Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 18:18
Sur Université mag une étude récente d'un chercheur en formation revient encore à ce constat : les étudiants par manque de formation aux recherches par les moyens de l'informatique abusent de Google et de wikipedia . Ce qui appauvrit considérablement leurs recherches,  ouvre grand la voie à la tentation de facilité, et participe de l'extension des défauts et lacunes que l'on note chez les étudiants .


Cette étude  d'Alexandre Serres, responsable de l'Urfist Bretagne, sous le titre
Former les étudiants à la maîtrise de l'information est un plaidoyer pour une formation des étudiants à l'usage des outils informatiques et l'apprentissage d'une distance critique.


Parmi d'autres choses, il souligne l'illusion qui consiste à croire que les étudiants sauraient se servir des outils informatiques. L 'exemple même du mésusage informationnel étant le recours au tandem Google-wikipedia. La chose n'étant plus à démontrer avec ces deux sites les plus connus du web, la recherche s'appauvrit considérablement.


" L'appropriation massive des TIC par les nouvelles générations et l'acculturation informatique spontanée des étudiants peuvent induire un certain nombre d'illusions, quant à leur maîtrise réelle des outils informatiques et leur autonomie informationnelle. Et un nouvel « allant-de-soi » est en passe de se répandre à l'université : le présupposé d'une maîtrise « innée » des TIC par les étudiants, qui seraient passés maîtres dans l'art de surfer sur le web, de chercher l'information et d'utiliser les outils numériques. Pourtant, aussi bien l'observation des usages informationnels à travers différentes études que l'expérience de nombreux enseignants, laissent voir une réalité plus problématique que le constat, parfois trompeur, de l'utilisation et de l'appropriation d'Internet par les étudiants. Nous en rappellons ici quelques aspects.

[...]

Certaines enquêtes et études récentes ont montré par ailleurs l'importance des « mésusages » informationnels : phénomène du copier-coller4, réflexe « Google-Wikipedia » pour toute recherche documentaire5, problèmes d'identification de l'information pertinente, citations des sources de plus en plus approximatives, etc."


Les enseignants ne peuvent que déplorer la restriction considérable du champ des recherches qu'entraîne l'omni-présence sur le net des monopoles Google-wipedia qui tendent à n'en faire plus qu'un, tant il va de soi que leurs ressources sont insuffisantes.



texte intégral


Alithia


notes du texte

  1. 4- « Enquête sur les usages d’Internet à l’Université de Lyon. De la documentation au plagiat », Université de Lyon, Six Degrés et Sphinx Développement, septembre 2007. Disponible en ligne.  Selon cette enquête,  « 4 étudiants sur 5 (79,7 %) déclarent avoir recours au “copier-coller”, et 9 enseignants sur 10 ont déjà été confrontés au “copier-coller”. »
  2. 5- Pascal Lardellier, Le pouce et la souris. Enquête sur la culture numérique des ados, Paris, Fayard, 2006, p. 143-155

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bernard Sady 11/11/2008 23:55

Bonsoir Alithia,Ce billet est très intéressant et inquiétant. On n'en est pas encore sorti de wp à l'école. Mais ce rapport montre que le corps enseignant commence à être sensible au phénomène wp. Je reprendrai ce rapport dans un futur billet.Je viens de publier un billet sur les défauts communs des Digg Likes et Wikipédia (http://bernardsady.over-blog.com/article-24627384.html). On retrouve les mêmes phénomènes de processus faussé pour la notation des articles publiés. Mais au moins les blogs ne se veulent pas une encyclopédie...

alithia 12/11/2008 02:20


Oui les blogs s'affichent pour ce qu'ils sont : réactions, humeurs, opinions et analyses d'un individu et non comme une encyclopédie. Ils ne prétendent pas à faire
autorité au même titre ni être valables pour tous.

Merci de me signaler votre article. Nombreux sont les avis réservés sur le web 2. Et encore ne sont pas mentionnés les
problèmes dus à la propagande volontaire etc.


45PO 10/11/2008 13:57

phénomène du copier-coller...d'autres sources vers Wikipedia, cela va sans dire...L'inverse est également vrai...Wikipedia s'est construite une encyclopédie sur base de plagiat sans aucun garde vous.
Comment vont réagir les autres encyclopédies ?