Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 13:05
Aujourd'hui libération d'Ingrid Betancourt, otage des FARC après six ans de détention dans des conditions extrêmement dures qui ont fait sérieusement craindre pour sa vie, ainsi que pour celle des centaines d'otages détenus avec elle dont certains depuis environ dix ans.

[réédit du précédent ; il fallait tout de même mettre Bétancourt dans le titre. ]



Je retrouve cet échange ancien, en 2006, sur le bistro de wikipedia à propos  d'Ingrid Betancourt, qui en dit long sur la conception de la liberté qui fait consensus , ou presque,  dans cette communauté  au charme politique très particulier.


L'unanimité est faite, entre les petits rédacteurs qui se veulent supérieurs aux journalistes-hommes politiques-associations-tous-pourris-et-tous-incompétents (et droits de l'homme aussi tout pourris ?) : pourquoi s'occuper des libertés dans le monde ? Pourquoi s'occuper de la libération d'indidividus, otages capturés par des groupes de hors-la-loi, alors qu'ils l'ont bien cherché pensent les wikipédiens et que même, ils sont allés les provoquer ? Pourquoi faire une histoire pour des kidnappings par des bandes armées complices du grand banditisme et aux pratiques contraires aux droits de l'homme, pourquoi s'insurger contr les pratiques de groupes terroristes qui capturent des journalistes, hommes politiques ou autres trop contents de faire parler d'eux, disent les wikipédiens ?  Pourquoi dénoncer les pratiques d'enlèvement,  détention arbitraire et menace de mise à mort, alors qu'il y tant de problèmes plus importants dans le monde, pensent les wikipédiens ?

L'unanimité est faite : pas de solidarité avec les otages, pas de raison de leur faire de la publicité, en plus ce sont des blancs . Ils vont jusque là à wikipedia. Hormis un seul qui carrément s'indigne des propos de ses petits copains, Poulpy en l'occurrence, et deux qui ont quelques réticences tout de même.

Sûr que pour  la communauté wikipédienne tout semble plus important que la liberté et ils ne semblent pas choqués par les actions que le droit international et les droits de l'homme interdisent de la manière la plus absolue.


Voici l'échange que je cite in extenso :

Otages

Ici et là dans le monde, des hommes et des femmes, pris au hasard, paient de leur vie pour des causes qui ne sont pas les leurs. Certains paient au jour le jour sans jamais savoir s'il y aura un lendemain : ce sont les otages. Nous sommes tous des otages en puissance.

En Colombie, ils sont plus de mille aux mains d'une organisation terroriste. Parmi eux, Clara Rojas et Ingrid Betancourt sont aujourd'hui détenues depuis quatre ans. Elles et leurs familles ne sont cependant ni plus ni moins à plaindre que les autres mais leur notoriété est un moyen de ne pas nous laisser oublier.

Roby Roby


* A choisir, je préfère encore être otage que de voir crever toute ma famille de faim ou de maladies avant d'y passer moi-même ; comme c'est quotidien dans certaines régions du Monde. A☮ineko  23 février 2006 à 11:20


* Voila, on est une pauvre petite blanche, nom consonnance francaise, qui est allee provoquer les FARC ; on s'est fait attrapper ; alors maintenant, en France, on est triste, on pleure. Pour les 30000 enfants qui meurent chaque jour dans le monde de faim, c'est pas grave on s'en fout c'est de petits noirs ou des petits jaunes. Colas 23 février 2006 à 15:16


* Je ne l'aurais pas dit avec ces mots, mais je trouve aussi choquant que l'on fasse tant de bruit pour des personnes qui vont dans des pays de leur plein gré, en sachant le danger que celà peut représenter, en sachant que des politiciens et des journalistes se font enlever dans ces régions. Bien sur c'est horrible ce qui lui arrive, mais entre une personne qui a pu choisir d'aller dans un pays et qui s'y est fait enlevé, et une personne née dans la misère et qui y crève de faim, je sais pour qui j'ai le plus de compassion GôTô  23 février 2006 à 15:31 


* Je ne suis pas un grand fan non plus mais Ingrid Betancourt est colombienne. Elle est pas vraiment allée là-bas pour le plaisir de militer. GL 23 février 2006 à 15:49


* Allée ou retournée après avoir passé son enfance en France, ça fait pas une si grande différence ;) GôTô 23 février 2006 à 16:45 


* Sa s'appelle de la démagogie, ça fait bien de parler de parler d'Ingrid Bétancourt, ça touche les gens et ça fait plaisir aux journalistes. A lire vos commentaires, je me dis que Wikipédia est vraiment le seul endroit qui me comprenne réellement. EyOne 23 février 2006 à 15:56


* Mouais, c'est comme les journalistes enlevés : les journalistes en parlent. Les politiques enlevés : les politiques en parlent. Les petits enfants qui crèvent la faim : les parents en parlent. Ah oui, mais ceux-là, ils n'ont pas accès aux médias. Bon, tant pis, reparlons des journalistes... Voila, c'est triste mais je suis écoeuré de la différence de traitement qu'il peut y avoir entre deux êtres humains, selon leur couleur de peau/nationalité/métier/compte en banque. Donc qu'on affiche sur les murs, ça me dérange pas, mais qu'on ne me demande pas mon avis dessus (ah, on ne me le demande pas? euh... patron, l'autre moitié du demi de tout à l'heure!). Arnaudus 23 février 2006 à 16:41


* Si on suit vos raisonnements, il faudrait finalement ne plus parler de personne pour ne pas faire de discriminations. Ca me paraît un peu excessif, quand même. C'est vrai que les media sont loin d'être parfaits mais on ne peut pas non plus leur demander un temps de parole égal pour chaque être humain sur Terre. (Bon je sais, c'est exagéré mais j'use et j'abuse constamment de l'ironie.) PieRRoMaN 23 février 2006 à 16:51


* «qui est allé provoquer les Farc...» Il fallait oser écrire ça quand même... --jodelet 23 février 2006 à 16:46 (CET)


* « [U]ne pauvre petite blanche, nom consonnance francaise, qui est allee provoquer les FARC ». Pas mal. C'est vrai, elle est blanche, par conséquent, elle peut crever. J'imagine même qu'elle doit crever, parce que c'est une complice objective des exploiteurs de la planète (vu qu'elle est blanche).


Je propose qu'on interdise à tout le monde de se plaindre, pour n'importe quel sujet que ce soit (y compris le cancer, le chômage, voire même la perte de logement et le fait de crever la dalle), vu qu'il y a forcément quelqu'un de plus malheureux. Se plaindre est indécent. De toutes façons, vous êtes blancs, vous avez un nom qui fleure bon un pays esclavagiste, vous êtes coupable.


C'est vrai, elle vivait dans un pays en pleine guerre civile, où les FARC (des gens pas sympas qui se baladent ouvertement avec des armes qui ont sacrément l'air de tuer) sont partie intégrante du paysage. Elle a été enlevée : c'est forcément que c'est une pauvre imbécile qui ne connaissait rien à la vie.


Par conséquent, puisqu'elle est blanche et que son nom est à consonnance française, il ne peut y avoir qu'une seule sanction pour elle : la peine de mort.


* Non mais, putain, vous vous êtes entendus, merde ? - Poulpy 23 février 2006 à 18:00


* Je me demande bien ce que font certains sur Wikipédia... Franchement, comment on peut passer son temps à éditer un truc pareil alors que des gens meurent d'injustices dans le monde ? Comment est-ce qu'on peut se plaindre du vandalisme alors qu'il y a plusieurs famines qui courent ? Pourquoi, après tout, se permettre d'avoir un ordinateur alors qu'on aurait put faire vire dix familles pendant un an avec la même somme ? Comment est-ce qu'on peut même songer à donner son avis alors que, finalement, tout le monde meurt un jour ? Non, vraiment, c'est n'importe quoi d'essayer d'attirer l'attention des gens sur une injustice alors que ma cousine par alliance a des vergétures ! En plus, ce n'est pas comme si on pouvait faire quelque chose pour la Bétancourt, alors qu'on aurait peu d'impact sur une guerre civile... là vraiment ça pourrait paraître utile, mais heureusement ce n'est pas le cas, et on peut continuer à vomir nos opinions politiques sur nos compassions. Promotor fidei 23 février 2006 à 18:11


* Ouais, c'est un peu ça que je voulais dire. :) - Poulpy 23 février 2006 à 18:20 


* Déformez pas ce que l'on dit, seulement, Ingrid Bétancourt, je suis pour que l'on en parle, il en va de la démocratie, mais je suis contre le bourrage de crane dont on nous gave sur cette femme, voila tout. EyOne 23 février 2006 à 19:08 


* <humour noirpas drôle> Surtout qu'en plus, elle est moche </humour noirpas drôle> /o Manchot 23 février 2006 à 20:39



* Diable! On va rebaptiser le bistro "café du commerce", a voir la richesse des commentaires à l'initiative de Roby Thierry Lucas 23 février 2006 à 22:53


* ca me fait plaisir que vous parliez de ca, je ne peux m empecher d ajouter mon grain de sel

actuellement au JT on est parti pour se faire bassiner sur Ingrid Betancourt pendant un bon laps de temps; pas un ptit mot chaque jour sur le tiers de la planete qui souffre de malnutrition, de famine 

betancourt vs tiers de la planete

(1 vs 3 Milliard)

= betancourtwin win

pas un media pour soulever ce probleme, qd on connait l importance des medias....

que dois je faire? me faire sauter sur la place publique en revendiquant? fermer ma bouche? m effondrer?

qqun peut m aider a comprendre, a trouver une soluce --Vev 23 février 2006 à 23:54

ps: qqun aurait des photos pour illustrer ces articles qui le meritent: "malnutrition" "famine"


* Le problème, ce ne sont pas les médias, il font leur boulot (gagner du fric en proposant ce qui se vend le mieux), mais c'est « la société ». Cela dit, je ne considère pas qu'il faille s'apitoyer sur toute la misère du monde, car cela est humainement impossible, mais il est vrai qu'il existe une disproportion flagrante dans les traitements appliqués aux personnalités et au reste du peuple. Qu'une star de cinéma se casse un ongle, qu'un homme politique pète en silence sous la couette, qu'un journaliste soit pris en otage, et on est tout de suite ensevelis sous la propagande journalistique, qui tel un bourrage de crâne essaye de nous faire croire que c'est bien plus grave que les 60 000 par an à cause du tabac, ou que les millions de personnes qui meurent chaque année de malnutrition. Ah ça, pour faire des concerts contre la pauvreté ils sont forts (et encore, ils ont été payés pour leurs prestations ou diffusion), mais leurs actes ne vont pas plus loin que là où portent leurs micros ou leurs caméras. Manchot 24 février 2006 à 00:16


* Juste un détail (pour ne pas se noyer complètement dans le café du Commerce...) : si Bétancourt meurt en Colombie, ça n'apportera pas un grain de riz supplémentaire aux malheureux qui crèvent de faim. Si on cesse de parler d'elle, on ne parlera pas plus de la famine ou de la malnutrition. Pas un mot de plus. On parlera toujours des Jeux Olympiques, du couple Sarkozy, de la coupe d'Europe de football, puis de la coupe du monde, du retour du porte-avions Clémenceau, de la tournée des Rolling Stones, etc.
La seule différence notable c'est que Bétancourt sera morte. Point. --jodelet 24 février 2006 à 00:17


* En passant, ne plus regarder la télévision depuis des années, ça aide à se nettoyer le cerveau de beaucoup de conneries :-) Franchement je ne regrette pas. Le pire, c'est de voir des gens abrutis par leur télévision, regarder la vie d'autres personnes au lieu de vivre la leur. Manchot  24 février 2006 à 00:24 


* Tu veux parler de ça (télé réalité) ? :-) PieRRoMaN ¤  24 février 2006 à 00:35 


*Toutafé ^-^ Manchot 24 février 2006 à 00:37


* Vouloir relativiser le calvaire des otages ne veux pas dire que ce n'est pas une cause importante ni qu'il ne faut rien faire ! C'est incroyable cette propension moderne à ne réagir que binairement ; le dictat du « tout ou rien ». Je pensais simplement que si quelqu'un voulais donner 10 euros au fond de soutient pour Betancourt, mon intervention pourrait le pousser à en prélever une part pour une autre bonne cause. A☮ineko 24 février 2006 à 03:05


[fin de citation]


No comment

 



source


Il faut savoir et faire savoir qui rédige wikipedia. Qui sont ses rédacteurs.  Ces gens là.

Qui la dirige aussi.


Pour cela voir les articles sur les administrateurs et autres informations disséminées dans le blog articles et commentaires


voir :  tricheries, malhonnêtetés et autres irrégularités

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Christian 04/07/2008 15:01

Il faut le voir pour le croire. De quoi horrifier les lecteurs de journaux, et pas seulement ceux du Monde. Je sens que je vais m'amuser dans les dîners avec mes copains à leur raconter ça. Quelle nouvelle gloire pour la France de tels encyclopédistes. Je ne connais pas trop wikipedia, je ne la consulte jamais ou presque. Mais après avoir vu ce que mes yeux ont vu, en lisant votre blog, je crois avoir compris suffisamment pour me faire une petite idée.Comment un truc pareil peut-il tenir longtemps ? ça rend perplexe. Peut-être  finira-t-elle par s'affaisser avec de tels gusses pour la piloter, je ne lui donnerais pas forcément un très long avenir. En tout cas j'ai beaucoup apprécié l'acuité de votre regard et l'acidité de vos commentaires qui ne sont pas noyés dans la mélasse  du politiquement correct.

Julie 04/07/2008 13:54

Affligeant. Et ça continue sur Wikipedia et sur les blogs wikipédiens. Il y en a encore pour  dire que c'est un non-événement sans intérêt  et que, puisque la presse , les media et les hommes politiques en parlent, c'est précisémrnt la preuve que Wikipédia ne doit pas en paler. Ils sont vraiment graves.Vivent-ils  dans le même monde ? C'est à se demander.