Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Observatoire

  • : wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • wikipedia ou le mythe de la neutralité
  • : observatoire de wikipedia qui se prétend une encyclopédie, sans spécialistes ni vérification d'experts, chacun peut écrire ce qu'il veut sous anonymat : une pseudo-encyclopédie où prospèrent la propagande et l'irrationnel. Blog de réflexion sur la culture
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • alithia
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.
  • Professeur de philosophie, j'ai découvert que WP s'adresse à la jeunesse mais que ses résultats sont problématiques pour une supposée encyclopédie. Rédactions erronées, déformations, tendance à la propagande. Une mise en garde.

Moteur De Recherche

Archives

22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 15:44

pour  l'éducation : nuisible

Puisque  nous citions récemment  l'Encyclopédie  de l'Agora, à  propos d'une analyse  des courants idéologiques que représente wk et sur lesquels elle repose, poursuivons avec la question du jugement et de la formation de l'esprit critique.

 


islande-7-lassen.jpg

 

Permettez-moi d'indiquer des liens  renvoyant à des articles  de cette encyclopédie qui traitent de wikipedia, de sa valeur éducative (contestable), et rappellent la nécessité du jugement . l'article plaidoyer en faveur du jugement, ainsi que la suite de l'article précédemment cité sur le blog. 

 

Soit les critiques qui peuvent être adressées à wk et à sa conception de la rédaction par accumulation de faits : une encyclopédie , non plus  qu'un enseignement, ne se résument pas  à accumuler des faits. Tout  apprentissage  suppose jugement, tout enseignement suppose discriminations et en particulier enseignement de l'esprit critique. 

 

Citations :

  

« Si nous parlons du relativisme, comme l'une des sources du phénomène Wikipedia, c'est aussi parce que sur l'encyclopédie, c'est celui qui a écrit le dernier qui a raison. Qu'est-ce qui nous assure, sinon notre jugement personnel, qu'un article est proche de la neutralité recherchée ? On ne peut écarter l'hypothèse que tel ou tel article soit a priori contrôlé par tel ou tel groupe d'activistes [...] On ne peut écarter non plus l'hypothèse que la majorité des auteurs de Wikipedia ne soit pas "neutre", mais animée dans son ensemble par l’ambition consciente ou inconsciente de faire triompher un point de vue dominant, représentatif ou pas de la société dans son ensemble, et peut-être très éloigné de ce qu'on appelle la connaissance. Les errements collectifs ne sont pas rares... Nous maintenons notre analyse, selon laquelle Wikipedia fait droit au relativisme. »

 



 

Comme le rappelle avec une pertinence élémentaire, l'Agora, sous la plume d'un des auteurs philosophes : Une encyclopédie n'est pas un bottin, en effet.

 

 

Et nous lirons avec intérêt également une analyse, critique du relativisme. En effet, le relativisme encore, que représente particulièrement bien wikipedia et qu'elle contribue à étendre, n'est pas digne d'une encyclopédie, soit une publication qui oeuvre à la formation des esprits et n'est un catalogue d'informations hétéroclites. Ce relativisme n'est pas sans conséquences nocives sur les capacités de raisonnement et d'exercice de l'esprit critique des jeunes qui se laisseraient bercer à l'illusion que wikipedia est une encyclopédie.

  

Citations :

 


«  Le relativisme triomphe une première fois par la loi du nombre dans Google et Wikipedia, et une seconde fois par les règles du jeu à l’intérieur de Wikipedia. Dans cette encyclopédie en effet, la neutralité dans les valeurs et les choix fondamentaux est la règle. [...] C’est là une invitation à s’en tenir aux faits. [...] Quant aux jugements de valeur, ceux qui survivent au mot d’ordre de neutralité, ils sont condamnés à s’annuler les uns les autres, aucune cohérence n’étant possible dans l’ensemble de l’ouvrage. Le message relativiste véhiculé par le médium en tant que médium se voit par là confirmé. Le seul fait que le premier venu puisse s’auto proclamer compétent sur un sujet donné renforce encore le message relativiste. Ma vérité vaut la tienne! »

 


[...]


«  N’importe qui peut avoir raison. Il suffit que son texte soit au sommet de la liste des résultats de Google. Protagoras a eu raison de Socrate et contre Socrate grâce à la magie technicienne qui renforce un conformisme naturel à l’homme, grâce aussi à une transposition du principe d’égalité dans le domaine des connaissances, où ce principe n’est pas à sa place.

 
 

À qui ces procédés profitent-ils donc?

  

Puisqu’il est fondamentalement une substitution de la force à la raison, il est normal que le relativisme planifié dont nous parlons profite d’abord à celui qui détient la force. Discréditer la raison en tant que moyen de se rapprocher de la vérité, cela équivaut à détruire à sa racine l’esprit critique. »

 
 

[extraits de l'article sur le relativisme]

 



 

En effet aujourd'hui, le danger c'est l'uniformité, pouvons-nous penser légitimement, comme l'indique cet article.

 
 

Et c'est bien pourquoi l'association Google-wikipedia n'est pas sans danger.

 



Alithia




Partager cet article

Repost 0

commentaires