Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 08:30


La réaction des entreprises à leur image écornée par wikipedia du fait des inexactitudes de celle-ci, dont traite le précédent article, fait ressortir le fait du tandem Google-wikipedia et l'influence  de ce couple qui fonctionne comme un immense ensemble sur le net  qui met en forme le savoir sur leur mode propre.  Les commentateurs de cet événement l'ont bien vu. Le problème du net est devenu celui du monopole  Google-wikipedia et de l'emprise de cette nouvelle entité qui a pour ambition explicite de se rendre maître de la diffusion du savoir .

Un lecteur du blog écrit . Je reproduis une partie de son message

" Le problème c'est que Google-Wikipedia sont devenus le net lui-même, avec Yahoo loin derrière et qu'ils commencent à y faire la loi en se complétant. Google promeut Wikipedia. Wikipedia justifie Google et le met en ordre à ce qu'elle prétend.


Le problème c'est que Google-Wikipedia sont en position de monopole et on a l'impression que de ce fait, il est impossible de lutter contre leur extension toujours plus grande. Car Google-Wikipedia écrasent toute concurrence donc empêchent la diversité, le pluralisme et à la limite portent atteinte à la liberté.


Mais pour l'instant seules les grosses entreprises s'en alarment. Du moins seules elles sont capables de se faire entendre du fait de leur puissance. Mais les individus se sentent complètement impuissants devant Wikipedia et se sentiront impuissants aussi longtemps qu'une prise de conscience n'est pas faite que la situation de Google-Wikipedia est aussi dangereuse pour l'information que celle de Microsoft l'est pour notre usage de l'informatique.


Wikipedia a bénéficié d'une image trompeuse d'un media "libre" parce qu'elle utilise une technique de wiki libre. En vérité c'est un géant qui écrase tout sur son passage, et en cela elle est dangereuse.


Il faut cesser de raconter que Wikipedia est un media libre. Comme Bill Gates a ruiné la concurrence, Wikipedia est en train de ruiner la concurrence du livre et de gagner le concours de la bêtise puisqu'elle appauvrit les ressources."



Ma réponse :



" Il semble que les utilisateurs de Google et de wikipedia les utilisent de manière aveugle : sans se demander ce qui préside à leurs sélections. Or aucune sélection n'est neutre.

On dit aux utilisateurs de wikipedia qu'elle n'est pas fiable (anonymat, multiplicité des rédacteurs, articles controversés, articles instables, déformation et même propagande) les jeunes qui sont la majeure partie de son public, mais pas seulement eux, affichent leur enthousiasme parce qu'elle est gratuite sans vouloir s'interroger sur les conditions de cette gratuité (au final : qui fait le travail ? d'où sort la valeur ? quelle est la valeur de cette information ? que sert-elle et à qui profite-t-elle ? ) ni sur la qualité que leur fournit cette publication gratuite. La gratuité et la facilité d'accès les aveuglent.

Or à toute recherche Google et wikipedia répondent pour vous. Répondent, et non cherchent. L'ensemble Google-wikipedia évitent la recherche à l'utilisateur qui n'est pas vraiment maître de ses choix.

On peut parler à bon droit d'un ensemble Google-wikipedia car tout le monde se sert de Google. Or tapez n'import quel mot sur Google, c'est wikipedia qui apparaît.
En revanche tapez une expression précise, qui forme un ensemble conceptuel, une définition scientifique, ou une définition philosophique , wikipedia ne sort plus en première place .
Faîtes l'expérience : fonction chlorophylienne, scission de l'atome, rupture épistémologique, idéalité des objets mathématiques , réalisme mathématique, théologie politique, théorie de la contradiction, wikipedia perd sa première place, voire n'apparaît même pas.

Conclusion : wikipedia comme Google servent d'abord à répondre à une question rapide, simple, pour les questions de la vie courante et non pour celles qui relèvent de la connaissance. Et pour qui s'en contente, le couple G-W, mais surtout wikipedia car elle permet de dispenser d'une véritable recherche à la quelle elle se substitue, délivre des informations minimales, simplifiées et à un service minimal correspond un produit minimal.

Autrement dit, si l'on ne recherche pas par soi-même, de manière approfondie et en ayant quelques repères précis pour une recherche (soit l'essentiel des recherches sur Goolge qui sont des recherches simples aboutissant à wikipedia) et si l'on croit que wikipedia est le meilleur moyen de trouver une réponse à tout parce qu'elle est gratuite et rapide, on en a pour son argent.

Là où ça devient problématique c'est lorsque élèves et étudiants s'en contentent et que la facilité d'accès leur donne l'idée de la recopier.

Ce qui manque aux utilisateurs, c'est une échelle de valeurs pour pouvoir juger des produits que fournit wikipedia, qui sont minimalistes. Pour compléter une information ponctuelle wikipedia c'est sans doute bien ou du moins, pratique. Pour faire ses études avec ou réellement apprendre, elle est à déconseiller."


Alithia

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Baâl-Enlil 28/04/2011 20:51



Vieux sujet, soit ! J'ai lu tous ces conseils pour réussir un site web, cela me paraît assez compliqué :( Créer un site n'est pas à la portée de tout le monde, hélas ! J'avais créé un site sur un
jeu PC en 1998-2000, je n'ai eu que 4000 visiteurs et des poussières en quelques années ! C'était la préhistoire de l'internet ! Aujourd'hui toucher au code pour faire un site devient trop
compliqué, maintenant c'est place aux aux éditeurs visuels de site web...



Pinailleur 26/04/2011 11:51



Alithia, voulez-vous un topo sur la façon dont Google classe les sites ?



alithia 26/04/2011 19:50



oui, tout à fait. merci


ce serait intéressant, d'autant plus qu'il y aurait sans doute comparaison à faire avec la manière dont wikipedia classe ses correspondants-participants, dont je
vais dire deux mots


 



MDP 24/04/2011 08:02



vous attendez quoi pr faire cette échelle de valeur???



45p0 11/11/2008 00:36

pas drôle en effet, même cafardeux. Ce qui m'effarent, ces gens là ne sont même pas capable d'écrire un bel article !  Le genre d'individu qu'on inviterait pas chez soi pour faire une fête !
 Même s'ils ont l'apparence de vieux grincheux, ce sont des jeunes désoeuvrés, des bisseurs et des trisseurs de fac. S'ils n'avaient pas internet, ils traîneraient dans halls des immeubles des cités. On appelle ça des barrakis !)

alithia 11/11/2008 01:05


ok.

avez-vous vu mes questions ?

Je ne sais même pas ce que veut dire "pointer". Vous pouvez m'expliquer ? et aussi comment il faut faire pour ne pas pointer vers wikipedia ?
=ça c'est important, si vous voulez bien me répondre.

Et également qu'est-ce que les liens entrants ?
excusez je suis une béotienne.
deuxième point  important, si vous voulez bien me répondre.


45p0 10/11/2008 20:53

Google est un moteur de recherche complexe et tient compte à chaque passage de chaque lien interne, externe pour marquer une importance à un site ou un blog. J'ai remarqué par exemple que vous n'avez pointé aucun lien vers le blog Jeannot-Lapin, ce qu'il fait que son blog n'est lu que par lui même. A vrai dire, il ferait mieux de s'écrire à lui tout seul une page en word qu'il complètera et ouvira depuis son document. (bien entendu s'il a appris la suite bureautique word et ses fonctions correctrices 
 
Si a chaque coup vous pointez des liens directs sur un article de Wikipedia, Google donnera une importance à Wikipedia. Par contre si sur 2000 sites webs on pointe l'Observatoire, vous allez croêtre l'importance de référencement de votre blog.
Un conseil citoyen serait d'éviter de faire des liens internes vers les articles de wikipedia.
Je vous propose de lire quelques articles sur le reférencement internet qui n'est pas automatique.
 
Il y a le simplet de Wirigoler qui a bien compris cela...Il a agrégé partout l'existance de son blog pour être mieux référencé que l'observatoire de Wikipedia.
 
Ce qui suit devrait vous permettre d’obtenir, en moins d’un an, un excellent classement de votre site dans les résultats affichés par Google ou par les autres moteurs de recherche. A) PréparationPréparer la construction de votre site en amassant un contenu aussi riche que possible. Bien avant que votre nom de domaine ne soit déposé, réunissez suffisamment de matière pour pouvoir construire une centaine de pages. Ce sera seulement le début. Nous parlons de cent pages de contenu véritable, sans compter les liens, les index, les bibliographies ou autres pages de ressources.B) Nom de domaine Votre nom doit être court et facile à mémoriser. Cela est bien plus important que de représenter ou non le contenu de votre site. En clair, votre nom n’est pas un mot clé, c’est une marque commerciale. Est-ce que “Google.com” veut dire quelque chose ? Il est extrêmement difficile aujourd’hui de trouver un nom simple et attractif qui ne soit pas déjà déposé ; ça n’est pas une raison pour renoncer. Passez-y le temps qu’il faudra.C) Aspect du siteLe plus simple sera le meilleur. Partez d’une règle simple : chaque page doit contenir d’avantage de texte que de balises HTML. Chaque page doit être lisible par n’importe quel navigateur, du plus ancien au plus récent. Si votre code est plus proche de la version HTML 3.2 que de la version 4.0, cela n’en est que mieux. Minimisez l’utilisation de Flash, de Java ou des Java scripts. Ce qui peut poser problème à un navigateur peut poser problème à un moteur de recherche.Organisez votre site de façon hiérarchique en nommant chaque chapitre selon les règles suivantes :- le nom doit résumer et représenter parfaitement le contenu du chapitre- le nom doit être l’un des principaux mots-clés pour lesquels vous souhaitez être facilement trouvé.Évitez de pourrir votre site avec des chapitres frivoles qui pourraient parasiter l’accès à son véritable contenu. Évitez les compteurs de visites qui ralentissent le chargement des pages. Restez simple et professionnel. Retenez la clé du succès de Google lui-même : la beauté est dans la simplicité. Les internautes aiment les pages simples, clairs et faciles à charger.La rapidité de chargement n’est pas importante : elle est capitale. Votre site doit répondre immédiatement à une requête.Un délai, même de quelques secondes, représentera une véritable hémorragie d’internautes. Si votre site met 5 secondes pour passer d’une page à une autre lorsque vous y accédez depuis votre pays, il peut en mettre 10 ou 20 lorsque l’accès provient de l’étranger.Considérez que chaque seconde d’attente vous fait perdre 10% de vos visiteurs. Ces 10%, 20% ou 30% feront peut-être la différence entre le succès et l’échec.D) Taille des pagesSi vous le pouvez, faites en sorte que chaque page pèse moins de 20Ko. Si vous le pouvez, faites en sorte que chaque page pèse moins de 15Ko. Si vous le pouvez, faites en sorte que chaque page pèse moins de 10Ko. Disons entre 5 et 15Ko et ce sera parfait. Difficile de parvenir à cet objectif mais vous aurez des résultats. Des résultats avec les moteurs de recherche et des résultats avec les internautes. Tout le monde n’a pas l’ADSL, rappelez vous-en ! Ce n’est pas en sélectionnant vos visiteurs que vous deviendrez populaire.E) ContenuChaque jour, construisez une nouvelle page de 200 à 500 mots et mettez-la en ligne. Si vous avez un doute sur le type de contenu qui vous serait utile revoyez la liste des mots clés que vous avez vous-même placés en tête de vos pages. Si vous souhaitez élargir votre horizon, utilisez l’outil proposé par Google AdWords pour trouver de nouveaux mots clés et de nouveaux sujets d'articles.Évitez les pages de type « blog» et recherchez des articles capables d’intéresser un public large. Surveillez votre orthographe, évitez les abréviations ou le langage « chat ».Faites des phrases courtes, multipliez les retour-chariot qui allègent la présentation. Chaque page doit avoir un titre. Placez un sous-titre tous les 4 paragraphes.Les internautes liront vos pages rapidement, n’essayez pas de lutter contre ça, essayez plutôt de tenir compte de ça.En vérité, la majorité des internautes ne liront pas vos pages, ils les survoleront de façon plus ou moins aléatoire tout en gardant un œil sur les autres pages qu’ils chargent en même temps que la votre. Ils choisiront finalement de vous accorder un peu plus de temps si :- votre page se charge rapidement et sans erreur- au moins l’un de vos titres est plus attractif que ceux des sites concurrentsCertains sites très populaires ont des en-têtes de pub très longs à charger. Ce n’est pas parce qu’ils peuvent se le permettre que vous le pouvez.Regardez vos pages en quelques secondes comme elles seront vues par des surfers pressés : qu’est-ce qui retient l’œil ? Est-ce intéressant ? F) Utilisation des mots clé et pertinenceUtilisez vos mots-clés une fois dans le titre, une fois dans la balise « description », une fois dans l’en-tête, une fois dans l’URL de la page, une fois en gras, une fois en italique, une fois dans la balise « ALT » d’une photo et une fois dans les premières lignes de votre texte. Faites-les figurer une fois en phonétique. Les moteurs de recherche utilisent de plus en plus la correction automatique avant indexation et un nombre croissant d’internautes saisissent leurs requêtes en phonétique pure.Vérifiez vos mots-clés avec le freeware RelevanceSpirit.G) Liens sortants Chacune de vos pages doit comporter un lien vers une page d’un autre domaine.- Faites figurer dans le texte de votre lien les mots-clés que vous voulez promouvoir.- Assurez-vous que le domaine cité figure dans les premiers résultats pour ces mots-clés.H) Liens internesCréez des liens vers les pages les plus riches de votre site. Faites en sorte que tous les paragraphes dont les sujets sont proches soient liés entre eux. Ces liens internes vous permettent d’égaliser les PageRanks de vos différentes pages. Vous NE voulez PAS d’une page « star » qui supplante toutes les autres par son PageRank. Vous voulez 50 pages qui génère chacune une visite par jour. Vous NE voulez PAS avoir une seule page qui vous génère 50 visites par jour tandis que vos autres pages jouent les inconnues.
Vérifiez l’équilibre de vos PageRanks avec le freeware LinkSpirit et égalisez-les en créant des liens supplémentaires entre vos pages. Ce partage est une garantie de santé pour votre site.Chaque page doit avoir deux liens minimum vers d’autres pages de votre site et doit pouvoir être atteinte en deux clics maximum depuis le sommaire.Le menu présent dans chaque page doit toujours comporter un lien vers le sommaire.I) Mise en ligneÉvitez les noms de domaine virtuels et les serveurs gratuits. Votre domaine doit être autonome pour être correctement indexé par les moteurs de recherche. Un « vrai » site coûte aujourd’hui environ 10 euros/mois. Soyez prêt à investir au moins ce montant. Mettez votre site en ligne lorsqu’il est prêt, pas avant. Mieux vaut ne rien publier que publier un site en construction.J) RéférencementEnregistrez votre site dans : Google, MSN, Altavista, DMOZ, Teoma et Hotbot en utilisant le Yooda Submit Center. N’utilisez pas les systèmes de référencement automatiques gratuits. N'utilisez PAS les "Farm links" sous peine d'être pénalisés. Référencez toujours votre site vous-même et manuellement. Si vous décidez de vous enregistrer dans des annuaires, choisissez toujours des annuaires dont le thème vous concerne réellement. Ne bâclez pas le résumé que les annuaires vous demandent de leur fournir. Ces annuaires peuvent vous ramener directement plus de 40 visites/jour si vos résumés sont attractifs. Un bon référencement demande 10 jours de travail. Ne vous attendez pas à un résultat extraordinaire si vous n’y consacrez que 2 heures.Le résultat de ce travail n’est vraiment visible qu’au bout de 2 à 6 mois. Prenez votre mal en patience et donnez le temps au temps. Ne référencez pas votre site plusieurs fois au même endroit, vous pourriez être considéré comme un spammer et être pénalisé.K) Suivi de l’audienceUtilisez un système d’analyse d’audience performant (pourquoi pas RankSpirit ??). Vous devez impérativement pouvoir suivre le parcours des internautes à la trace pour découvrir quelles sont les pages qui les attirent. Le temps moyen de lecture de chaque page est également un critère très important pour savoir si vos visiteurs apprécient le contenu de votre site. Votre objectif est d’atteindre un minimum de 4 pages/vues par visite avec une durée moyenne minimum de 4mn par visite. Tant que ces objectifs ne sont pas atteints, vous devez revoir la conception ou le contenu de vos pages.L) Parcours des robots Vérifiez le parcours des robots sur votre site. Il leur faut quelquefois 3 à 4 visites pour indexer toutes les pages. Si certaines pages n’ont pas été visitées à l’issue de ces visites, vérifiez vos liens internes : il y a sûrement quelque chose qui cloche.M) Sommaire Chaque mot clé principal doit figurer dans votre sommaire principal. N’hésitez pas à revoir la structure de votre site plusieurs fois si nécessaire.N) Échanges de liens Utilisez Google pour rechercher tous les sites de qualité qui abordent des sujets proches du votre. Regardez si ces sites ont des pages de liens et quand c’est le cas, proposez un échange de liens. Ne vous prenez pas la tête si l’échange est refusé : le monde est vaste. Proposez chaque jour un échange à un nouveau site, un simple mail suffit. Placez vos liens dans une page réservée à cet usage et vérifiez vos liens chaque fin de mois. Relancez chaque mois les sites qui ne vous ont pas placé de lien-retour et supprimez-les de la liste au bout de 3 mois si ce n’est pas le cas.O) Maîtrise du WebSi les termes de PageRank, bac à sable, balises meta et autre pertinencevous semblent obscurs, il vous reste du pain sur la planche. Vous DEVEZ maîtrisez ces notions pour réussir votre mise en orbite. Ce site vous permet d'acquérir les connaissances essentielles à votre réussite, prenez le temps de tout lire attentivement. De très nombreux autres sites et forums vous permettrons de parfaire vos connaissances ou de poser les questions qui vont bientôt vous hanter.Quand tout sera clair pour vous, consultez nos astuces et essayez d'en découvrir d'autres vous-même. P) Éthique Ne faites pas de compromis. Ne vendez pas votre âme au diable. Évitez tout ce qui est discutable, non-éthique, malhonnête. Dans le monde du web, il est plus facile de réussir en restant intègre. Votre site doit devenir populaire, ne l’oubliez pas. Votre public sera votre miroir. Faites en sorte de pouvoir vous regarder dans le miroir ! Q) Demande de liens Quand VOUS recevez une demande d’échange de liens, vérifiez toujours la qualité du site concerné. Regardez comment ce site est classé dans Google et quel est son PageRank. Ne placez pas un lien retour vers un site pourri simplement parce qu’on vous le demande. Vérifiez que son thème est proche du votre.R) Maîtrise du marchéParcourez les forums, usez vos doigts sur votre clavier avec Google, cherchez, cherchez et lisez, lisez jusqu'à ce que vos yeux vous fassent mal. Vous devez tout connaître du sujet dont traite votre site. Quand votre opinion ne coïncide pas avec l'opinion générale, affirmez-là avec force et courage, mais assurez-vous tout d'abord qu'il ne s'agit pas d'une ânerie.Évitez les "affiliate fades" qui insèrent du contenu que vous ne maîtrisez pas sur votre site.S) ÉgocentrismeVous pensez avoir des choses à faire découvrir aux autres ? C'est formidable ! N'oubliez pas, toutefois, de vous demander si vos sujets intéressent quelqu'un d'autre que vous. Les internautes ne viendront pas sur votre site dans l'idée de découvrir ce que vous avez à offrir au monde. Ils viendront avec une idée bien précise en tête : la leur ! Demandez-vous ce que c'est !Ce n'est pas, a priori, vous ou vos produits qui intéressent les gens. N'en parlez pas trop et proposez aux visiteurs des sujets qui les intéressent. Ne faites pas de votre site une brochure publicitaire sans intérêt.T) Ajoutez une nouvelle page chaque jour à votre site Vous avez raison, cela figure déjà dans le point E. Et bien, relisez le point E. Google adore le contenu. Un énorme contenu de qualité avec une foule de mots clé. A la fin de l'année vous devriez avoir environ 400 pages sur votre site. Cela va vous permettre de figurer dans les résultats pour une grande variété de recherches. De nombreux sites pointeront vers le votre en raison de son contenu. Votre site sera solide et consistant.U) Étudiez vos "logs" 30 à 60 jours après la mise en ligne de votre site, RankSpirit va commencer à vous délivrer les mots-clés utilisés dans les moteurs de recherche qui ont permis aux internautes de découvrir votre site. Étudiez attentivement ces mots-clés. Y-a-t-il des combinaisons inattendues ? Pourquoi les gens utilisent-ils ces mots pour trouver un site ? Si l'un des mots figurant dans ces combinaisons ne fait pas partie du vocabulaire de votre site, il est temps de créer une page sur ce sujet. Les combinaisons de mots utilisées vous disent exactement ce que les internautes recherchent. Soyez attentif !Lire à ce sujet l'article de VDP-Digital sur le référencement inversé. V) Les sujets dans l'air du tempsRien n'amène le succès comme le succès. Soyez à l'affût des nouveautés et des modes de votre secteur. Si vous apprenez qu'une nouveauté va sortir en décembre, rédigez une page sur ce sujet en octobre. Elle sera indexée à temps par les moteurs de recherche, si bien que lorsque tous les internautes lanceront leurs recherches en décembre, votre page figurera parmi les résultats.W) Les amis et la « famille » Le partage et l'entraide sont les clés de votre réussite. Bâtissez-vous un réseau de contacts, d'informateurs et de testeurs. C'est là que les heures innombrables que vous avez passé sur les forums vont porter leurs fruits. Les forums vous permettent de sentir l'air du temps, d'être dans le move, de tester vos idées avant de les publier sur votre site. Grâce aux forums, votre site ne sera pas le seul résultat de vos réflexions et de votre valeur mais représentera les tendances et les idées du moment.X) Notez, Notez, NotezSi vous rédigez une page par jour, vous allez devoir penser à votre site jour et nuit, sous la douche, en conduisant ou pendant une soirée. Gardez toujours un calepin sur vous et notez chacune de vos idées sous peine de les voir s'envoler. Ne vous contentez pas d'un simple mot : notez au moins 10 mots décrivant l'idée. Ce conseil peut sembler simpliste mais il vous sauvera la vie quand vous serez en panne sèche.Y) Vérification du référencement au bout de 6 moisRefaites le tour complet des moteurs et sites auprès desquels vous vous êtes fait référencer. Si vous ne figurez pas dans leurs listes, recommencez le référencement et revérifiez tout six mois plus tard.Z) Publiez en anglaisLa France, le Québec, l'Afrique francophone, les pays et territoires d'outre-mer sont des endroits magnifiques. Mais ils n'abritent qu'une petite proportion de la population mondiale. A contenu équivalent, un site anglophone aura au minimum 6 fois plus de visiteurs qu'un site francophone. Ce phénomène s'accentue. Avec le développement de la Chine, de l'Inde et de l'ex URSS, la proportion d'internautes francophones diminue de jour en jour. A vous de choisir votre camp !Faites ces 26 choses et nous vous garantissons (tout comme Brett Tabke) que votre site trouvera son public. Si votre site est intéressant, vous atteindrez au minimum 100 visites/jour pour près de 500 pages vues/jour. Multipliez ces chiffres par 6 si votre site est anglophone.Ce que vous ferez de ce trafic ne regarde que vous, mais il est certain que vous pourrez en faire quelque chose.
 
 

alithia 11/11/2008 00:19


Merci de votre message je vais étudier tout ça quand j'aurais le temps et essayer de comprendre cette langue qui est pour moi du chinois.

Je ne sais même pas ce que veut dire "pointer". Vous pouvez m'expliquer ? et aussi comment il faut faire pour ne pas pointer vers wikipedia ?
=ça c'est important, si vous voulez bien me répondre.

Et également qu'est-ce que les liens entrants ?
excusez je suis une béotienne.
deuxième point  important, si vous voulez bien me répondre.

Quant au rigolo pas drôle, malgré toutes ses acrobaties et autres trucs et bidouilles, il est toujours aussi mortellement pas drôle et inintéressant, et n'est lu que par ses copains wikipédiens. Sa
popularité tend vers zéro.

Pour ce qui est du mien, je vous rassure vos 26 conseils avec un travail jour et nuit, disent-ils, et un article à rédiger par jour vous assureront 100 visites par jour et 500 pages vues,
promettent-ils pour vous encourager à vous acharner. Je vous rassure mon blog en est à 1000 visites par jour minimum.

Donc je peux dormir tranquille sans cette gymnastique, ces contorsions, trucs et embrouilles que pratiquent les wikipédiens pour essayer de valoriser leurs blogs nuls, à l'image de wikipedia
l'encyclopédie la plus nulle du monde.