Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 23:40
Un échange expliquant pourquoi wikipedia soutient la libre diffusion de la propagande nazie.




Dans les commentaire faisant suite au précédent article [
propagande antisémite & et négationnisme à wikipedia : neutralité ?] je reçois, en défense des pratiques de wikipedia contraires aux obligations légales prescrites pour la publication de certains textes, un message de Jean-no l'éternel apologue de wikipedia et de tous ses travers.

Dans l'article cité
je relevais que wikipedia se permet de ne pas respecter les conditions imposées par la loi pour la publication de Mein  Kampf, non plus qu'elle ne respecte l'interdit de publication des Protocoles des sages de Sion (qu'elle publie sur wikisource en texte intégral).

Voici le message en d
éfense de ces pratiques de wikipedia de l'administrateur et publicitaire-phare Jean-no [-note 1-]

" Je ne comprends pas pourquoi on s'obstine à faire de Mein Kampf un espèce de Necronomicon, le livre qui rend fou... Mein Kampf est un livre complètement stupide qui dénonce le ridicule de l'idéologie et des arrières-pensées de son auteur.  En fait si il avait été lu par un public nombreux avant 1933, Hitler serait n'aurait sans doute pas accédé au poste de premier chancelier car tout le monde aurait compris que c'est le livre d'un demi-fou haineux.
En cachant l'objet, on le fait passer pour "sulfureux", magique, et donc, attirant. Mauvais calcul. La vérité ne passe pas par la rétention de l'information."

[fin du message  de Jean
-no]

Ces propos de Jean-no illustrent l'irresponsabilité absolue qui caractérise wikipedia et ses membres qui confondent liberté d'expression et diffusion de la propagande nazie. Peut-on ignorer qu'il existe dans la réalité des groupes neo-nazis et des partisans de l'idéologie nazie aujourd'hui, à grande échelle,  dont la propagande est parfaitement libre dans certains Etats même ?


Peut-on nier que Mein Kampf n'est pas un livre de fiction ( i.e. le Necronomicon) mais un texte bien réel, un manifeste, un programme aux effets bien réels car ce programme annoncé, fut appliqué ? Nier les effets réels de Mein Kampf dans l'histoire relève d'un négationnisme tout aussi réel , ce devant quoi on ne recule pas à wikipedia. Et sans y mettre de gants apparemment.


Si la cour d'appel par un arrêt de 1979 oblige que toute publication de ce texte de Hitler soit précédée d'une mise en garde et d'une mise au point historique ça n'est pas sans raison. La raison est précisément la vérité : le texte est ainsi publié en tant que document historique, non comme instrument de propagande
.

Il est plus que regrettable que ceux qui ont en charge une supposée encyclopédie se croient dispensés de cette condition signifiée par la loi.

L'idéologie wikipédienne qui manifeste ouvertement que wikipedia se croit permis d'ignorer la loi, la vérité historique et la responsabilité politique, , et n'hésite pas à glisser vers le négationnisme même, s'étale ici de manière crue et justifie la sévérité de toutes les critiques qui sont encore en-deçà de la gravité du problème.

Alithia


[-note 1-] Jean-no signe son message en renvoyant à son site indiquant qu'il s'agit de Jean-Noël Lafargue, site qui s'affiche sur Google dès qu'on tape Jean-no, du reste.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alain 09/12/2008 00:17

Le Mrap s'est saisi du problème quelques jours après que vous ayez publié l'information avec  la loi interdisant ces publications, ou sous conditions pour M.K..D'ailleurs je viens de voir que vous l'avez publié. C'est très bien. Jean-Paul vous voyez que ça sert à quelque chose. Sauf que la chose incroyable est que WP refuse de le retirer.Il faut maintenant qu'une association porte plainte ou qu'un député soit saisi.

existance 08/10/2008 15:15

pas difficile de connaître le deuxième pseudo pseudo utilisé par l'interlocuteur de Madame N.Geerts. (...). Cet administrateur ne contribue par ailleurs plus comme administrateur depuis le mois de 7 sur Wikipedia..Le Faux Soir, moment historique hilare de l'histoire belge, la  gloire du nazi le 11/11/2007, le défenseur des sigles et l'histoire de sa passion pour les couches culottes....

Un lecteur attentif 07/10/2008 19:00

Ce que dit une spécialiste de l'extrême-droite à un contributeur de Wikipedia soutenu par Hégésippe Cormier niant la sympathie de Sessler pour Léon Degrelle, afin de couper toute attaque du Gaston Lagaffe. 
 
http://nadiageerts.over-blog.com/article-14652058-6.html
 
Pour l'affirmation du soutient du frontiste par HC (se référer à cet historique) -
 
http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Patrick_Sessler&diff=29678268&oldid=28325470
Cette personne vous remercie dans son post pour votre analyse...
 
La meilleure défense est l'attaque. Georges-Pierre Tonnelier est cependant très confus dans ce style de posture. Il se reporte à des infos datant d'il y a plus de dix ans au sujet de Manuel Abramowicz ! Tonnelier connait également très mal l'histoire des mouvements politiques.
 
Et pourtant, il donne des leçons politiques ! Il se réfère à la notice http://fr.wikipedia.org (un site remis en cause par les meilleurs spécialistes d'Internet, notamment pour les intoxications médiatiques qu'il produit). Tonnelier lui-même écrit que la "Jeunes Gardes Socialistes dans laquelle (Manuel Abramowicz) a milité est le mouvement de jeunesse du Parti ouvrier socialiste (POS), aujourd'hui appelé Ligue communiste révolutionnaire (LCR), qui se définit comme un "parti révolutionnaire" d'obédience trotskiste, "section belge de la quatrième Internationale", et Gauches Unies" (dixit GPT). Si Tonnelier avait quelques notions d'histoire politique, il aurait su que les trotskistes furent les premiers et les plus acharnés résistants au stalinisme et au "communisme soviétique". Léon Trotski fut d'ailleurs assassiné, en 1940, sous les ordres directs de Staline. De nombreux militants trotkistes furent assassinés, partout dans le monde, dans les années 1930, durant la Guerre civile espagnole, lors de la Deuxième Guerre mondiale... par les staliniens. Tonnelier n'est sans doute pas non plus au courant que le POS, comme les autres sections de la IVe Internationale, apportèrent un important soutien aux organisations d'opposition actifs héroïquement dans les dictatures des pays de l'ex-Bloc soviétique. Le POS a notamment, par exemple, organisé des récoltes de médicaments et des convois pour les acheminer clandestinement en Pologne à Solidarnosc, syndicat progressiste mené par une direction à majorité catholique ! Ce soutien historique et exemplaire des trotskistes aux opposants de l'Est s'est fait via des réseaux clandestins et au risque d'être arrêté par les polices politiques. Quant à Gauche Unie, il s'agissait d'un rassemblement de militants de gauche radicale, de transfuges du PS et d'Ecolo, de syndicalistes de la FGTB et de la Confédération des syndicats chrétiens (CSC). Rien de très "extrémiste"... Quel rapport donc avec Staline, Pol-Pot, monsieur Tonnelier ? Le trotskisme n'a jamais été condamné par un quelconque tribunal de Nuremberg contrairement au nazisme, dont les nostalgiques se trouvent toujours dans les partis et organisations que vous avez et continuez à fréquenter. Pourriez-vous déterminer que les trotskistes étaient des staliniens et des partisans de Pol-Pot ? Relisez vos cours d'Histoire avant de vous lancer dans vos mauvaises leçons... Quant au POS et autre LCR ou l'un de leurs membres, ils non jamais été condamnés pour racisme... Contrairement au FN, à Jean-Marie Le Pen, Daniel Féret... et autres de vos connaissances ou de vos idoles politiques... Monsieur Tonnelier, arrêtez de donner des leçons et répondez de vos actes et paroles... réponse de : Nadia Geerts (site web) le: 20/12/2007 22:48:58

Leroidavid 04/10/2008 17:03

Les propos de "jean-no" sont lamentables, pitoyables, et révèlent une ignorance abyssale.Ainsi cet individu écrit-il : "En fait si il avait été lu par un public nombreux avant 1933, Hitler serait n'aurait sans doute pas accédé au poste de premier chancelier car tout le monde aurait compris que c'est le livre d'un demi-fou haineux."Mais justement "Mein Kampf" a été lu par un public nombreux avant 1933, et cette lecture a provoqué l'adhésion de nombreuses personnes au parti nazi !!!

alithia 07/10/2008 13:12


Ignorance abyssale, on peut le dire.
Jean-no a déjà suffisamment prouvé sa tolérance à l'antisémitisme et aux idées négationnistes et  ses sophismes sont des aveux accablants pour lui.
Il est un bel exemple de l'esprit wikipédien déformé par les principes de cette publication dignes d'une secte qui se vit comme étant hors la loi.


Leroidavid 04/10/2008 16:49

Il n'y a rien d'étonnant à ce que Wikipedia diffuse "Mein Kampf" et "Les protocoles des Sages de Sion".Pour les rédacteurs de Wikipedia, tout ce qui calomnie les Juifs est bon à diffuser.Wikipedia se caractérise par une propagande anti-israélienne massive, il suffit de lire les articles consacrés à Israël.De plus, pour Wikipedia, les Brigades Rouges, qui tuaient des non-Juifs, sont un "groupe terroriste", alors que le FPLP de George Habache, qui tue des non-Juifs, est une "organisation militante". Bref, tuer des Juifs n'est pas grave, pour les nazillons de Wikipedia !