Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 11:31
Angela Merkel, invitée d'Israël à l'occasion des célébrations du 60° anniversaire de la création de l'Etat hébreu a prononcé un discours à la Knesset, en hébreu et en allemand.  C'est la première fois qu'un haut responsable politique allemand est invité à prononcer un discours devant le Parlement israélien. La Chancelière est ovationnée.


undefined

Elle a rappellé la responsabilité de l'Allemagne dans l'extermination des juifs sous le régime nazi et  affirmé que Israël  et l'Allemagne sont à jamais liés  par cette histoire. Elle a affirmé que l'Allemagne
« n'abandonnera jamais Israël » et qu'elle défendra l'Etat hébreu contre ceux qui le menacent et veulent sa mort.

Un événement historique. Dont évidemment wikipedia ne parle pas. Ni dans l'article Merkel, ni dans l'article Israël.

« Allemands et Israéliens sont et seront toujours liés d’une manière particulière par la mémoire de la Shoah » a-t-elle déclaré.

Quant aux menaces que fait peser l'Iran sur Israël :

« Les menaces que font peser les Iraniens sur Israël et le peuple juif sont sans aucun doute une source d’inquiétude. Ce n’est pas au monde qu’il revient de prouver que l’Iran fabrique la bombe atomique mais à l’Iran de convaincre le monde qu’il ne veut pas se doter de l’arme atomique

Elle a clairement affirmé la solidarité de l'Allemagne avec Israël «toute atteinte à la sécurité d’Israël équivaut à une atteinte à la sécurité de l’Allemagne». Et elle a ajouté encore que  «l’Allemagne n’abandonnera jamais Israël et demeurera son partenaire et réel ami » avant de conclure  par «Shalom» (paix, en hébreu). [voir Libération ]

Compte-rendu :

La chancelière Angela Merkel s'est adressée hier au Parlement israélien à Jérusalem, une intervention sans précédent pour un chef de gouvernement allemand et hautement symbolique plus de soixante ans après le génocide nazi. « Je vous remercie de m'avoir fait l'honneur de pouvoir m'adresser à la Knesset », a déclaré en hébreu Angela Merkel aux députés israéliens, qui l'ont applaudie chaleureusement.

« Nous autres, Allemands, la Shoah nous emplit de honte. Je m'incline devant ses victimes, ses survivants et ceux qui les ont aidés à survivre. Allemands et Israéliens sont et seront toujours liés d'une manière particulière par la mémoire de la Shoah », a-t-elle poursuivi en allemand.

Au sujet de l'Iran, « ce n'est pas au monde de prouver que l'Iran fabrique la bombe atomique mais à l'Iran de convaincre le monde qu'il ne veut pas se doter de l'arme atomique », a-t-elle lancé. « Les attaques à la roquette du Hamas doivent cesser », a-t-elle ajouté.


source

Les media parlent tous de cet événement historique et citent Angela Merkel  : "Nous savons les menaces qui pèsent sur Israël depuis 60 ans et nous voulons contribuer (...) à parvenir, enfin, à une paix au Proche-Orient basée sur deux Etats, un Etat en Israël pour les juifs et un Etat pour les Palestiniens dans le territoire palestinien", a souligné la chancelière dans une déclaration, [voir  source ] Sauf wikipedia bien sûr.

Il n'a échappé à personne qu'il s'agit d'une visite à forte valeur symbolique.

La visite de Mme Merkel, première dirigeante allemande née après-guerre, intervient dans le cadre des festivités marquant le 60ème anniversaire de la création d'Israël le 15 mai 1948.


"Il s'agit peut être de la plus importante visite jamais effectuée par un chef de gouvernement allemand", a estimé l'ambassadeur israélien à Berlin Yoram Ben-Zeev, soulignant que les relations bilatérales sont déjà "très bonnes".

C'est la chancelier Adenauer qui le premier s'était engagé sur le chemin de la réconciliation lorsqu'en 1951 il avait insisté devant le Bundestag sur la responsabilité du peuple allemand dans l'Holocauste. Mais il avait fallu attendre encore neuf ans pour qu'il rencontre Ben Gourion à New York. 

Le Monde
considère qu'il s'agit là d' "un geste hautement symbolique plus de 60 ans après le génocide nazi, dans un pays où est entretenu le souvenir des six millions de juifs victimes de la Shoah."


Et il cite Merkel : "Allemands et Israéliens sont et seront toujours liés d'une manière particulière par la mémoire de la Shoah", a-t-elle poursuivi au troisième et dernier jour de sa visite qui s'inscrit dans le cadre des festivités marquant le 60e anniversaire de la création de l'Etat d'Israël.


"Le 60e anniversaire d'Israël est avant tout l'occasion d'une grande joie", a-t-elle poursuivi. "Je vous remercie tous de m'avoir permis de m'adresser à vous dans ma langue maternelle", a souligné cette dirigeante née après la fin de la Seconde guerre mondiale."


Le Figaro
parle d'un " discours historique d'Angela Merkel  à la Knesset".

Pour le Soir belge, "Angela Merkel côtoie l'Histoire à la Knesset" et cite un commentateur israélien "« Soixante-trois ans après la fin de la Deuxième Guerre mondiale, l’accueil réservé au chef de l’Exécutif allemand est hautement symbolique. Il montre que les relations entre les deux pays se normalisent même si les fantômes du passé sont toujours présents ». 

Pour 20 minutes, il s'agit d'un "discours historique" .

Libération parle d'amitié et ajoute cette précision  :"" Cette visite officielle aux allures de lune de miel ne fait que traduire l’intensité des liens tissés depuis l’après-guerre entre la République fédérale et le jeune Etat juif. "

En effet,  "De mémoire d’expatrié, il n’avait jamais vu cela. « La visite d’Angela Merkel n’a pas suscité une seule critique dans la presse israélienne, pas un seul commentaire négatif dans la classe politique, c’est incroyable », s’émerveille Gorg Blochmann, le directeur du Goethe Institut de Tel-Aviv."


Le nouvel observateur : sous le titre "Angela Merkel ovationnée à la Knesset" parle d'un "  discours historique devant la Knesset, salué par une ovation debout, au dernier jour de sa visite destinée à marquer le 60e anniversaire de la création de l'Etat d'Israël.

Angela Merkel a entamé son discours à la Knesset par une phrase en hébreu, remerciant les députés israéliens de lui accorder le "grand honneur" de s'exprimer devant eux en allemand. Elle a d'emblée rendu hommage aux juifs tués par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

"Le massacre de six millions de juifs, perpétré au nom de l'Allemagne, a provoqué une souffrance indescriptible au peuple juif, à l'Europe et au monde entier".

France-info parle de visite historique pour la chancelière allemande en Israël.


Tout cela est bel et bien sourcé et concordant, suffisament présent dans les media : wikipedia  qui prétend reproduire tout sur tout  est passée à côté de l'événement. Encore un oubli et une omission difficilement explicables pour l'omni-présent media du web.


Qui parlera encore de la "merveilleuse réactivité"
à l'événement attribuée par certains à wikipedia  ? Pour l'actualité people, c'est certain. Mais pour l'information véritable, et son sens de l'histoire et son sens politique , zéro pointé.

Alithia




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le concombre masqué 19/03/2008 18:20

Non ce n'est pas de l'humour, c'est de l'incompréhension. Je n'ai pas cliqué sur les liens, mais ne sais pas du tout ce que vous voulez faire passer dans votre dernière réponse à mon commentaire, j'en suis désolé.Je notais que vous écriviez en titre de votre article "événement historique ignoré par wikipedia" et que je trouvais en quelques secondes deux mentions de cet événement historique dans Wikipedia. Cela me semblait impliquer que votre titre était inexact, ce que je soulignais sous la forme un peu artificielle d'une question.Je vois donc deux sens possibles à votre réponse, dont aucun ne me semble vraisemblable : soit vous voulez exprimer qu'en effet votre titre est inexact et que c'est tellement évident que la question ne se pose pas (mais pourquoi dans ce cas me suggérer de vérifier à l'aide des liens donnés ?), soit au contraire vous voulez exprimer que je me trompe et que votre titre est exact, dans lequel cas je ne saisis pas : les liens que je donne ne mènent-ils pas à des évocations de cet événement par Wikipédia ?

alithia 19/03/2008 18:34

Vous ne comprenez pas la notion d'événement historique ? Je ne puis vous expliquer. Cherchez.  Et avec un dictionnaire vous pourrez peut-être saisir la différence de sens avec le sens  du mot "visite". Le titre  est évidemment exact, et énonce  clairement  de quoi il s'agit : événement historique. P.S. je ne recense que celle en français, ce qui vous permet de retirer déjà la moitié de votre objection.

Rotrou 19/03/2008 17:40

Les wikipediens se suivent et se ressemblent , ils portent la contradiction avant d'avoir lu, et ne font pas attention à ce qu'ils lisent, pour employer un euphémisme.

Le concombre masqué 19/03/2008 17:03

Bof en quelques dizaines de secondes de recherche via Google (je n'ai peut-être pas tout vu) je trouve ça ou ça. Votre titre est-il factuellement tout à fait exact ?

alithia 19/03/2008 17:23

Tout à fait. Et si vous aviez lu l'article et vérifié à l'aide des nombreux liens donnés, vous ne poseriez pas la question et vous auriez compris , déjà, le sens de mon propos, auquel vous objectez complètement à côté. Je suppose que c'est de l'humour wikipedien ?

Joseph 19/03/2008 15:12

Mauvais point pour wikipedia.Il est vrai  que lorsque Cecilia ou Carla ont des aventures, lorsque meurt une vedette du show-bizz, ou lorsqu'une compétition sportive a lieu, tous les rédacteurs se jettent sur wikipedia pour rédiger. Mais là, il n'y a rien. C'est tout  de même pas brillant pour ce media hyper-consulté, aux promesses hyperboliques.

Quentin 19/03/2008 15:04

La censure  se produit aussi par omission.