Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 21:44
La vie réelle de wikipedia observée dans son fonctionnement est nettement moins brillante qu'elle veut bien le laisser croire et colle assez peu à l'image que la Wiki géante veut donner d'elle-même.

The Guardian est allé voir comment se passe en vrai au sein de la publication spontanée et soi-disant auto-régulée, du plus grand site mondial.  Un coin du voile levé, c'est moins brillant que ne le disent les adorateurs du grand Wiki.

Avec l'humour anglais, sous le titre "wikipedia est davantage un atelier clandestin que l'atelier du Père Noël ", Inside, Wikipedia is more like a sweatshop than Santa's workshopl'auteur de l'article écrit :


Wikipedia qui se présente comme une merveille de collaboration est en fait un intéressant laboratoire de pathologies sociales.

Et , bien que, comme pour les saucisses, il soit parfois préférable de ne pas voir la confection du produit en cours, se familiariser avec la fabrication de wikipedia devrait faire naître un grand scepticisme, dit l'article du Guardian.

Il relève que  la combinaison des conflits associée aux  signalements récurrents des points négatifs de wikipedia , a engendré une obsession des méchants visiteurs chez  un certain nombre de wikipédiens assidus.

L'article parle d'un mélange toxique de paranoïa, de crainte des infiltrés et d'un système au sein duquel le statut social peut être acquis dans la lutte contre des menaces réelles ou imaginaires. 

On imagine les conséquences. De la spontanéité sans lois, naît la bureaucratie qui se mue en tyrannie.




source de l' article qui cite en référence les bonnes feuilles de Wikitruth et de la "Wikipedia Review".

En somme, les observations se recoupent, de l'anglaise à la française. Même si la française est bien pire que l'anglaise, ce sont les mêmes pathologies, car, fort logiquement, les mêmes causes produisent les mêmes effets.  La petite communauté utopiste est devenue horde sauvage qui a engendré un monstre.


Alithia


Partager cet article

Repost 0

commentaires

moi 25/07/2008 23:35

excellent constat !

jio 14/07/2008 14:01

MERCI POUR CES PRECISIONS ALITHIA

Margot 09/07/2008 15:57

Pathologies sociales et pathologies politiques. Wikipédia reflète et reproduit tous les défauts du net, comme sur tous les forums où il se raconte n'importe quoi et souvent de belles contre-vérités et pas mal de choses infectes, et où tous les délires du moment et les rumeurs peuvent être cultivés sans frein.

Pharisien Libéré 06/07/2008 09:55

Oh ? Et bien je vois que vous avez exploité l'article du Guardian que je donnais hier ? A mon sens nous devrions nous regrouper, en particulier avec le Guardian et wikipedia truth et wikipedia review et wikipedia watch pourlancer une campagne :

"“plus un sous pour wikipédia !”, “Not a penny more for wikipédia !”, “No mas dinero para wikipedia !”, “Keine mehr Geld für Wikipedia!”, “Lo shekel be wikipedia !”"

alithia 06/07/2008 11:36


Oui et encore "nessun denaro per wikipedia" , "miden soldion dia wikipedia" etc. et vous me contactez par mail ?