Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 10:14
Une ministre suisse passe à la télévision iranienne voilée. Indignation des femmes iraniennes, devant ce signe de soumission. La Suisse gênée.


ebulobo1.jpg


Le quotidien suisse La liberté rapporte l'affaire, reprise par Rue 89.

On notera au passage que la presse libre et les media libres, à la différence de wikipedia, osent  dire : qu' Ahmadinedjad, le "diable de Téhéran"  comme l'appellent les féministes iraniennes, est le champion de la négation des droits de l'homme : "pourfendeur des droits humains" comme ils disent en Suisse.  Ce que wikipedia se garderait bien de faire, au nom de la "neutralité" bien sûr. [Voir : wikipedia ignore la violation systématique des droits de l'homme en Iran  ; droits de l'homme bafoués en Iran wikipedia ment]

 
Le voile de la ministre suisse à Téhéran fait désordre
Par Sid Ahmed Hammouche et Patrick Vallélian (La Liberté)    13H30    18/03/2008

Mme Calmy-Rey et Ahmadinejad à Téhéran (Raheb Homavandi/Reuters)


A gauche, Micheline Calmy-Rey, ministre suisse des affaires étrangères, chantre des droits humains, un voile blanc qui lui recouvre toute la tête comme une musulmane, l'air perdu. A droite, Mahmoud Ahmadinejad, président iranien, pourfendeur des droits humains, décontracté, tout sourire même. Au milieu, une table fleurie et beaucoup d'interrogations et surtout de colère chez les féministes iraniennes.


Celles-ci n'en reviennent pas d'avoir vu, à la TV nationale, la ministre suisse des Affaires étrangères jouant la soumise devant leur très conservateur président, lors de la courte visite de courtoisie que la Suissesse a effectuée, lundi, dans les bureaux d'Ahmadinejad - après la signature d'un accord gazier entre les deux pays aussitôt critiqué par Washington.


Quid de la neutralité helvétique dans ce contexte? Cette question, Shirine, étudiante à l'Université de Téhéran, se la pose aussi:

"Votre ministre n'était pas obligée de se voiler complètement. Surtout pas dans le bureau du président. L'Islam n'exige un tissu pour cacher les cheveux que dans une mosquée. En portant le foulard ainsi, Micheline Calmy-Rey ne nous rend pas service, à nous les femmes iraniennes qui nous battons chaque jour pour libérer nos têtes de ces symboles de domination".

[...]

Shirine et ses copines auraient attendu d'une responsable occidentale, qui n'a pas à porter le voile dans un tel contexte, de véhiculer des valeurs plus universelles et surtout de rester elle- même. "Nous qui avions cru que la femme était libre en Europe", ironise la jeune femme. Ismahane, médecin dans la capitale iranienne, ne mâche pas ses mots non plus.

"Quand j'ai vu les images de votre ministre complètement voilée à la télévision officielle iranienne avec notre président très controversé, je me suis dit qu'elle est tombée dans le panneau devant Ahmadinejad qui aime jouer avec les symboles. Si les officielles occidentales appliquent à la lettre le voile intégral, cela ne va pas aider la vie des milliers d'Iraniennes. Tous les jours, elles se battent pour laisser le vent balayer leurs mèches de cheveux sans qu'il y ait un pasdaran (ndlr: soldat de la révolution) qui les rappelle à l'ordre moral des mollahs".

[...]

[ Pour le journaliste Amir Sami, cet acte],  démontre une position de faiblesse de la Suisse face à la politique offensive de l'Iran. Le faux pas voilé de Calmy-Rey tourne d'ailleurs en boucle sur les chaînes d'information iraniennes

[...]

En femme progressiste, Ismahane a tout simplement honte.

"Après la victoire électorale des traditionalistes, voilà les officielles occidentales qui viennent nous jouer les pieuses devant le "diable de Téhéran" comme les féministes iraniennes l'appellent. "

N.B. après que j'aie copieusement dénoncé ce scandaleux article de wikipedia sur les droits de l'homme en Iran , il a été amendé, mais partiellement.  L'introduction comporte une référence à la violation des droits de l'homme et Cyrus n'est plus posé en inventeur des droits de l'homme. Progrès. La notion de violation des droits de l'homme est maintenant présente dans l'article. Progrès.

Cependant l'introduction affirme que "la société iranienne se modernise et des élections sont régulièrement organisées. La façon dont les droits de l'homme sont pris en compte en Iran évoluent avec la modernisation de la société."

En omettant de signaler que ces élections sont actuellement largement faussées du fait que nombre d'opposants ne se voient pas autorisés à se présenter aux élections, comme viennent de le prouver les toutes dernières élections qui ont ainsi reconduit les conservateurs au pouvoir, le lien fait entre élections et droits de l'homme qui sous-entend un progrès concommittant dans les deux domaines est largement abusif et inexact.

L'article ne mentionne même pas que ce sont les conservateurs qui sont actuellement au pouvoir, sur fond d'une large désapprobation de la population et que sont eux les responsables des violations des droits de l'homme.

De plus, cette notion est toujours introduite par une copieuse critique des droits de l'homme, énoncée du point de vue de la charia, celle-ci primant sur les droits de l'homme, selon l'exposé longuement développé du grand Ayatollah en chef qui donne l'orientation générale de l'article . Ce pourquoi l'article donne l'impression d'avoir été écrit par un employé du ministère de la propagande iranien au service des ayatollahs . Ce qui est assez particulier pour une encyclopédie.

Demeurent quelques énormités justifiant la révolution islamiste : il est dit que la révolte contre le Shah a été motivée par une défense des droits de l'homme (autrement dit : Khomeyni est posé en défenseur des droits de l'homme ; il faut le faire, ce qui complète harmonieusement le point de vue du grand ayatollah si longuement cité et qui donne le "la") . Rien sur l'accélération des persécutions depuis Ahmadinedjad . Rien sur le reste de sa politique menaçante .

L'article ose maintenir que "
les Iraniennes jouissent de plus de libertés que les femmes de nombreux autres pays du Golfe" : quand bien même serait-ce vrai, comparé aux pays du Golfe,  ce qui est loin d'être certain,  est-ce un critère pour se permettre de parler de liberté des femmes ?  et ceci sans dire  que si certaines libertés malgré tout existent ce sont celles que les femmes réussissent à s'octroyer, contre le régime, et grâce à la ruse, à la dissimulation, à la résistance au régime  et à l'intelligence dont on sait que le peuple iranien est fort bien pourvu, du fait de sa grande culture ancestrale et de certaines de ses traditions. Mais  ceci malgré et contre le régime des mollahs  et le  le "diable de Téhéran" . C'est exactement par ce genre  d'omission qu'on obtient des articles orientés et partisans.

L 'article ose encore prétendre que les minorités religieuses ne sont pas persécutées, et invoque des chiffres de... 1976, soit 3 ans avant la révolution islamiste, pour attester d'une importance présence juive en Iran, qui quelque peu changé depuis la révolution islamiste. 

L'article ne mentionne pas que l'Iran est une théocratie islamiste. 


Enfin il ose conclure avec un article du Monde diplomatique datant de 2003, soit avant la prise de pouvoir par Ahmadinedjad : bras droit pour ne pas dire instrument des ayatollahs les plus extrêmistes qui a quelque peu changé la donne. Cet article du M.D. se risque à un diagnostic optimiste de l'évolution de l'Iran (on rappelle qu'il s'agit de l'article sur les droits de l'homme en Iran, et non celui qui ferait un bilan de son économie par exemple) . L'auteur entendait à l'époque, fonder son optimisme sur la présence d'ayatollahs dits "réformistes" au pouvoir. Malheureusement cette précision manque dans l'article wikipedia. Malencontreux oubli encore, qui est loin d'être neutre.

Autrement dit : l'article sur
les droits de l'homme en Iran, ne mentionne pas la catastrophe qui s'est abattue sur l'Iran, pays merveilleux aux ressources culturelles immenses, avec l'arrivée au pouvoir d'Ahmadinedjad : ce furieux instrument des ayatollahs les plus extrêmistes. Ceci ne s'explique que par le principe de la "neutralité" wikipedienne, qui se révèle simplement bêtise épaisse servant la propagande iranienne, en interdisant de dire en quoi consiste la différence entre les différents régimes politiques qu'a connu l'Iran et entre les différences tendances de ses gouvernants. Tout est mis sur le même plan, selon ses rédacteurs aveugles à la prime donnée à la charia sur les droits de l'homme -en admettant qu'ils soient sincères.

Une fois encore se confirme que la propagande est bien présente sur wikipedia, à l'abri de l'incompétence de ses rédacteurs, incompétence autorisée par ses règles
: anonymat  des contributeurs, négation de la différence de compétences dans le domaine du savoir et de la culture, principe dit de "neutralité" autorisant toutes les sources mêmes celles qui relèvent de la propagande, du révisionnisme etc.  Ce que tout wikipedien défendra ouvertement comme étant en effet le fondement de wikipedia.

J'en ai eu de brillants témoignages sur le blog.


Conclusion
:
1- pour réussir à dépoussiérer un peu un article de pure propagande de wikipedia il faut le dénoncer en étant à l'extérieur de wikipedia. Ceux qui  s'y sont essayé directement sur wikipedia se sont fait exclure. 
2- cependant : peut mieux faire. Cet article est encore indigne d'une encyclopédie dont une des qualités premières doit être  l'objectivité, dont wikipedia est loin, et qu'elle risque de ne jamais atteindre, du fait de sa "neutralité" selon laquelle elle admet toutes les sources, donc le point de vue du grand ayatollah Katami pour juger des droits de l'homme et leur préférer la charia. 

Il  y a mieux pour une encyclopédie qui n'est pas la version iranienne de wikipedia, que je sache.

Alithia

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Daniel Fattore 20/03/2008 15:06

On est entièrement d'accord.

Par ailleurs, bien vu d'avoir trouvé l'info sur La Liberté, journal auquel il m'arrive de collaborer. Comment êtes-vous arrivée là-dessus?

alithia 20/03/2008 23:43



Via Rue 89



jojo le fouilleur d'historiques 20/03/2008 13:11

Rassure toi, je te confirmet que le port du voile n'est pas obligatoire pour les non-musulmanes. Le foulard est toutefois porté par les femmes d'origine maronite...En ce qui me concerne, le port du voile m'indiffère totalement en Europe...des amies proches (dont certaines des femmes de culture)  portent le foulard avec élégance...

Daniel Fattore 20/03/2008 11:27

Suivi de l'info: à présent, on déclare que le protocole exigeait le foulard...http://www.lematin.ch/fr/actu/suisse/micheline-calmy-rey-devait-le-porter_9-118789

alithia 20/03/2008 12:00

Soit , respect de s coutumes du pays, c'est bien normal et on connaît. Rien à dire à cela. Une fois encore, le voile est-il une coutume si neutre qu'on puisse en faire un détail culturel et rien de politique : voir la Turquie en ce moment, qui semblerait indiquer le contraire. Une fois encore on pourrait passer par-dessus au nom des coutumes et de leur respect, mais...Je note pourtant divers musulmans cités dans l'article  (iraniens) rappellent que le port du voile n'est pas obligatoire pour les non-musulmanes.

jojo le fouilleur d'historiques 19/03/2008 13:32

Nouveau Wikipedia consacré à l’inégalité – homme-femmes wikigender.org! Wikipedia essentiellement géré par des hommes malotrus se verra bientôt dépassé sur de nombreux sujet par cette nouvelle encyclopédie qui se destine à recueillir non seulement des avis d’experts sur le sujet, mais aussi une multitude de témoignages de femmes, victimes de discriminations, de torture comme en Iran. A suivre de près

Janice 19/03/2008 12:27

Il ne faut pas compter sur wikipedia pour informer correctement sur les injustices dans le monde et violation des droits de l'homme, non plus que sur le triste et terrible condition des femmes imposée par les islamistes qui n'attendent d'elles que la soumission. Wikipedia n'est pas un media objectif. Elle méprise la presse, les media, les journalistes, mais elle fait beaucoup  moins bien qu'eux. Et quand on pense qu'il faut dénoncer avec acharnement un article spécifique pour obtenir quelques améliorations, alors qu'il y a tant d'articles à corriger, c'est un travail de Sysiphe .Courage Alithia, vous n'en n'aurez jamais fini à signaler les anomalies de wikipedia, mais votre blog est très intéressant et très bien fait.