Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

20 juin 2008 5 20 /06 /juin /2008 15:44
Ce sont toujours les meilleurs qui partent. Encore un, qui, bien sûr fait partie de ceux qui semblaient un peu plus honnête que la moyenne et doué de quelque capacité de jugement. La preuve , il ne supporte plus ce système étouffaant et arbitraire qu'est wikipedia. Poulpy, le participant à wikipedia qui n'en peut plus des défauts de celle-ci et n'accepte pas une évolution qui va dans le mauvais sens, d'après lui, explique ainsi sa lassitude et son départ  :


Je pars pendant un temps en espérant que Wikipédia résoudra ses problèmes dans l'intervalle 

Je me rends compte que Wikipédia va dans le mauvais sens (pas celui que je veux, quoi) et que l'encyclopédie est contrainte à finir ses jours dans le mur, sous les assauts répétés des médiocres qui veulent à tout prix dégrader ce qui était une aventure humaine formidable. Je ne me reconnais plus dans le fonctionnement du site, toujours plus vain, toujours plus absurde, toujours moins pertinent. Je regrette la mise en coupe réglée de Wikipédia par une coterie de contributeurs prêts à exclure ceux qui les critiquent à la moindre incartade. Je déplore la place prise par la pornographie et la sous-culture tf1esque. Je dénonce l'hypocrisie qu'il y a à faire contribuer n'importe qui anonymement et à lui donner sans vérifier le rôle d'expert, conduisant à ces tombereaux de sujets non encyclopédiques alors qu'il y a tant à faire sur les articles de qualité.



- Poulpy (d) 20 juin 2008 à 11:38

 

Il termine par : je pars déjeuner.



Que Poulpy fasse de l'humour , car il voit les défauts de wikipedia s'aggraver, qui lui paraissent à ce point rédhibitoires qu'il croit devoir les énoncer tout en annonçant publiquement son départ, dit avec humour, ne change rien à la nature ni à la pertinence de ses critiques. 

Le fait de pouvoir énoncer ces critiques a évidemment un sens à quoi la forme de l'humour ne retire rien, au contraire. Les wikipédiens sont furieux. Vont-ils l'exclure pour ce crime ?

 

 

Quoi qu'il en soit , l'écriture collective, ça ne marche pas. S'il est vrai qu'à plusieurs on est mieux armé pour résoudre  des questions pratiques, prendre des décisions pour la vie et pour l'action, et que le débat, l'échange, l'union des capacités et même la réflexion en commun augmentent les capacités mises ensemble, cela n'est vrai que pour les questions ancrées dans la pratique, lorsqu'il faut faire des choix pour agir. Rn revanche les idées et la connaissance ne sont pas affaire de débats et d'opinions.


Dans le domaine des idées, de la connaissance et de la culture, la rédaction d'articles ne relève pas de l'avis de chacun. Il en va du vrai et de la pertinence des idées, ce qui ne découle d'aucun débat. On ne met pas plus au vote la vérité que la pertinence des théories, des connaisssances et des idées. Elles ne résultent pas non plus de sondages d'opinions que de débats sur des forum. La vérité n'est pas l'objet d'une synthèse de l'opinion des uns et des autres, souvent changeante, non plus que de débats où le plus grand nombre l'emporte. On ne met pas non plus sur le même plan l'opinion d'un ignorant et le savoir d'un spécialiste. Il n'y a pas lieu de chercher un équilibre entre  le vrai et le faux, mis sur deux plateaux d'une même balance. Soit on connaît un sujet et on est capable de rédiger un article, soit non. Comme dans tous les métiers, il y a ceux qui savent et ceux qui ne savent pas. Il en va de même pour réparer une voiture, formater un ordinateur, construire une maison, ou exposer une théorie philosophique ou scientifique. Les uns savent, les autres non. Et une société est faite de ces échanges de capacités, de talents, de savoirs et de savoir-faire, mais à chacun son métier. Et on ne s'improvise pas plus philosophe ou historien, qu'architecte, avocat, mécanicien ou informaticien.


L'écriture et la pensée, l'exposé des sciences et des divers domaines du savoir demandent quelques connaissances, talents et une formation. C'est un métier d'écrire et d'enseigner, de connaître une science et de savoir la divulguer. C'est purquoi il faut un auteur à un article qui assure son unité pour qu'il ait un sens et soit exact. Sinon, c'est le patchwork wikipédien qui produit des articles contradictoires et médiocres et pour certains, dépouvus de sens même, tant les lacunes sont graves.

 

C'est également un métier d'éditer une encyclopédie. Il lui faut un comité scietifique et un comité éditorial. Cela semble tellement certain qu'on s'étonne de devoir le dire explicitement.


S'il y a une intelligence collective pour les questions pratiques, dont la politique démocratique est la preuve la plus noble et la plus inconstestable qui atteste de la capacité de jugement  des citoyens, l'écriture collective qui rassemblerait des ignorants pour prétendre rédiger un article savant est une illusion et un mensonge.


Alithia

 

N.B. pour les sans-humour et  esprits bien lourds que sont les wikipédiens, (tel l'exemplaire du  "Jean-Pierre" dans les commentaires co-dessous qui est un wikipédien militant et pas très futé), quand j'écris à propos du pauvre Pouly, un gars un peu simple, un peu trop simple pour être honnête même,  "ce sont toujours les meilleurs qui partent" est un trait d'humour, ou disons une anti-phrase dans le cas présent.


Cela dit ceux qui partent écoeurés des moeurs wikipédiennes ne se comptent plus. Ce sont tout de même souvent les meilleurs, tel Kimdim (il faut voir les raisons de son départ citées sur ce blog) Frank Renda, Salomon Ceb, Bibi St Pol, Elsillk, par exemple, pour ne citer que quelques exemples fort parlants.


Mais beaucoup qui sont exactement dans le cas inverse sont également touchés, malgré leur manque d'honnêteté, leur vulgarité, leurs coups tordus, leur esprit partisan, leur inculture, leurs raisonnements faux etc. beaucoup s'en vont tout de même, écoeurés, tel Ceedjee, El, Grimlock comme tant d'autres.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Manu 30/06/2008 10:38

Critiquer Wikipedia est un sporty dangereux pour les participants

alithia 01/07/2008 11:22


Alors  là Manu, vous ne sauriez mieux dire. C'est ce qu'on appelle de l'à propos.


Spy wikipédien 30/06/2008 08:45

Humour acide de Poulpy. Les wikipédiens disent "circulez, y'a rien à voir", moi je trouve qu'il colle bien à la réalité  de Wikipedia. Qui pourrait vous confirmer , sinon de l'intérieur, que l'ambiance  de Wikipedia est pourrie car tout le monde soupçonne tout le monde, tout le monde espionne tout le monde, et le sadisme des plus hauts gradés du moment se complait et se satisfait à voir tomber des têtes. Quel plaisir !Et quand ils ont banni à vie un type beaucoup plus fort qu'eux, un chercheur ou un prof, quel plaisir à accuser tout autre qui lui ressemble d'être un "faux-nez" et de le bloquer et d'effacer ses contributions. Quel plaisir ont-ils à maltraiter les rares contributeurs qui ne sont pas des ignorants et en savent beaucoup plus qu'eux. Quel plaisir de revanche contre des intellectuels pour des types sans doute minables qui ont réussi à se hisser aux postes qui leur permettent de taper sur les très rares contributeurs un peu savants qui ont fait l'erreur d'entrer dans ce monde sans pitié. L'humour est une manière détournée de dire ce qu'on ne peut dire de
façon directe et trop explicite, c'est bien connu et c'est même à quoi
il sert. Par le décalage avec la réalité qu'il introduit il provoque le
rire là où il y aurait de quoi pleurer . Poulpy a dénoncé une réalité que les wikipédiens vivent avec tristesse,
l'effondrement de leur beau projet parce que tout se barre en
quenouille. La censure et les exclusions sont devenus le mode de
gouvernement de Wikipedia par le petit groupe qui a pris le pouvoir et
les péons sont réduits au silence ou s'en vont sur la pointe des pieds
lorsqu'ils s'en aperçoivent. Wikipedia se dégrade et les relations y
sont insupportables, c'est tout ce qu'on retiendra. Le climat de Wikipedia est devenu irrespirable. Dénonciations,
accusations, procès, réseaux et alliance, cabales contre ceux qu'on
veut exclure, la suspicion et la méfiance se sont installées. Tous ceux
qui osent porter la contradiction au groupe dirigeant se mettent en
danger. Dès qu'un contradicteur ose se lever contre ces dirigeants qui
décident du partage des "bons" et des "mauvais" éléments , qui imposent
autoritairement des décisions souvent absurdes à la masse silencieuse
et inerte qui laisse faire par indifférence ou pour éviter des ennuis,
il est inscrit sur la liste de ceux qui monteront dans la prochiane
charrette. La belle
communauté de l'utopie des origines est devenue une meute qui
périodiquement se déchaîne contre l'un ou l'autre, une bande de
gens sans foi ni loi, sans scrupules, qui passe son temps à préparer les
exclusions de toutes les têtes qui dépassent du rang. Les conflits se
multiplient, l'ambiance est de plus en plus pénible, les départs se
succèdent à un rythme qui s'accélère, les exclusions aussi. La
communauté devient aussi instable que Wikipedia elle-même et de fait ce
turn-over donne un groupe sans mémoire sur lequel règne une petite
tyrannie des plus minables et des plus cyniques qui forme le fameux groupe dirigeant d'où sort la fameuse
encyclopédie. Que
Poulpy reste ou parte est un détail, tout le monde a compris que tout
se dégrade à Wikipedia, les articles, le groupe, l'ambiance et le moral
des participants, tout est de plus en plus pourri. Ce que je confirme (moi j'évite de participer, je ne veux rien donner à Wikipedia, ni sous, ni texte, ni aide, pour ne pas alimenter cette machine , mais je suis là , infiltré) C'était : les coulisses de l'exploit.

Spy wikipédien 30/06/2008 08:20

El, Grimlock et Ceedjee sont partis, trois de plus. L'hécatombe a commencé.

Pharisien Libéré 24/06/2008 12:40

les participants qui abandonnent wikipedia Ce sont toujours les meilleurs qui partent. Encore un, qui, bien sûr fait partie de ceux qui semblaient un peu plus honnête que la moyenne et doué de quelque capacité de jugement. La preuve , il ne supporte plus ce système étouffaant et arbitraire qu'est wikipedia. Poulpy, le participant à wikipedia qui n'en peut plus des défauts

Poulpy ne peut en aucun cas passer un un "meilleur". C'est un hurleur avec les loup Il faut le voir s'exprimer sur le bulletin des administrateurs pour se faire une idée !

alithia 27/06/2008 00:13


D'accord je note. J'ai pour habitude de prendre le parti de la générosité a priori avec les gens. Mais que Poulpy ne soit qu'un vulgaire wikipédien  est hélas
possible.
Merci de votre lecture attentive.


Jean-Paul 23/06/2008 11:27

Alithia a modifié son billet en sorte de ne plus tomber sous le coup de mes premières remarques. Ces modificaions méritaient d'être notées. Par ailleurs, Je fais un constat : c'est de l'humour, et cet aspect a été "oublié" par Alithia. De là, je me demande ce qui me vaut l'attribution d'une prise de position quelconque, vu que justement, je n'ai rien dit...

alithia 23/06/2008 13:15


Je crois vous avoir répondu  au moins de 3 fois : l'humour n'enlève rien aux critiques ; que vous soyez scandalisé que je n'ai pas reproduit cette phrase 
est votre point de vue ; c'était mon choix de ne pas la reproduire, et alors ? Et je répète : et alors  ? je l'ai reproduite, vu la lourdeur de certaines remarques, qu'est-ce que ça change
?

Poulpy  n'est ni le premeir ni le dernier, parmi les wikipédiens à dire ce genre de choses. Fouillez sur le blog et vous verrez que nombreux sont ceux cités qui s'en vont pour les mêmes
raisons, avec les mêmes critiques. Et le blog ne les cite pas tous, loin de là, mais vous avez de nombreux exemples tout de même.

Nombreux sont ceux qui ont expérimenté wikipedia et qui s'en vont quand ils ont compris comment ça marche.

Sur la question des pseudo-sciences, cela a été dénoncé depuis très longtemps déjà, par un administrateur, Ellsilk, un mathématicien ayant étudié l'épistémologie (chose inexistante sur wikipedia,
donc en clair un administrateur beaucoup plus qualifié que quelque wikipédien que ce soit) qui est monté jusqu'à Anthère, sans être entendu bien sûr.

Il est donc parti, après avoir dénoncé un dysfonctionnement majeur, posant une question de principe et la rencontré, comme tous ceux qui en ont fait l'expérience, le mur  qui lui était opposé,
le fait que wikipedia n'accepte aucune critique et n'entend surtout pas se réformer, quelle que soit la pretinence des demandes faites.

Cette histoire remonte à 3 ou 4ans déjà, c'est pas d'aujourd'hui que des remarques de fond et incontournables et incontestables, sont adressées à wikipedia qui n'en a cure . Car wikipedia
fonctionne à la fois hors du droit et des lois communes (elle n'est pas éditeur : elle échappe à toutes les règles de l'édition et de la publication) et en dehors de toutes les règles qui
appartiennent au métier des spécialistes des diverses branches du savoir et qui fondent la rationalité. Que ce soit le métier d'historien, de philosophe, de scientifique de toutes les disciplines
existantes wikipedia les ignore et fabrique son brouillon / bouillon où elle révise tous les sujets à sa matière et développe l'irationnalité.

Si vous cherchez sur wikipedia vous trouverez des dizaines et des dizaines d'exemples de wikipediens partis  exactement pour ces raisons : irationalisme, manque de sérieux car anonymat et
manque de spécialistes font que tromphe l'incompétence et l'inculture, à l'abri de combats homériques où ce n'est ni la raison ni la vérité qui l'emportent, mais la force des mieux placés dans la
hiérarchie du pouvoir et les plus tenaces et les plus acharnés, que soutient la communauté.

La dite communauté n'ayant aucune qualité ni aucune compétence pour valider quelque thèe ou article que ce soit.

Poulpy ou pas, humour ou pas, ce sont ces défauts qui rendent wikipedia fausse, médicre et irréformable. Point . Et aucun sophisme qui est opposé à ce constat n'y changera rien.