Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

8 septembre 2007 6 08 /09 /septembre /2007 10:43
Comment les administrateurs et contrôleurs entendent régler les problèmes sur wikipedia : abus de pouvoir et ignorance du droit, semblent être leurs méthodes naturelles.


auvergne2.jpg

photo l'Internaute

Les débats, conflits et problèmes sont permanents sur wikipedia, ce qui est, bien entendu inévitable  puisqu'elle est ouverte  à  tout le monde, écrite par tout le monde.


Il y a donc diverses catégories de surveillants, administrateurs, contrôleurs, (administrateurs, bureaucrates, stewards, et autres contrôleurs d'IP et enquêteurs qui ne s'autorisent que d'eux-mêmes pour procéder à des contrôles d'identité et de la vie privée des contributeurs). Tout cette bureaucratie policière qui tient le pouvoir à wk. C'est à dire tout ceux qui exercent la police wikipedienne, pour des mesures de police innocentes et tout à fait normales telles que celles qui consistent à effacer les interventions qui sont de purs gags d'adolescents -qui sont un public privilégié de wk-, mais également pour faire taire et exclure ceux qu'ils considèrent comme des fâcheux ou des trublions. 

Et là commencent les problèmes.



Nous avons déjà vu que les administrateurs qui ont carte blanche, pour punir, bloquer, censurer, et au final exclure, exercent ce pouvoir discrétionnaire selon leur seul feeling et leurs seules impressions subjectives, en dehors de toutes règles, ce qui est évidemment
hautement anormal.

Mais que de plus, ils interviennent sans aucune compétence sur le sujet concerné. Comme ils le disent eux-mêmes régulièrement, leurs interventions décisoires ne requièrent aucune connaissance du sujet. Pour paraître "neutres" ils se vantent même en effet régulièrement de leur incompétence sur le sujet sur lequel ils tranchent.

Donc ni règles , ni compétences ne président aux décisions de censure, punition, exclusion.
[ comme déjà vu : wikipedia ou des administrateurs hors règles ; règne de la force sur wikipedia ; abus d'administrateurs de wikipedia et absurdités; surveillance des administrateurs  ;  comment s'écrit wikipedia : les tricheries  ]


 




Mais ça n'est pas tout

Lorsque quelqu'un pose problème, non parce qu'il écrirait des textes faux (la fausseté et la vérité ne font pas partie des critères discriminants de wk) ou pour d'autres fautes qui sont considérées comme telles partout ailleurs (telles que désinformations, parti-pris, biographies de contemporains malintentionnées et diffamatoires, par exemple ou articles de propagande) donc lorsque quelqu'un pose problème selon les critères subjectifs des contrôleurs, c'est à dire en gros, les énerve car il leur tient tête et ne se conforme pas au consensus marginal et sectaire de wk, eh bien ils font tout simplement une enquête d'identité sur la personne.

Autrement dit ils s'adressent à son provideur pour savoir de qui il s'agit et lui interdire l'accès à wk, ainsi que lui interdire le recours à des IP dynamiques. Tout ceci de manière illégale :les règles de droit qui sont les consignes données par la CNIL indiquent très clairement que ce genre d'enquête de la part d'un site n'est justifiée et autorisée que dans le cas de propos interdits par la loi, soit diffamation, propos racistes et appel à la haine.

Wk autorise la participation anonyme mais ne respecte pas l'anonymat des contributeurs.

Wk fait des enquêtes dans le dos des contributeurs, alors qu'elle n'en a pas le droit, sans motif qui serait justifié en droit, et sans prévenir la personne, qui n'a aucune défense, et sans communiquer de compte-rendu de ses enquêtes à l'intéressé. Ce sont pure menace pour faire réger l'ordre wikipedien et pur abus de pouvoir, par conséquent

Tout ceci est contraire au droit et au respect de la vie privée.

voir ici sur le bulletin des administrateurs ces aveux qui le montrent : avis d'enquêtes


 
A méditer par les wikipediens qui vont répétant "au lieu de critiquer wk, venez contribuer, venez rejoindre la comunauté".

Franchement, non merci.

Alithia


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean Pierre Minbert 09/01/2011 19:46



Mort de rire !



NicolasG 31/10/2010 14:18



Je contribuais à Wikipedia sous le pseudo NicolasG


C'est malheureusement la dernière fois que je contribue sur Wikipedia à cause d'un conflit avec un administrateur parce que j'ai mis un lien vers un logiciel que j'ai conçu dans un domaine qui
est ma spécialité, comme le font beaucoup de monde sous des pseudos anonymes ou des IP.  J'ai eu le seul tort de le faire à visage découvert.  


J'ai subi ensuite une coalition de cinq administrateurs, blocages successifs (alors que je n'ai pas remis le lien), brimades et humiliation sur une page de discussion publique et indélébile, sans
personne pour me défendre et aucune forme de discussion. Il n'y a aucune médiation.


Je n'ai pas pu m'expliquer sous un autre pseudo bloqué à vie pour être considéré comme faux-nez.  


De même il semble que le contenu des articles dépende au final de la seule volonté d'un utilisateur sous prétexte qu'il est administrateur : car il suffit d'un désaccord avec un administrateur
pour être dans une impasse quand il n'y a pas d'autre interlocuteur. Cela est totalement injuste.


Bref, je demanderai le renommage de mon compte après mon déblocage pour protection de la vie privée, droit de disparaître (pour des raisons évidentes, inutile d'expliquer pourquoi), parce qu'on
ne peut pas supprimer de compte. Par ailleurs cette possibilité de ne pas supprimer de compte et toute trace de discussion est dangereuse, peut nuire et mettre des personnes dans l'embarras.


Il n'y aura plus aucune contribution de ma part. Wikipedia prend une tournure que je n'aime pas, et certains sites Web confortent mes dires, comme par exemple le site Wikibuster ou  le
vôtre, ou encore le blog du célèbre chercher Jean-Pierre Petit victime lui-même des abus des administrateurs Wikipédiens qui a été jusqu'à écrire à la Directrice de Wikipedia.


Je m'en vais de ce pas enrichir les propos de ces victimes. Adieu wikipedia.



alithia 31/10/2010 19:16



"... aucune forme de discussion. Il n'y a aucune médiation. Je n'ai pas pu m'expliquer"


 


C'est cela le côté assez pénible et souvent effrayant de wikipedia, tout le contraire d'une démocratie. Le respect des individus et de leurs droits n'existe pas.
Personne n'est responsable, personne à qui s'adresser, aucune instance intermédiaire de jugement neutre (c'est là qu'il faudrait la neutralité) auncun droit ni aucune possibilité de se défendre
en cas d'accusation.


 


En un mot, abus sur toute la ligne.



bob 28/12/2008 12:58

Oui, je confirme, wikipedia est une secte peuplée de "jeunistes fascistes", tous les documents en litiges le montrent, ils se pretendent les elus du savoir à 25 ans, (je rigole) ;Il faudrait envisager serieusement de faire une demande au CNIL pour reglementer ce site, j'aurai esperé que google rachete wikipedia pour démocratiser et liberer le site, mais pouvons nous nous ralier pour combatre cette secte, le dirigeant de wikipedia est il adulte au moins ? pas certain encore, le CNIL devrait l'etre et devrait agir.SVP le CNIL agissez !! Mercibob

Paulokoko 19/10/2007 15:59

Oulalala vous confondez IP et identité :)L'IP n'est pas une information confidentielle, tout les sites peuvent le savoir.Tout les fournisseurs de forums permettent à leurs modérateurs de connaitre l'IP de celui qui envoie ce message. D'ailleurs over-blog propose sans doute la même chose concernant mon IP.Êtes vous allée au colloque pour parler de tout ces "problèmes" ? Pourquoi ne faites vous pas un appel à la CNIL ? La CNIL ne rigole pas avec ça, si votre requête est avérée peut-être que votre rêve se réalisera ;) Ou alors peut-être qu'il faudrait éditer certains de vos paragraphes par un {{refnec}} je pense :D

Pharisien Libéré 09/09/2007 00:26

C'est un utilisateur anonyme qui avait remarque combien l'article Histoire du Christianisme était confessionelle, c'est à dire non neutre. A le lire, on comprend vite qu'il n'y a de christianisme que le catholicisme romain (que l'article fait débuter dès les successeurs de Constantin !!!! C'ets à dire quand Paul Veyne insiste sur le fait que le président de l'Eglise est l'empeur), que les christianismes orientaux sont des hérésies et les protetants des trouble fête. Voici le corps du délit :Histoire du christianisme, version confessionnelleUn contributeur avait donc entrepris de rendre à l'article son caractère historique. Il avait travaillé la moitié de l'article. Cela donnait ceciHistoire du Christianisme en voie de neutralisationMaintenant regardons le journal des blocages :7 septembre 2007 à 23:26 Clem23 (Discuter | Contributions) a bloqué « 90.22.106.213 (Discuter) » - durée : 3 jours (création de compte interdite) ‎ (Contournement de blocage Mulot -Montfort)Un autre anonyme ose remettre l'article christianisme ancien dans l'état où, justement le précédent anonyme l'avait mis : un état "historique" après le passage de quelques entrées croyantes sans rapport avec le sujet. Regardons le journal des blocages :8 septembre 2007 à 23:51 Maloq (Discuter | Contributions) a bloqué « 90.22.189.59 (Discuter) » - durée : 2 heures (utilisateurs anonymes seulement, création de compte interdite) ‎ (Benoit Monfort)Vous avez vu le motif ? Les anonymes n'ont injurié personne. Ils n'ont pas entré de contenu illégal, inexact ou quoique ce soit de défectueux. Ils s'interessent à un domaine réservé à quelques activistes et ils ne vont pas dans le sens des apologéètes. Ils sont donc Benoit Montfort.Cela prouve que je leur ai laissé un grand souvenir mais surtout qu'ils n'ont pas rencontré beaucoup de "spécialistes" de ce domaine et qu'ils les ont tous bannis pour "hérésie".Les administrateurs ont le doirt de faire disparaître leur véritable nom quand ils se comportent en tyranneau, mais les contributeurs constructifs, eux, sont mis sur une liste noire transmise d'anciens administrateurs en nouveaux administrateurs car ceux là qui bloquent les anonymes au prétexte qu'ils seraient moi n'ont pas connu les boucs émissaires auxquels ils les apparient si volontiers. Ils croient ce qu'on leur a dit sans faire les recherches sur les pages internes pour savoir si les accusations sont ou non justifiées. En revanche, bloquer un anomyme non pour ce qu'il fait ou pour ce qu'il dit mais pour ce qu'il est supposé être, c'est ce quon nomme le racisme.

alithia 09/09/2007 11:22

Vous avez raison, tout ceci est scandaleux. Comment l'expliquer ? Pour moi il est clair qu'à wk on ne s'intéresse pas aux idées mais à wk et exclusivement à wk  : c'est à dire que "tout pour la communauté, tout pour wk, " telle est leur vision . Tout est fait  pour la communauté, encadrée, dirigée, par divers chefs, responsables investis d'un pouvoir de police sur les personnes, surveillées, accusées sans aucun respect des règles de droit qui valent dans la société. Wk est hors de la société et s'autorise de son existence internationale pour ne respecter aucun droit, pas même le droit qui s'applique à tous : les droits de l'homme qu'elle ne reconnaît pas, qu'elle refuse et auxquels elle refuse de souscrire explicitement. (cela a fait l'objet de nombreux débats sur wk et je l'ai noté : wk refuse de reconnaître les droits de l'homme, et de même pour tout droit national, ou européen également). Elle ne veut être encadrée par aucun droit. Sa construction comme système autonome revient à se poser hors du droit général et de plus hors du droit et de la déontologie qui régissent le travail intellectuel et de publication : soit obligation de vérité, responsabilité pour ce que l'on publie, respect de la liberté d'expression, de la vie privée, du droit. Tout ce que piétine wk.  Elle ne reconnaît que ses règles et aucune des règle s qui prévalent dans la société , pour les individus, le respect de la liberté d'expression, le respect de la vie privée (rien, dans ces domaines n'est garanti, aucune protection n'est accordée) et elle respecte encore moins , si c'est possible, les règles qui prévalent dans le monde du savoir, de la connaissances, de l'éducation, de la transmission du savoir. Aucune déontologie ni probité intellectuelle n'existent à wk. Aucune responsabilité éducative, ni responsabilité en matière de publication. Wk s'affirme elle-même explicitement comme non responsable de ce qu'elle publie. Donc aucun respect des individus : ni des rédacteurs, ni des lecteurs. Les rédacteurs doivent partager le consensus wikipedien, au mépris de la vérité.Les lecteurs doivent se débrouiller pour vérifier les articles, corriger les erreurs, rétablir la vérité etc. Wk irresponsable, dans le registre des idées, en revanche et en conséquence, se permet tout avec les personnes. Dans tous les cas wk s'autorise à tout : c'est la liberté de faire ce que l'on veut sans limites et avec toutes ses dérives, qui prévaut sur wk. De plus, en théorie les administrateurs et autres chefs n'ont aucun pouvoir sur le contenu des articles. En fait il en va tout autrement. Ils décident d'une version des faits, par exemple que le christianisme = le catholicisme romain. Et une fois décidé ça devient un dogme imposé à tous les rédacteurs. Et celui qui ne se plie pas à la version officielle devient un paria, parce qu'il ne se soumet pas aux versions invraisembables que wk veut imposer. Peu importe la vérité. Ils s'exceptent de l'obligation de vérité et à partir de là, imposent les règles qu'ils veulent à la communauté, aussi mauvaises et aberrantes soient-elles, et ils imposent les interprétations des sujets qu'ils ont décidé d'imposer : version extrême-droite et Opus Dei pour l'histoire de l'Inquisition, par exemple, version romaine du catholicisme, ou encore version fasciste, dans ses différentes facettes (classique, islamiste, extrémismes divers) sur les sujets dont tels ou tels chefs se sont entichés et dont ils font leur affaire et leur pré carré, versions irrationnelles de la science etc. Peu importe la vérité des idées, mais il importe qu'aucune tête ne dépasse et que personne n'apporte de contradiction à certaines versions de certains sujets dont ils ont décidé de la version qui doit prévaloir. A partir de là les personnes sont maltraitées, car aucune règle de protection des personnes, de leur liberté, et même de leur vie privée n'existe. Fonctionnement totalitaire de ce fait. C'est pourquoi les meilleurs contributeurs, les plus honnêtes vis à vis des idées, les plus rigoureux, ceux qui ont une idée de l'importance de la vérité et de ne pas dire n'importe quoi quand on est un site très consulté, tous ceux-là s'en vont, après avoir souffert à wk. Wk.fr est écrite par environ 300 habitués, complètement "accros" dont la plupart ont des pouvoirs de chefs divers, en recopiant de-ci de -là, d'autres travaux qu'ils pillent , en recopiant ce qu'ils trouvent sur internet et qu'ils comprennent plus ou moins et qu'ils déforment quelque peu pour ne pas être dans la simple copie qui se pourrait déceler comme violation de copyright. Et les autres contributeurs doivent suivre, une fois embarqués,. Suivre ou se démettre. Pour comparer les deux versions de l'article que vous citez je donne ce lien :   qui permet de voir ce qui a été ajouté et censuré par les administrateurs wk, et au profit de quelle version qu'ils entendent faire prévaloir. On a les deux textes sur la même page en vis à vis, ce qui permet de bien comprendre en voyant 1) que les administrateurs, contrairement aux principes supposés,  interviennent sur les articles pour imposer une interprétation (généralement la pire, lorsqu'il y a une controverse ou un désaccord) 2) sont parfaitement incompétents et ignorants des sujets dont ils décident  3) sont des censeurs investis d'un pouvoir de police de la pensée ; c'est pourquoi wk totalitaire4) n'hésitent pas à sabrer des versions meilleures, plus savantes et plus exactes, s'ils en ont décidé ainsi, et quelle que soit leur incompétence, encore5) montrent par là qu'ils ignorent tout des  règles du travail intellectuel et du débat d'idées et ne savent que s'en prendre aux personnes. Ce qui est une pratique évidemment discriminatoire et policière inadmissilbe dans une démocratie et dans le monde du travail intellectuel et de la rédaction d'une supposée publication au service du savoir. Equivalente au racisme, en effet, lorsque les personnes sont pointées du doigt, accusées, pour ce qu'elles sont, non pour ce qu'elles écrivent. Wk est une escroquerie : elle ne travaille que pour elle-même et absolument pas pour aider à la diffusion de la connaissance. Il n'y a aucun doute là-dessus. Alithia Je mets l'ensemble en ligne , après corrections