Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 13:56
C'est dans Philomag, un article intéressant qui donne d'utiles appréciations de wikipedia, d'un point de vue philosophique où wikipedia est rapportée à Diderot et son Encyclopédie. Appréciations fort pertinentes qui rejoignent et confirment ce que j'expose sur le blog.



 



Je trouve cet article tout à fait intéressant et je ne saurais que souscrire aux diverses appréciations des auteurs cités :

Larry Sanger : « Wikipédia est devenue une communauté virtuelle dirigée par un gang. Celui qui parle le plus fort finit par avoir raison. »

Barbara Cassin, philosophe qui, en bonne philosophe remarque ce que tout philosophe ne peut que remarquer :

« Ce que les wikipédiens désignent sous le nom de "vérité" n'émerge jamais que de la "doxa", de la simple opinion continue. Le projet me séduit, mais je suis déçue de n'y retrouver qu'une "opinionisation" du savoir. Le "tous" ne produit finalement que du quantitatif. La masse des opinions ne fait pas quelque chose qui excède l'opinion et qui soit proche de la connaissance.»

Ce qui est exactement ce que je développe sur mon blog : wikipedia ne collecte que des opinions, ne connaît que la quantité et ne produit que de la quantité


De même je ne peux que souscrire  lorsque Barbara Cassin rappelle que :

« Dans l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, la connaissance était sous-tendue par un objectif politique et social. L'encyclopédie, c'est aussi une "paideia", c'est-à-dire une formation, une éducation du peuple. »


Il semble incontestable que le manque de conception et d'organisation d'ensemble nuisent gravement à wikipedia et indéniablement empêchent de la considérer comme une encyclopédie. Ce que dira tout philosophe : pas d'encyclopédie sans systématicité. Une encyclopédie consiste  dans l'organisation systématique du savoir et son exposé raisonné. Et elle relève d'un souci pédagogique qui suppose cette organisation.


Le projet d'éducation politique qui était celui de Diderot, est évidemment absent de wikipedia, ce qui interdit toute comparaison entre Diderot et wikipedia et distingue radicalement cette dernière de l'Encyclopédie de Diderot.


Wikipedia n'a pas le souci d'éducation dans son projet. Ses rédacteurs n'en n'ont pas les compétences.


Et puis encore Diderot dont je partage totalement le critère qu'il donne, rappellé par l'article,  soit le critère ultime d'une «bonne encyclopédie »  :

« L'ouvrage qui produira ce grand effet général, aura des défauts d'exécution, j'y consens. Mais le plan et le fond en seront excellents. L'ouvrage qui n'opérera rien de pareil, sera mauvais. Quelque bien qu'on en puisse dire d'ailleurs , l'éloge passera, et l'ouvrage tombera dans l'oubli.»

Le plan et le fond seront excellents, assure Diderot, malgré les erreurs, et c'est là l'essentiel  : mais c'est précisément ce qui manque cruellement à wikipedia, sans plan, ni contenu excellents. C'est pourquoi je pense qu'elle tombera dans l'oubli, sinon en tant que telle (elle poursuivra peut-être son succès comme base de données) mais comme encyclopédie qui ne tardera pas à être dépassée par meilleures qu'elle.

 

Pas plus tard qu'hier j'ai écrit un papier là-dessus , dans l'esprit de Diderot, un philosophe qui m'est particulièrement cher, ...
voir "mieux que wikipedia ? ça doit être possible",



Ajoutons enfin l'avis d'un ancien participant à wikipedia, étudiant en philosophie  "sous le pseudonyme de Caton,  «  au fond, Wikipédia renseigne sur les oeuvres que Des­cartes a écrites comme on peut se ren­seigner sur des horaires de train  » ;  « [...] On peut très bien avoir beaucoup d'informations, et être néanmoins au degré zéro de la connaissance [...]. C'est pourquoi le danger de toute encyclopédie est de sombrer dans l'insignifiance et le vide culturel. L'information pour l'information est l'opposé de l'instruction, du savoir et de l'amour de la connaissance.  »





 source Philomag


Alithia


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Flo 04/04/2008 01:32

et nous faisons de la sociologie sur un "blog" ... sommes nous des sociologues (com n°6) ?Ensuite ne prennez pas cette personne pour une conne ! Vous occultez totalement le fait que de nombreux articles (universalis) sont écrits par UNE seule personne (un rédacteur par article). Ne serait ce pas mieux d'avoir PLUSIEURS théologiens pour nous parler religion ? ;-)Par ailleurs, je vous invite à lire la revue "Le Débat" qui traite de wikipédia dans un des numéros les plus récents : il y est dit qu'un spécialiste avait trouvé très profitable la confrontation de ses travaux avec les non spécialistes ;-)

alithia 04/04/2008 02:49


Une seule personne responsable de ce qu'elle écrit, eh oui, ça s'appelle un auteur, je pense que tout le monde sait cela. Et l'écriture suppose un auteur, c'est
également assez connu, soit la condition du style et de la pensée.

Par ailleurs dans les domaine des lettres  et sciences humaines il n'est de pensée qu'à condition d'être critique et porteuse de contradiction, prise dans des débats contradictoires, ce qui
suppose la possibilité d'une diversité des points de vue entre les auteurs, entre les prises de positions, tout au contraire de l'idée de la "neutralité" que se fait wikipedia qui nivelle tout, par
le bas. Mais cete diversité de thèses et de prises de partis ne peut, évidemment, être développée, qu'entre divers auteurs , supposant divers articles, chacun signé par un auteur,
assumant sa position. Et certainement pas  dans article pot-pourri et contradictoire, car alors ça s'appelle confusion .

Mais fau-il donc avoir une formation de philosophie pour comprendre cela ? Il existe  en tut cas des écrits expliquant ce genre de choses, que vous pourrez sans doute trouver, car c'est plus
que classique.


je rigole 03/04/2008 13:04

Raisonnement wikipedien : "Dans Universalis et Britannica, les articles sur la religion sont écrits par des théologiens", sous -entendu, ça n'est pas bien, indiqué par le commentaire "C'est mieux, sans doute ?" et de critiquer les spécialistes. Autrement dit, il vaut mieux des ignorants, qui ne connaissent rien à la théologie. Les présupposés de wikipedia sont résumés par ce genre d'affirmation aberrante autorisant les informaticiens qui composent wikipedia à écrire sur la théologie qu'ils ne connaissent pas, ainsi que sur tous les sujets. Et vous pensez obtenir une encyclopédie en écartant les théologiens des articles sur la théologie, les historiens sur les articles d'histoire et ainsi de suite ? Bande de rigolos sera le seul commentaire que toute personne sensée et ayant fait quelques études vous adressera en retour. Je m'étonne d'ue telle naïveté. Demain, de façon toute wikipédienne, nous donnerons donc nos voitures à réparer à des cuisiners et confierons nos repas à des garagistes, irons voir la vendeuse de fringues pour nous faire soigner et prendrons la voisine pour avocat, et ce sera un grand progrès, à l'image de Wikipédia. Vous êtes drôles.

Jules 03/04/2008 03:05

Les philosophes ne sont pas très enclins à dire du bien de Wikipedia, de manière générale. Qu'aurait-dit Diderot ? Cherchez d'autres rédacteurs.

Shah 03/04/2008 02:35

L'information n'est pas la connaissance, mais l'information, la simple et bête collecte des faits, n'est pas pour autant inutile. C'est au contraire un préablable. Je comprends donc difficilement cette critique, d'atant que wikipedia annonce la couleur, c'est la neutralité qui est le but, et c'est donc lorsque ce cahier des charges là n'est pas rempli qu'il convient de s'indigner.La réflexion, ici, c'est au lecteur de la faire en fonction des éléments qu'on lui fournit. Je me méfie des gens qui réfléchissent pour moi. Dans Universalis et Britannica, les articles sur la religion sont écrits par des théologiens. C'est mieux, sans doute ? Donner le blanc-seing aux spécialistes a donc aussi ses limites.

alithia 03/04/2008 13:16


Non l'information n'est pas la connaissance : savoir en quelle année  est né Descartes, en quelle année il est mort et où, s'il a eu des femmes ou pas (modèle de
ce genre d'article de wikipedia) ne vous donnera pas à connaître et comprendre la pensée de Descartes.

Tous les auteurs de littérature, de philosophie, écrivains artistes et créateurs dans tous les domaines,  sont traités ainsi : vous n'apprenez absolument rien, càd rien sur leur oeuvre.
Cinema, musique, peinture, théâtre : anecdotes factuelles et purement informatives et rien sur l'oeuvre sont la règle à wikipedia.

Dans ce cas vous  avez des articles vides, caricaturaux du fait de leur vacuité,  -on n'est pas au niveau d'un manuel de collège- ; et quand il ont un tout petit contenu, ce sont des
articles, plats, sans intérêt, bêtes. Vous n'apprenez rien. Une information d'un intérêt zero.

De même la reproduction des déclarations de Poutine (information présente sur wikipedia) sans analyse pour traduire ce qu'elles veulent dire rapportées à la situation réelle ne vous donne aucune
connaissance du devenir de la Russie sous Poutine, mais ça donne un article nul, qui sert la propagande de Poutine, exposée à titre d'information.

Dans ce cas l'information est le contraire de la connaissance et y fait obstacle. C'est du reste une mauvaise information, partielle et donc partiale.


Flo 02/04/2008 23:53

je me répète un peu mais puisqu'on parle de diderot :« Qui sait même si l’esprit ne peut pas avoir un certain nombre
[d’idées] dans le même instant ? Vous allez peut-être, Monsieur, crier
au paradoxe. »Denis Diderot (1713 - 1784)Diderot aurait il "kiffé" le lien hypertexte ? Vous avez 4 heures pour répondre :-)