Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

9 septembre 2007 7 09 /09 /septembre /2007 11:47

Voici le message d'un correspondant du blog que je publie in extenso :


peron-el-misti-1.jpg

photo l'Internaute


« 
C'est un utilisateur anonyme qui avait remarqué combien l'article Histoire du Christianisme était confessionnelle, c'est à dire non neutre. A le lire, on comprend vite qu'il n'y a de christianisme que le catholicisme romain (que l'article fait débuter dès les successeurs de Constantin !!!! C'est à dire quand Paul Veyne insiste sur le fait que le président de l'Eglise est l'empereur), que les christianismes orientaux sont des hérésies et les protestants des trouble fête. Voici le corps du délit :  Histoire du christianisme, version confessionnelle

Un contributeur avait donc entrepris de rendre à l'article son caractère historique. Il avait travaillé la moitié de l'article. Cela donnait ceci : Histoire du Christianisme en voie de neutralisation

Maintenant regardons le journal des blocages :

7 septembre 2007 à 23:26 Clem23 a bloqué « 90.22.106.213  » - durée : 3 jours (création de compte interdite) ‎ (Contournement de blocage Mulot -Montfort)


Un autre anonyme ose remettre l'article christianisme ancien dans l'état où, justement le précédent anonyme l'avait mis : un état "historique" après le passage de quelques entrées croyantes sans rapport avec le sujet. Regardons le journal des blocages :

8 septembre 2007 à 23:51 Maloq  a bloqué « 90.22.189.59  » - durée : 2 heures (utilisateurs anonymes seulement, création de compte interdite) ‎ (Benoit Monfort)


Vous avez vu le motif ? Les anonymes n'ont injurié personne. Ils n'ont pas entré de contenu illégal, inexact ou quoique ce soit de défectueux.

Ils s'intéressent à un domaine réservé à quelques activistes et ils ne vont pas dans le sens des apologètes. Ils sont donc Benoit Montfort.

Cela prouve que je leur ai laissé un grand souvenir mais surtout qu'ils n'ont pas rencontré beaucoup de "spécialistes" de ce domaine et qu'ils les ont tous bannis pour "hérésie".


Les administrateurs ont le droit de faire disparaître leur véritable nom quand ils se comportent en tyranneau, mais les contributeurs constructifs, eux, sont mis sur une liste noire transmise d'anciens administrateurs en nouveaux administrateurs car ceux là qui bloquent les anonymes au prétexte qu'ils seraient moi n'ont pas connu les boucs émissaires auxquels ils les apparient si volontiers. Ils croient ce qu'on leur a dit sans faire les recherches sur les pages internes pour savoir si les accusations sont ou non justifiées.


En revanche, bloquer un anomyme non pour ce qu'il fait ou pour ce qu'il dit mais pour ce qu'il est supposé être, c'est ce qu'on nomme le racisme. »

message
De : Pharisien Libéré Lui écrire Visiter son site | 09/09/2007 00:26:08 | article : abus de pouvoir des administrateurs de w...

*  *   *



A quoi je réponds :

 

Vous avez raison, tout ceci est scandaleux.

Comment l'expliquer ?


Pour moi il est clair qu'à wk on ne s'intéresse pas aux idées mais à wk et exclusivement à wk  : c'est à dire que "tout pour la communauté, tout pour wk, " telle est leur vision . Tout est fait  pour la communauté, encadrée, dirigée, par divers chefs, responsables investis d'un pouvoir de police sur les personnes, surveillées, accusées sans aucun respect des règles de droit qui valent dans la société. Wk est hors de la société et s'autorise de son existence internationale pour ne respecter aucun droit, pas même le droit qui s'applique à tous : les droits de l'homme qu'elle ne reconnaît pas, qu'elle refuse et auxquels elle refuse de souscrire
explicitement. (cela a fait l'objet de nombreux débats sur wk et je l'ai noté : wk refuse de reconnaître les droits de l'homme, et de même pour tout droit national, ou européen également).


Elle ne veut être encadrée par aucun droit. Sa construction comme système autonome revient à se poser hors du droit général et de plus hors du droit et de la déontologie qui régissent le travail intellectuel et de publication : soit obligation de vérité, responsabilité pour ce que l'on publie, respect de la liberté d'expression, de la vie privée, du droit. Tout ce que piétine wk. 

Elle ne reconnaît que ses règles et aucune des règles qui prévalent dans la société, ni pour les individus, ni le respect de la liberté d'expression, ni le respect de la vie privée (rien, dans ces domaines n'est garanti, aucune protection n'est accordée) et elle respecte encore moins, si c'est possible, les règles qui prévalent dans le monde du savoir, de la connaissance, de l'éducation, de la transmission du savoir. Aucune déontologie ni probité intellectuelle n'existent à wk. Aucune responsabilité éducative, ni responsabilité en matière de publication. Wk s'affirme elle-même explicitement comme non responsable de ce qu'elle publie, puisqu'elle ne respecte pas la vérité.


Donc aucun respect des individus : ni des rédacteurs, ni des lecteurs.

Les rédacteurs doivent partager le consensus wikipedien, au mépris de la vérité.
Les lecteurs doivent se débrouiller pour vérifier les articles, corriger les erreurs, rétablir la vérité etc.

 

Wk irresponsable, dans le registre des idées, en revanche et en conséquence, elle se permet tout avec les personnes.

Dans tous les cas wk s'autorise à tout : c'est la liberté de faire ce que l'on veut sans limites et avec toutes ses dérives, qui prévaut sur wk. fondée sur cette idée que la vérité n'existe pas et, en conséquence, sur cette idée  aberrante que tous sont égaux devant le savoir, pour le constituer (re-rédiger) et le diffuser. Donc les idées marginales, minoritaires et déviantes, les pseudo-théories ont autant leur place sur wk que le théories avérées et confirmées par les spécialistes.

C'est le triomphe de la sophistique contre Socrate et contre toute la tradition rationnelle dont la philosophie et les sceinces se sont fait les porteuses.


De plus, comment ça fonctionne en vrai ?
En théorie les administrateurs et autres chefs n'ont aucun pouvoir sur le contenu des articles. En fait il en va tout autrement. Ils décident d'une version des faits, par exemple que le christianisme = le catholicisme romain. Et une fois décidé ça devient un dogme imposé à tous les rédacteurs. Et celui qui ne se plie pas à la version officielle devient un paria, parce qu'il ne se soumet pas aux versions invraisembables que wk veut imposer. Peu importe la vérité. Les  wikipediens convaincus et les chefs wikipediens, s'exceptent de l'obligation de vérité et à partir de là, imposent les règles qu'ils veulent à la communauté, aussi mauvaises et aberrantes soient-elles, et ils imposent encore les interprétations des sujets qu'ils ont décidé d'imposer : version extrême-droite et Opus Dei pour l'histoire de l'Inquisition, par exemple, version romaine du catholicisme, ou encore version fasciste, dans ses différentes facettes (classique, islamiste, extrémismes divers) sur les sujets dont tels ou tels chefs se sont entichés et dont ils font leur affaire et leur pré carré, versions irrationnelles de la science comprises et toutes sortes d'aberrations du même type.

 


Peu importe la vérité des idées, donc, mais de ce fait, sans accord possible sur la vérité, l'accord se fera selon la force. Il importe qu'aucune tête ne dépasse et que personne n'apporte de contradiction à certaines versions de certains sujets dont les chefs ont décidé de la version qui doit prévaloir.

A partir de là les personnes sont maltraitées, car aucune règle de protection des personnes, de leur liberté, et même de leur vie privée n'existe.

Fonctionnement totalitaire de ce fait.

C'est pourquoi les meilleurs contributeurs, les plus honnêtes vis à vis des idées, les plus rigoureux, ceux qui ont une idée de l'importance de la vérité et de ne pas dire n'importe quoi quand on est un site très consulté, tous ceux-là s'en vont, après avoir souffert à wk.

Wk.fr est écrite par environ 300 habitués, complètement "accros" dont la plupart ont des pouvoirs de chefs divers, en recopiant de-ci de -là, d'autres travaux qu'ils pillent , en recopiant ce qu'ils trouvent sur internet et qu'ils comprennent plus ou moins et qu'ils déforment quelque peu pour ne pas être dans la simple copie qui se pourrait déceler comme violation de copyright. Et les autres contributeurs doivent suivre, une fois embarqués,. Suivre ou se démettre.

Pour comparer les deux versions de l'article que vous citez je donne ce lien :   qui permet de voir ce qui a été ajouté et censuré par les administrateurs wk, et au profit de quelle version qu'ils entendent faire prévaloir.

On a les deux textes sur la même page en vis à vis, ce qui permet de bien comprendre en voyant
1) que les administrateurs, contrairement aux principes supposés,  interviennent sur les articles pour imposer une interprétation (généralement la pire, lorsqu'il y a une controverse ou un désaccord)
2) sont parfaitement incompétents et ignorants des sujets dont ils décident 
3) sont des censeurs investis d'un pouvoir de police de la pensée ; c'est pourquoi wk totalitaire
4) n'hésitent pas à sabrer des versions meilleures, plus savantes et plus exactes, s'ils en ont décidé ainsi, et quelle que soit leur incompétence, encore
5) montrent par là qu'ils ignorent tout des  règles du travail intellectuel et du débat d'idées et ne savent que s'en prendre aux personnes.
Ce qui est une pratique évidemment discriminatoire et policière inadmissilbe dans une démocratie et dans le monde du travail intellectuel et de la rédaction d'une supposée publication au service du savoir. Equivalente au racisme, en effet, lorsque les personnes sont pointées du doigt, accusées, pour ce qu'elles sont, non pour ce qu'elles écrivent.

Wk est une escroquerie : elle ne travaille que pour elle-même et absolument pas pour aider à la diffusion de la connaissance.

Il n'y a aucun doute là-dessus.



 

Alithia


message du Pharisien Libéré :

Dégâts collatéraux

Je jette un œil sur le journal des blocages et je constate la paranoïa des administrateurs.

ADM ment pour justifier un blocage

10 septembre 2007 à 06:05 ADM (Discuter | Contributions) a bloqué « Lustig Ger (Discuter | Contributions) » - durée : indéfiniment (création de compte interdite) ‎ (selon le dernier CU : Lustig Ger EST Benoit Monfort ; or celui-ci est banni jusqu'à la semaine des quatre jeudis)
Ce comportement est "ecclésiomorphe" : Lustic Ger est coupable pour avoir des centres d'intérêts voisins. En gras, le mensonge dont Lustic Ger fait les frais. Espérons que ADM qui est un fervent catholique, s'en confessera d'ici dimanche prochain.

Voici le dernier check user

Demande d'utilisation de l'outil checkuser faite par [[Utilisateur:]] - 7 septembre 2007 le 7 septembre 2007 à 17:21 (CEST) * Contributeur(s) concerné(s) : : 90.22.224.209 (d · c · b), Benoit Montfort (d · c · b) * Raison de la demande : Monfort a été banni à vie, et cette IP contribue que ses sujets de prédilection, tout en connaissant assez bien les rouages de WP pour demander une PàS. Pour l'instant, rien de grave, et meme si c'est lui, je doute que le CU aboutisse de façon clair au vu des précédents, mais si ce n'est pas lui, j'aimerais le savoir de façon claire afin d'éviter à l'IP un accueil personnalisé Sourire. Maloq causer 7 septembre 2007 à 17:21 (CEST) Statut de la demande * Pris en charge par : * Statut : * Conclusion :
Le dernier check user n'a pas été traité et donc, ADM utilise ses outils d'administration pour traiter des problèmes d'opinion personnelle. ADM est un catholique des plus traditonnalistes et, du fait des conséquences de la crise moderniste, il ne peut supporter l'histoire laïque du christianisme. Mais Maloq est ce vandale qui était venu en soutien de **** dit ****, celui qui fait son point d'honneur quand on oublie son vrai nom. Maloq supporte mal que l'effectivité de ce pouvoir soit contestée. D'une part, le simple jeu des IP dynamiques ne permet pas une réponse claire du check user et d'autre part, si par hasard l'anonyme qui, vers 23 heures avait voulu neutraliser l'article a été bloqué indéfiniment pour la seule raison qu'il était tout aussi compétent que Le Montfort "banni à vie" pour avoir été agressé par **** avec le soutien réflexe de Maloq. Clair que la chasse au Montfort est ouverte et que les dégâts collatéraux sont lourds. Pas de certitude mais quiconque a les mêmes compétences ou centre d'intérêt que moi "est moi". ... MDR. En quelque sorte, il n'y a qu'un seul type qui s'intéresse au sujet dans la même région comportant 3 universités réparties sur 250 km d'autoroute. Mort de rire !


Partager cet article

Repost 0

commentaires

NicolasG 31/10/2010 14:30



Je contribuais à Wikipedia sous le pseudonyme NicolasG


 


Mais c'est malheureusement la dernière fois que je contribue sur Wikipedia à cause d'un conflit avec un administrateur parce que j'ai mis un lien vers un logiciel que j'ai conçu dans un domaine
qui est ma spécialité, comme le font beaucoup de monde sous des pseudos anonymes ou des IP.  J'ai eu le seul tort de le faire à visage découvert.  


J'ai subi ensuite une coalition de cinq administrateurs, blocages successifs (alors que je n'ai pas remis le lien), brimades et humiliation sur une page de discussion publique et indélébile, sans
personne pour me défendre et aucune forme de discussion. Il n'y a aucune médiation.


Je n'ai pas eu le droit de me défendre et m'expliquer sous un autre pseudo car celui-ci s'est ensuite bloqué à vie pour être considéré comme faux-nez.  


De même il semble que le contenu des articles dépende au final de la seule volonté d'un utilisateur sous prétexte qu'il est administrateur : car il suffit d'un désaccord avec un administrateur
pour être dans une impasse quand il n'y a pas d'autre interlocuteur. Cela est totalement injuste.


Bref, je demanderai le renommage de mon compte après mon déblocage pour protection de la vie privée, droit de disparaître (pour des raisons évidentes, inutile d'expliquer pourquoi), parce qu'on
ne peut pas supprimer de compte. Par ailleurs cette possibilité de ne pas supprimer de compte et toute trace de discussion est dangereuse, peut nuire et mettre des personnes dans l'embarras.


Il n'y aura plus aucune contribution de ma part. Wikipedia prend une tournure que je n'aime pas, et certains sites Web confortent mes dires, comme par exemple le site Wikibuster ou
 wikipedia.un.mythe.over-blog.com ou encore le blog du célèbre chercher Jean-Pierre Petit victime lui-même des abus des administrateurs Wikipédiens qui a été jusqu'à écrire à la Directrice
de Wikipedia.


Je m'en vais de ce pas enrichir les propos de ces victimes.


 


Adieu wikipedia.



alithia 31/10/2010 19:17



"... aucune forme de discussion. Il n'y a aucune médiation. Je n'ai pas pu m'expliquer"


 


C'est cela le côté assez pénible et souvent effrayant de wikipedia, tout le contraire d'une démocratie. Le respect des individus et de leurs droits n'existe pas.
Personne n'est responsable, personne à qui s'adresser, aucune instance intermédiaire de jugement neutre (c'est là qu'il faudrait la neutralité) auncun droit ni aucune possibilité de se défendre
en cas d'accusation.


 


En un mot, abus sur toute la ligne.



bb 02/07/2008 16:30

Mais vous êtes des grands malades. Vous vous rendez comptes que l'on parle du droits de posté un article sur un site internet. Je pense que les terms "tyrans" "racisme" et autre expression forte de ce type devrait être reservé à des problèmatique réellement grave et non pour une bande d'intelectuel qui veul savoir qui à raison ou qui à tord. Un conflit de maternel dans le monde des scients c'est pathétique. Allez voire ou sont les vrais problématique de censur et de tyrannie au lieu de vous acharner sur un pauvre site qui n'as plus aucun crédit et dont la santé financière laisse à désire

alithia 02/07/2008 20:45


Vous savez les idées c'est important. Leurs  enjeux sont essentiels, immenses, vitaux, décisifs, et engagent aussi l'avenir.
Et la tyrannie elle peut exister à toute échelle, y compris domestique, ou dans le couple (ce qui ne concerne qu'une seule personne) elle n'en reste pas moins tyrannie. Il y a de quoi lutter contre
toutes les tyrannies, si on en éprouve le besoin, du moins, pour la liberté, car aucune tyrannie n'est bonne, ni sur un, ni sur 10, ni sur plus, ni sur des millions.

Et la tyrannie de la bêtise ? Vous y avez pensé aussi ?


JOJO 15/03/2008 18:47

tu as bien résumé la chose...Alithia...Nous aurons la peau du projet fasciste de cette fondation haineuse ...et qui n'a jamais abordé l'analyse qu'elle transgresse la loi avec le chantage à la noix de coco

Pharisien Libéré 15/03/2008 15:37

Les certitudes n'en sont pas
Clem 23 est l'un de ces vérificateurs d'ientité, un flic, en quelque sorte. Il admet ici que les informations données par le check-user ne sont pas sûres. Elles ne donnent pas plus d'information que le Dshield disponible pour tout le monde. On n'obtient donc que le fournisseur d'accès ou le serveur d'où met le contributeur et le NODE, c'est à dire le point de raccordement. Il en résulte que tous les contributeurs d'une même région sont suspects d'être le bouc émissaire du jour.

Ici, il s'agissait d'un candidat arbitre qu'i s'était fait connaître sous une autre identité comme bourreur d'urnes.


Bon, alors je suis un peu chaud là (comme le débat d'ailleurs qui commence à partir sur du n'importe quoi de Hors-sujet de règlement de compte sans aucun rapport avec le sujet initial), donc je vais relire 2-3 fois avant de valider.

@Hégésippe: Tu crois que j'aurais passé 3 heures à prendre un max d'avis hier soir sur IRC si c'était pour le plaisir de laisser un ''fâcheux en liberté''? Qu'on le veuille ou non SalomonCeb a un bilan sur WP largement positif, et on peut pas le
bannir comme ça parce qu'il a fait une grosse connerie - qu'il tourne lui même la page et il n'y a pas la moindre raison de s'acharner sur lui.

@ceux qui plaident AGF: ne pas réagir sur ce coup là est une énorme connerie. En tant que CU, je commence d'ailleurs à en avoir un peu ma claque du ''le CU a dit qu'il était pas sûr, donc on peut rien faire''. Le CU n'a jamais été une preuve. C'est un élément de plus. En l'occurrence dans le cas présent on a quand même même localisation même FAI. Il vous faudrait quoi? Des aveux signés en 4 exemplaires et une déclaration sur l'honneur de 2 CU? C'est pas à nous CU de prendre des
décisions délicates. Tous autres éléments mis à part je suis absolument convaincu que SC=PhillFree. Plusieurs d'entre vous sont arrivés à la même conclusion indépendamment. Il y a beaucoup d'autres moyens que le CU pour identifier des faux-nez, et fermer les yeux sur certaines
évidences est la pire solution. Voilà."
[[Utilisateur:Clem23|Clem]] [[Discussion Utilisateur:Clem23|(✉)]] 11 mars 2008 à 23:41 (CET)

Il en résulte que l'accusation de faux-nez portée contre bien des contributeurs et qui leur vaut généralement le bannissement alors même qu'aucune législation wikipédienne n'interdit d'avoir plusieurs identités et ne prévoit un tel bannissement ressort surtout de l'intime conviction des administrateurs occupés au lynchage.

De façon plus concrète, le CU sert à faire chanter les utilisateurs qui contribuent depuis leur lieu de travail et à déculpabiliser les administrateurs d'avoir envie de bannir tel ou tel contributeur qui intervient dans un domaine qu'ils entendent contrôler.

alithia 15/03/2008 18:12

CU : Chekuser : instrument de vérification des IP. Il permet de connaître le n° de l'IP, le nom du FAI (rounisseur d'accès) et la région, mais de manière souvent très aléatoire et approximative, voire pas du tout aprce que le FAI donne la localisation de son service mais non de l'utilisateur d'internet.En clair il ne permet absolument pas d'identifier quelqu'un. Pour cela il faut une enquête de police, donc un mandat, donc un motif sérieux, valable et droit et suffisament grave, pour que la police fasse une enquête et oblige le FAI à lui dévoiler ce que ses services retiennent des informations sur les clients. Comme le dit tel ou tel administrateur wikipedien régulièrement : "le CU n'a jamais été une preuve", ce qui est strictement vraiIl faut le dire clairement en effet, "le CU n'a jamais été une preuve", ce qui est strictement vrai car il n'est qu'un indicateur géographique approximatif, et qui ne livre jamais -et heureusement !- l'identité de la personne . Cependant c'est ce même Checkuser qu'utilisent, selon leurs convenances, les administrateurs, pour accabler, accuser, persécuter puis virer ceux qu'ils veulent virer (souvent : les + intelligents et + cultivés qu'eux-mêmes, qui leur tapent sur les nerfs, car ces petits chefs sont imbus d'eux-mêmes, souvent, et assez narcissiques ... sinon, ils ne seraient pas là )On imagine bien que ce ne sont ni des disputes sur wikipedia, ni des désaccords, ni des blagues ou tentatives d'écrire n'importe quoi (blagues de collégiens, tests pour vérifier la capacité à se corriger de wikipedia) qui peuvent constituer un quelconque motif juridiquement établi , pour valoir une enquête de police. Donc les "vérificateurs d'IP" y vont au culot et affirment, sans s'embarrasser, que untel a pris le pseudo d'un tel, que untel est untel et repéré , comme leur vilain-méchant. Ils n'en savent rien mais ils l'affirment, faisant comme s'ils avaient des preuves . Ils n que les administrateurs le connaissent ou le reconnaissent, et hop, interdit , ses mofifications effacées et le type bloqué et tous les proches inttervenants, ou ressemblants, seront bloqués aussitôt de la même manière. C'est ainsi qu'on retrouve des institutions entières bloquées, pour cause de règlements de comptes d'administrateurs qui croient reconnaître le vilain-méchant-pas beau-qu'ils-viennent-de-virer dans le dernier arrivé qui s'occupe des mêmes thèmes. Alors que ce soit une école, une université, une institution quelle qu'elle soit, une école, une grande bibliothèque, un FAI, un monastère, un café internet, et bientôt une région, un pays entier, peut-être -cela a déjà été évoqué- wikipedia va le bloquer pour le punir. Certifié vrai. Il ne reste plus que les planètes proches ... :)Comme vous le soulignez, de plus, avec justesse "'aucune législation wikipédienne n'interdit d'avoir plusieurs identités et ne prévoit un tel bannissement"

Pharisien Libéré 12/03/2008 06:37

la lutte contre le prosélytisme intégriste paieMichelet, mis en cause dans une affaire de purge d'historiques mais aussi pour son usage abusif des outils d'administrateur a été

alithia 12/03/2008 09:33

Il est important de souligner que le simple contradicteur, quand bien même eût-il raison (mais dans ces affaires la raison n'est pas en jeu) se fait virer ad vitam aeternam lorsqu'il tente d'empêcher des rédactions partisanes, voire inadmissibles, tandis que les administrateurs abusifs ont toujours des excuses : Michelet, ADM, Moez, sont ou ont été rappellés à l'ordre pour avoir abusé de leurs pouvoirs d'administrateurs et ceci afin de faire passer leurs points de vue partisans, fondamentalistes catholiques, pour les 1°, islamiste, antisémite et pro-arabe univoque pour le dernier. Ils recoivent qui un petit avertissement, qui une petite punition, mais ils sont toujours, non seulement membres de wikipedia mais demeureront administrateurs. On peut parler d'une sonnette d'alarme mais pas d'une sanction comparable à ce qui arrive à un simple utilisateur lambda qui a le malheur d'en connaître davantage sur un sujet que les wikipediens ignares et incompétents (qui ont laissé ADM répandre ses versions antisémites durant des mois et des années en n'y voyant rien).Le simple utilisateur est viré sans plus de forme de procès, comme le loup mange l'agneau dans la fable de La Fontaine. L'administrateur a droit à un petit rappel à l'ordre puis revient prendre sa place comme si de rien n'était , car ADM, Michelet, ont été signalés depuis longtemps et de multiples fois, comme étant partisans jusqu'à la caricature, de même que Moez. Ils sont toujourslà. Ce sont leurs contradicteurs qui ont été virés : à vie, comme l'impose la loi Dati qui condamne et punit des personnes et non des actes. Deux poids deux mesures.  Selon que vous serez humbles ou puissants ... Cela parce que wikipedia n'a pas de règles communes pour tous, publiques, établies à l'avance et donc connues. Elle n'a pas de règles établies selon lesquelles seraient prises les décisions et sanctions et auxquelles pourraient se référer ceux qui font l'objet d'accusation, de manière objective et égale pour tous. C'est exactement la formule de toute dictature où règne l'arbitraire. Les administrateurs forment, on le voit, un groupe à part doté de privilèges, eux-mêmes n'étant soumis à aucun contrôle ni obligation de jamais rendre de compte ni compte-rendus, ni jamais remettre en jeu leur mandait : ils sont administrateurs à vie . Un groupe dont les membres s'entendent et se protègent dans la complicité du partage du pouvoir, sur des bases qui n'ont absolument rien à voir avec l'honnêteté intellectuelle qui devrait être la 1° qualité d'un groupe de rédacteurs d'encyclopédie. Le système, dépourvu d'un code de règles énoncées à l'avance qui pourraient à cette condition être les mêmes pour tous, génère nécessairement de la malhonnêteté ainsi que la formation de ce groupe dirigeant, solidaire dans les mauvais coups que l'on constate comme étant un fonctionnement désormais bien établi. C'est l'organisation même de wikipedia, et sa conception, qui sont fausses, relevant d'un esprit suffisamment faussé pour que, par définition, ça ne puisse marcher correctement c'est à dire honnêtement. Il y a quelque chose de pourri au royaume de la wikipedie.