait beaucoup de bruit et plutôt mauvise impressin aux gens attachés à la liberté . Ils s'en fiche. Buisiness is
business ans that's all et c'est à cela que se résume leur conception.

Alors un accord , qui plus est non publié, qui donc n'est pas public, avec wikipedia , vous pensez comme ça ne leur créé pas de problèmes de conscience ni ne les empe^cjhe de dormir.

Sonata, si vous avez des collègues de diverses disciplines qui veulent me faire parvenir, sur le blog ou par mail, leurs appréciations de wikipedia dans leur disicpline, ou des analyses d'articles
de wiki-cra-cra, même courtes, c'est avec plaisir. Faîtes passer le message.